[FUSAC] Make.org : levée de fonds de 2 millions d'euros pour grandir en Europe

[FUSAC] Make.org : levée de fonds de 2 millions d'euros pour grandir en Europe
La start-up Make.org, à l’origine d’une plateforme de lobbying citoyen, vient de lever deux millions d’euros auprès de plusieurs fonds d’investissement. Une somme destinée à lui donner une indépendance économique et à accélérer son développement en Europe.


 

 

La civic tech Make.org lève deux millions d’euros

 

Le mois de novembre 2017 a été l’occasion pour la civic tech Make.org de lever deux millions d’euros auprès du fonds OneRagtime, monté par les business angels Stéphanie Hospital, Jean-Marie Messier et Philippe Bourguignon, mais également auprès des fonds d’impact social Citizen Capital et Investir&+. Une somme qui vise à donner une indépendance économique à la start-up, dont les infrastructures technologiques sont très coûteuses. Ces fonds doivent aussi permettre à Make.org d’accélérer son développement à l’international, et notamment en Europe : dans les quatre années à venir, Axel Dauchez, fondateur de la start-up, prévoit de déployer son modèle et ses actions dans la totalité des pays européens.

 

Mobiliser les citoyens et leur donner les moyens d’agir

 

Make.org a été lancée fin 2015 dans le but d’encourager les citoyens à concevoir des solutions aux enjeux de société actuels et à agir en faveur de l’intérêt général. Sur sa plateforme, neutre et indépendante, la start-up centralise les propositions du grand public sur divers sujets, allant de l’éducation à l’alimentation, en passant par la santé, le numérique ou le développement durable. Elle est également à l’origine d’opérations de sensibilisation à grande échelle sur des thèmes comme les violences faites aux femmes. Véritable lien entre la société civile, le pouvoir politique et le monde économique, Make.org donne aux Français le poids nécessaire pour faire bouger les choses, à l’échelle d’une ville, du pays ou de l’Europe entière.