Musée du Louvre : la neuvième édition de "Tous mécènes" est lancée !

Musée du Louvre : la neuvième édition de "Tous mécènes" est lancée !
Comme chaque année, les Français peuvent participer au financement des restaurations des collections du musée du Louvre ou à l'achat de nouvelles œuvres. Jusqu’au 31 janvier 2019, ils peuvent investir dans la restauration de l’Arc de Carrousel, situé dans le jardin des Tuileries. Le million d’euros espéré devrait permettre de lancer les travaux à l’automne 2019. 2 000 personnes ont déjà participé au projet depuis le lancement de l’opération le 9 octobre dernier.


 

Les Français se mobilisent pour leur patrimoine

 

Déjà sollicités dans le cadre de l’opération Patrimoine en Partage, les Français sont invités à préserver le patrimoine français à travers une nouvelle initiative de mécénat participatif, initiée cette fois-ci par le musée du Louvre, "Tous Mécènes". Il est possible d’effectuer un don défiscalisable en ligne, par SMS ou par chèque envoyé par courrier. Sur le modèle du crowdfunding, chaque don de plus de 30 euros donne droit à une contrepartie, allant d’une invitation pour deux personnes au musée du Louvre au parrainage d’une sculpture du Carrousel pour tout investissement de plus de 1 500 euros. L’offre est également ouverte aux entreprises. L’intégralité des donations permettra de rénover l'Arc du carrousel du Louvre, à hauteur d’un million d’euros. Le reste des travaux, estimés au total à cinq millions d'euros, sera financé par des entreprises partenaires de l’opération.

Une opération qui fait ses preuves

La première édition de “Tous Mécènes” avait été couronnée de succès, puisque plus d’1,2 million d’euros avait été récolté pour financer l'achat des Trois Grâces de Lucas Cranach. Si l’opération n’a les années suivantes pas toujours suscité le même engouement ni mobilisé les mêmes ressources (seulement 500 000 euros en 2011 pour l'achat de deux éléments d'architecture du Caire, et 670 000 euros en 2016 pour la restauration de la chapelle funéraire d’Akhethétep), l’édition 2017 avait à nouveau été très suivie. L'acquisition d'un Livre d'Heures de François Ier a en effet réuni 8 500 donateurs et la somme d’1,5 million d'euros.

 

 

, , , , ,