[NUMÉRIQUE] [LU] La technologie au service de la philanthropie

France, Canada , …
[NUMÉRIQUE] [LU] La technologie au service de la philanthropie
Si la technologie peut parfois faire peur, elle peut aussi faire des miracles. Vincent Crehalet l'a bien compris et nous explique tout ce qu'elle peut faire pour nous dans son article, La Technologie se met au service de la philanthropie. Grâce à ces nouveaux outils, le monde de l'intérêt général a vu émerger un tout nouveau genre de philanthropie. Voici un petit résumé de l'article de Vincent Crehalet, sur les innovations technologiques qui permettent d'agir pour le bien de la société.


Le relai des informations via le web

 

Les réseaux sociaux ont maintenant démontré leur potentiel quant au partage des informations. Un atout précieux, et les associations l'ont vite compris. Facebook a par exemple grandement participé au succès de l'opération de l'Ice Bucket Challenge, qui a collecté des millions de dollars pour la recherche sur la maladie de Charcot. Les participants avaient le choix entre se faire verser un sceau d'eau glacée sur la tête ou de donner sur la recherche de la sclérose latérale amyotrophique. Selon Le Monde, l'association ALS aura récolté 105 millions d'euros entre août et septembre 2014. En plus de l'argent récolté, grâce au partage sur les réseaux sociaux, ce défi a popularisé cette maladie, alors méconnue du grand public.

 

Peer-to-Peer ou P2P

 

Le Peer-to-peer ou pair à pair en français, consiste en un réseau de supporters. Les personnes soutenant une cause qui leur tient à cœur ont la possibilité de lancer une collecte, de leur propre initiative, au nom de cette même cause. L'argent récolté pourra ensuite être reversé à l'association qui œuvre pour la cause en question. Les nouvelles technologies ont facilité ce genre d'initiatives, notamment grâce à des sites qui se sont spécialisés dans le Peer-to-Peer tels que Crowdrise, RallyBand...

 

Des sites internet dédiés à l'intérêt général

 

Certains sites web ont mis internet au profit de la philanthropie. Omaze par exemple est un site Internet qui propose une sorte de grande loterie. Les participants peuvent soutenir une cause et l'un d'eux sera ensuite tiré au sort et gagnera un prix. En ce moment par exemple, Omaze offre de visionner le dernier épisode la série Vampire Diaries avec l'acteur de Damon, Ian Somerhalder. Internet a donc grandement ouvert le champ des possibles. Sans cela, beaucoup d'initiatives n'auraient pu voir le jour comme par exemple Goodeed, une plateforme qui propose de faire des dons gratuits grâce aux publicités.

 

Quel futur pour cette philanthropie nouvelle génération ?

 

De plus en plus d'associations passent maintenant par internet pour se faire entendre et collecter des dons. Les internautes peuvent eux-mêmes lancer des collectes grâce à des plateformes telles que Leetchi, qui permettent de créer une cagnotte pour un événement, une cause... Facebook a notamment lancé l'option Fundraiser afin de soutenir une cause et de la partager dans son fil d'actualité. Enfin les nouveaux modes de paiement comme l'Apple Pay, donnent maintenant la possibilité de payer grâce à des porte-feuilles dits électroniques. On peut maintenant payer ou faire des dons depuis son téléphone en appuyant simplement sur un bouton ! Que d'innovations qui facilitent grandement le processus de donation et pourraient donc bénéficier au monde la philanthropie sur le long terme.

 

, , , , ,