Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Le 16e baromètre de la finance solidaire Finansol/La Croix est sorti !

Le 16e baromètre de la finance solidaire Finansol/La Croix est sorti !
Il s'agit de la meilleure collecte jamais enregistrée pour la finance solidaire avec 1,8 milliard d’euros, autrement dit, une hausse de 18,3 % sur un an, pour un encours total de 11,5 milliards d’euros. Ce qui a permis de verser 4,6 millions d’euros de dons à des associations et a généré 352,1 millions d’euros de financement solidaire pour soutenir des projets à vocation sociale et/ou environnementale. L’ensemble des chiffres est révélé dans le dernier baromètre de la finance solidaire Finansol / La Croix, publié dans le quotidien du 28 mai 2018.


 

 

Les Français sont, chaque année, plus nombreux à vouloir donner du sens à leur argent


L’année 2017 bat les records avec 366 000 souscriptions supplémentaires, soit une hausse de 87 % par rapport à l’année 2016.


La finance solidaire a permis de :
 

- créer/consolider 45 000 emplois

- accueillir 3 700 personnes dans des logements ou places d’hébergement tels que les EHPAD

- soutenir plus de 80 acteurs du développement économique dans les pays du sud

- produire l’énergie nécessaire à la consommation électrique (hors chauffage) de près de 36 000 foyers.

 


Pourquoi une telle hausse sur un an ?

Finansol, l'association spécialisée dans la finance solidaire l'explique par " l’engagement commercial de plusieurs établissements financiers qui enregistrent une forte croissance de leurs encours sur les placements promus auprès du grand public ".
Parmi les motivations des épargnants solidaires, l'on trouve une réelle volonté de donner un sens à l’épargne, ainsi qu'un soutien à des projets réalisables qui contribuent à  l’inclusion sociale.


 

" Dans l’ESS, la valorisation ne se fait pas tant par l’argent que par la reconnaissance "

Dans la 16e édition du Baromètre de la finance solidaire Finansol / La Croix, Anne Pfersdorff, présidente du Centre des jeunes, des dirigeants et des acteurs de l’économie sociale (CJDES), s'exprime sur la croissance de l’épargne solidaire. Elle reconnaît le rôle prépondérant de l’épargne salariale solidaire, particulièrement depuis l'obligation des entreprises à proposer au moins un fonds solidaire dans leur offre d’épargne salariale.

 


" La prochaine loi Pacte pourrait créer un socle commun pour les produits de l’épargne-retraite "

Finansol souhaite une plus grande marge de manœuvre par le gouvernement, notamment avec le projet de la loi PACTE (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises) qui devrait être présenté à la mi-juin 2018 en Conseil des ministres.

 

Le Baromètre Finansol : " la finance solidaire, un levier pour les femmes " est disponible sur le site de La Croix.

 

 

, ,