30 novembre, 1er et 2 décembre : Collecte Nationale des Banques Alimentaires

30 novembre, 1er et 2 décembre :  Collecte Nationale des Banques Alimentaires
Demain démarrera la Collecte Nationale des Banques Alimentaires. L'association vient en aide aux personnes touchées par la précarité alimentaire dans notre pays (8,8 millions selon une étude Ipsos pour le Secours Populaire). Les 30 novembre, 1er et 2 décembre prochain, les 79 Banques Alimentaires se mobilisent dans 9 000 points de vente. Chaque année, les Banques Alimentaires collectent et distribuent 113 000 tonnes de produits. Lors de la Collecte Nationale, 130 000 bénévoles sont mobilisés, dont des salariés du Groupe SNCF qui prennent à coeur cet évènement solidaire.


 


 

Objectif de la Collecte Nationale : récolter plus de 23 millions de repas grâce aux dons des citoyens

 

L’an dernier, les “Gilets Oranges” (les bénévoles)  des Banques Alimentaires ont récupéré
11 500 tonnes de denrées, soit 11% des denrées annuelles collectées – l’équivalent de 23 millions de repas ! Ces denrées permettent d’avoir un stock conséquent de “produits secs”, indispensables compléments des “produits frais” récupérés chaque jour. Ainsi, l’association offre aux plus démunis  plus de diversité et d’équilibre alimentaire. L’association recherche particulièrement du café, des conserves de légumes et de fruits, des féculents, de la farine et du sucre, des conserves de poisson ou de viande, de l’huile et des plats cuisinés.


 

La SNCF mobilise ses collaborateurs

 

C’est la cinquième année que le Groupe SNCF est partenaire de la Collecte Nationale. Au-delà d’un soutien financier de la Fondation, les salariés sont mobilisés.  Tout au long de l’année les collaborateurs sont impliqués via le mécénat de compétences. “ Mais la collecte reste un moment très important, un rendez-vous de solidarité qui impulse un véritable élan et mobilise tous les collaborateurs, quelle que soit leur catégorie”, explique Marianne Eshet, Déléguée Générale de la Fondation SNCF. Lors de la Collecte Nationale, le Groupe SNCF encourage les managers à organiser les plannings pour que les collaborateurs puissent libérer une demi-journée, voire une journée. Cette année, plus de 500 salariés seront mobilisés.

, , , ,