[CHIFFRE] 21 280 salariés de France ont fait un micro-don sur salaire en 2018

[CHIFFRE] 21 280 salariés de France ont fait un micro-don sur salaire en 2018
L’entreprise sociale microDON, qui fête ses dix ans, vient de publier son Baromètre 2019 du micro-don sur salaire (ou arrondi sur salaire), une forme particulière de micro-don qui consiste, pour les salariés volontaires d’une entreprise, à faire un don au profit d’une association sur leur net à payer. Cette nouvelle forme de don s’installe progressivement dans les entreprises françaises.


 


 

Les grandes entreprises de plus en plus séduites par le concept

 

En un an, selon le Baromètre 2019 du micro-don sur salaire publié par microDON, 85 nouvelles entreprises françaises ont mis en place ce dispositif pour leurs salariés. Si ce nombre est moins important que les années précédentes (+ 88 entreprises en 2017, + 106 en 2016), il s’agit cette fois d’une majorité de grandes entreprises (employant plus de 1 000 salariés) : Carglass, Rémy Cointreau, la MGEN ou encore Saint-Gobain, font partie des nouveaux participants de l’année 2018.

 

21 280 salariés, soit 7 051 de plus que l’année dernière (+49,5 %), s’engagent désormais avec un arrondi sur salaire ou une somme fixe par mois sur leur net à payer. La collecte a ainsi été doublée en deux ans. microDON a enregistré exactement 979 131 euros de micro-dons sur salaire collectés en 2018 (contre 644 848 euros en 2017). Le don moyen a également augmenté, s’élevant à 2,60 euros par mois par salarié (contre 2,51 euros en 2017).


 

Un moyen d’engager les salariés dans la stratégie RSE

 

Comment expliquer cet engouement pour l’arrondi sur salaire ? La principale explication, pour Elisabeth Hugot, directrice commerciale don sur salaire chez microDON, est stratégique : « Le micro-don sur salaire est pour les grandes entreprises un moyen d’engager facilement un grand nombre de collaborateurs dans la durée, ce qui contribue fortement à leur RSE », explique-t-elle. Une stratégie intéressante, alors que, selon une étude menée par microDON en 2017, seulement 26 % des salariés affirment se sentir impliqués ou sollicités dans les actions mécénat de leur entreprise.

 

Au total, 140 associations ont pu être soutenues en 2018 grâce aux sommes récoltées avec l’arrondi sur salaire, soit 39 % de plus qu’en 2017. En tête du classement, l’association de solidarité internationale et de protection de l'environnement Planète Urgence, membre du groupe SOS, a récolté plus de 146 000 euros. Viennent ensuite, l’association Aide et Action, avec plus de 66 000 euros, et la fondation pour l’éducation Epic, avec presque 44 000 euros.

 

, , , , ,