[Prix Swiss Life à 4 mains] L’art s’invite sur les grilles de l’entreprise

[Prix Swiss Life à 4 mains] L’art s’invite sur les grilles de l’entreprise
Roubaix et Levallois-Perret : depuis quelques jours, passants et collaborateurs Swiss Life peuvent apprécier une mini-exposition sur les grilles des deux sièges de l’entreprise. Une douzaine de photos du nouveau Prix Swiss Life à 4 mains « Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ? » ont été sélectionnées et affichées pour que tous et toutes en profitent. L’idée ? Inviter et démocratiser la culture en entreprise sous une forme originale.


« Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ? » de Ruppert Pupkin et Oan Kim, lauréats de l’édition 2018 du Prix Swiss Life à 4 mains

La Fondation Swiss Life présente son nouveau Prix Swiss Life à 4 mains « Digital After Love. Que restera-t-il de nos amours ? », une œuvre photo-musique de Ruppert Pupkin (musique) et Oan Kim (photo). De la découverte d’un smartphone endommagé, les deux artistes tentent d’ordonner, comme un puzzle, les pièces d’une histoire d’amour contemporaine : d’un côté une femme, que l’on découvre en images et en sons, de l’autre un partenaire invisible, qui la photographie inlassablement. De leurs sms, e-mails et messages vocaux morcelés, pixélisés, rendus partiellement illisibles par l’altération des données, transparaît une histoire d’amour marquée par l’errance, entre réalité et fiction. Un kaléidoscope musical et photographique reconstitué à partir de ruines numériques, d’où surgit le fantôme d’une obsession amoureuse.

Découvrez « Digital After Love » en installation vidéo-sonore à la Cité de la Musique jusqu’au 28 avril 2019 dans le cadre de l’exposition Doisneau et la musique, et en livre-CD chez Actes Sud.

 

, , , , , , ,