[POSITIVONS] Des soins pour les malades du cancer mais aussi leurs aidants

[POSITIVONS] Des soins pour les malades du cancer mais aussi leurs aidants
Chaque semaine, Carenews vous propose un projet innovant, social et/ou solidaire pour bien commencer la semaine. A l’occasion de la 26e édition d’Octobre Rose, nous vous parlons ce lundi de L’il’ O’duos, la nouvelle initiative de l’association SoS Féeminité dédiée aux femmes ayant un cancer du sein et leur aidant·e. Une socio-esthéticienne guide des soins en duo effectués à tour de rôle par la malade et l’aidant·e, offrant au binôme un moment de lâcher-prise et de rapprochement. 


 

 

 

Femmes touchées par le cancer du sein et leurs aidant·e·s : un duo éprouvé

 

Pour la 26e année consécutive, l’association Le Cancer du Sein, Parlons-en ! a lancé Octobre Rose, sa campagne annuelle de sensibilisation et de soutien à la recherche contre la maladie. Car si d’importants progrès pour la recherche médicale et la prise en charge du cancer du sein ont été réalisés ces dernières décennies, et que détectés à temps, neuf cancers du sein sur dix sont guéris, ces derniers demeurent les plus importants chez la femme. Selon l’association, une femme sur huit risque ainsi de développer un cancer du sein au cours de sa vie.

 

Ils représentent donc une épreuve pour nombre de femmes, mais aussi pour leurs proches. Ce 6 octobre s’est précisément tenue la dixième Journée nationale des aidant·e·s sur le thème de la précarité. Une précarité globale, qui pèse sur le plan économique (le baromètre « Argent et entraide familiale : où en sont les Français » de la Carac rapporte que 66 % des aidant·e·s dépenseraient en moyenne 2 049 euros par an pour aider leur proche), mais également sur la vie personnelle et professionnelle des onze millions de  Français·e·s soutenant au quotidien un proche en situation de dépendance.

 

Pour apporter aux malades du cancer du sein et à leur aidant·e un répit sans peser sur leur budget, l’association SoS Féeminité a lancé L’il’ O’duos. Une initiative mise en lumière par ADRÉA Mutuelle : l’association est la lauréate de son appel à projets 2019 qui avait pour but de « soutenir un projet visant à accompagner les patientes atteintes d’un cancer du sein et leur entourage pour traverser et/ou dépasser la maladie », précise le communiqué dédié. Le 30 octobre prochain, SoS Féeminité recevra un soutien de 10 000 euros pour la réalisation de son programme L’il’ O’duos.

 

SoS Féeminité : un soutien social, moral et financier aux malades et leurs proches

 

L’association a été lancée en 2015 à Vénissieux, dans la métropole de Lyon, par  Anne-Marie Laurent. Touchée par deux cancers consécutifs, la quinquagénaire a organisé un réseau de dons de perruques, neuves ou recyclées, dont 150 malades du cancer ont pu bénéficier. 

 

Depuis février 2019, elle propose également des soins socio-esthétiques, aux tarifs adaptés à toutes les bourses, précise 20 Minutes. Massage, manucure, soins du corps et du visage… Selon l’étude ADRÉA Mutuelle et l’institut Odoxa « les Français et les cancers féminins » réalisée en 2018, « 91% des femmes touchées par la maladie estiment que les soins de support aident moralement à mieux supporter le cancer et ses traitements : être écoutée, se sentir soutenue, rester en harmonie avec son corps, mais aussi prévenir la douleur sont autant de leviers dans le processus de guérison. »

 

Avec le programme L’il’ O’duos, ces soins socio-esthétiques sont élargis aux aidant·e·s, aux proches et aux enfants des malades, guidé·e·s par une socio-esthéticienne. Ces séances de bien-être en duo permettent de se rapprocher et d’aider des relations souvent ébranlées par le cancer, ainsi que de se détendre dans une atmosphère différente du cadre hospitalier.     

 

Les produits de soin sont fournis par Avène, et depuis le 2 octobre, le Centre de Lutte Contre le Cancer de Lyon, le centre Léon Bérard, accueille les séances deux mercredis par mois. 






 

, , , , , ,