Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Salon Hello Handicap : 7 000 emplois pour les personnes en situation de handicap

Salon Hello Handicap : 7 000 emplois pour les personnes en situation de handicap
La prochaine édition du salon virtuel Hello Handicap, organisé par Handicap.fr, se tiendra du 15 au 19 octobre prochains. Près de 7 000 offres d’emploi dans toute la France seront proposées aux profils atypiques et aux personnes en situation de handicap grâce à un réseau de 71 entreprises participantes, issues de tous les secteurs. Lors du dernier salon en mars 2018, un dixième des postulants a pu trouver un job.



 

Plus de 70 entreprises recrutent dans tous les secteurs

 

Hello Handicap et plus de 70 entreprises recruteront dans tous les secteurs du 15 au 19 octobre prochains : banques (Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole…), prêt-à-porter (Adidas, H&M, le groupe ERAM), restauration (Quick, Burger King, Paul) ou encore les télécoms (Bouygues Telecom, Orange) ainsi que les plus grandes sociétés françaises (EDF, FNAC, Michelin, Nestlé, SNCF…). Ce salon virtuel, qui dispense de fait les postulants de se déplacer chez les employeurs, propose des entretiens par chat. 2 300 candidats ont en effet pu faire leurs preuves durant des sessions en ligne en mars dernier, lors du précédent salon. De nombreux partenaires soutiennent l’évènement lancé en 2017, parmi lesquels l’APEC, Pôle Emploi et Vivre FM.

 

La question des handicaps non visibles  

 

Seul hic, pour postuler durant Hello Handicap, il faut être impérativement avoir obtenu la RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé). Or en France, sur les 9,6 millions de personnes en situation de handicap au sens large (derniers chiffres de l’INSEE), près de 7 millions ne sont pas reconnues administrativement ; il s'agit pour la plupart, de personnes en situation de handicap peu visible. Ce public hésite souvent à entamer une démarche de reconnaissance, craignant une discrimination ou la lenteur administrative du processus. Pourtant, obtenir une reconnaissance officielle change le quotidien des travailleurs concernés. Handicap.fr partage notamment le témoignage d’Etienne, directeur marketing RQTH souffrant d’une perte d’audition importante depuis l’âge de 7 ans. “J’avais peur de rater des informations clés qui auraient pu avoir un impact fort sur mon activité mais aussi sur celle de l’entreprise (...). J’ai décidé de me faire reconnaître travailleur RQTH pour obtenir un financement supplémentaire de mes prothèses. En outre, la RQTH peut me permettre de demander des équipements de compensation spécifiques à mon employeur pour faciliter mon travail.”

 

, , , , , , ,