[FUSAC] Le groupe de distribution automobile BPM crée sa fondation d’entreprise

[FUSAC] Le groupe de distribution automobile BPM crée sa fondation d’entreprise
En ce début d’année 2019, alors que le groupe de distribution automobile BPM vient de se créer une nouvelle identité, celui-ci décide de lancer sa fondation d’entreprise. Son but : soutenir des associations à travers le mécénat venant en aide aux enfants pour une durée de 5 ans et impliquant un engagement de la part des collaborateurs et des clients. “La création de cette nouvelle identité pour le Groupe nous a amené à lui donner une âme. On a d’abord pensé à soutenir des associations et à faire du mécénat. Pour finalement, créer une fondation d’entreprise”, explique Dominique Maurette, directrice de la communication du groupe.


 

 

Mobiliser les collaborateurs autour d’un projet fédérateur

 

En vue de mobiliser les collaborateurs autour de projets communs et de donner une image plus humaine de l’entreprise aux clients et partenaires, le groupe automobile BPM, créé en 1984, vient de créer sa fondation d’entreprise. Grâce à un budget de 150 000 euros, celle-ci soutiendra chaque année des associations qui œuvrent en faveur à des enfants. “Les enfants, c’est un sujet universel. On voulait mobiliser aussi bien les collaborateurs que les clients”, explique Dominique Maurette. Et cela, pour une durée de 5 ans. Chaque collaborateur pourra ainsi faire part de son souhait de soutenir une association qui lui tient particulièrement à coeur.

 

Soutenir des associations venant en aide aux enfants atteints d’autisme à l’échelle locale

À ce jour, la fondation soutient déjà deux projets proches des 40 concessions automobiles du groupe principalement présentes dans le centre et l’ouest de la France. “Si on veut mobiliser les collaborateurs et les clients, il faut soutenir des projets locaux. D’autant plus que nous voulons soutenir les projets sur le terrain”, ajoute Dominique Maurette.

C’est par exemple dans le département d'Indre-et-Loire, que la fondation du groupe BPM soutient l’association “Une musique, un sourire”. Son objectif ? Reconstruire un établissement, qui fait office à la fois d’école communale et de structure pour enfants autistes. Les animaux et la musique seront essentiels dans ce projet, apportant un espace de vie à tous les enfants. Ce projet à l’initiative de Christophe Villemain, maire de Mosnes (Indre-et-Loire) se duplique dans le Loir-et-Cher où le groupe est implanté depuis longtemps.

La fondation accompagne également l'association “Mille et un sourires” situé à Vannes en Bretagne, dont la mission est de venir en aide aux familles d'enfants hospitalisés par de nombreuses actions solidaires. Celle-ci compte bien sur ses opérations de communication pour faire connaître ces projets à ses collaborateurs mais aussi à ses clients et susciter l’engagement.

 

Article mis à jour le 14 février 2019.

, , , , ,