Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Atelier Convergences : l’importance des partenariats multi-acteurs 

Atelier Convergences : l’importance des partenariats multi-acteurs 
Lors de la 10e édition du forum Convergences, les 4 et 5 septembre dernier, près de 40 ateliers, conférences et événements ont été mis en place. Les ateliers permettent d’apporter une réflexion sur le mécénat d’entreprise, de trouver des solutions pour co-construire la société de demain. L’un d’eux, animé par Flavie Deprez (directrice éditoriale et de la communication de Carenews) portait sur l’importance des partenariats multi-acteurs et la recette d’un partenariat co-construit réussi dans l’optique de créer un monde 3 zéros (zéro exclusion, zéro carbone, zéro pauvreté) en accord avec l’agenda 2030 des Nations Unies.


Le partenariat multi-acteurs : à quoi ça sert ? 

Pour faire de cet atelier Convergences un moment de partage, c’est en trois groupes que les professionnels présents ont été divisés. Chacun à une table, Florence Lecluse (le CentSept), Perrine Lantoine (Caisse d’épargne FNCE) et Julien Vidal (Green Village) ont eu le privilège d’animer les discussions. Le sujet de cette première partie d’atelier était l’expérience de chacun avec le partenariat multi-acteurs. Qui a déjà participé à un partenariat multi-acteurs ? Pourquoi ? Quels en sont les avantages ? 

Lorsque plusieurs entreprises qui n’ont pas le même enjeu mais des problématiques communes s’associent pour avoir plus d’impact, on parle de partenariat multi-acteurs. Les avantages d’un tel partenariat sont selon les professionnels :

- l’efficacité : le partenariat multi-acteurs permet un meilleur résultat, atteint plus rapidement 

- la complémentarité : les différents points de vue permettent d’avoir du recul sur ses propres idées et permettent l’innovation

- la visibilité : sur le terrain, le partenariat permet un plus fort ancrage pour les entreprises engagées

Comment faire vivre ses partenariats multi-acteurs ?

Pour la deuxième partie de l’atelier, les trois groupes se sont vu attribuer une problématique autour des partenariats multi-acteurs : les défis à relever lors d’un tel partenariat, les facteurs de réussite et les manières d’en mesurer l’impact. Voici le top 5 de chaque groupe pour répondre au mieux à sa problématique.

Les défis à relever :

- Il faut avant tout partager une vision commune pour éviter d’instaurer un climat de méfiance

- Il faut également définir l’objectif à atteindre

- Optimiser le choix de ses partenaires est important (compétences, ressources, rôles …)

- « Qui fait quoi » : il faut définir une gouvernance claire du partenariat

- Il est primordial de se donner du temps et de ne pas s’attendre à un résultat immédiat

Les facteurs de réussite : 

- Tout en partageant une vision commune du partenariat, il faut avoir des objectifs clairs et mesurés

- En créant une charte entre les différentes parties, on établit une certaine confiance entre elles

- Créer un comité de pilotage permettra d’avoir une bonne gouvernance

- En nommant un chef de file stratégique, on s’assure que quelqu’un pourra trancher en ayant le pouvoir de décision

- Tous les acteurs se doivent d’être transparents entre eux

Mesurer l’impact :

- Il faut définir le pourquoi et le comment en définissant en amont les attentes, en ayant un processus défini et en se donnant le temps 

- En insister sur les mesures qualitatives : Il ne faut pas se baser uniquement sur l’impact voulu pour ne pas se forcer et continuer d’innover

- On peut mesurer l’impact de façon collaborative, en co-construction pour s’assurer des ambitions et dynamiques communes 

- Il est important de bénéficier d’un regard extérieur, l’évaluation par les pairs permet d’avoir plusieurs avis bénéfiques sur ce que l’on fait pour le partenariat

, , ,