155 travailleurs humanitaires tués en 2013

155 travailleurs humanitaires tués en 2013
Triste record : 155 travailleurs humanitaires ont été tués dans des attaques en 2013.


Il y a des records qu'on préférait éviter. Celui-ci en fait partie. L'année dernière, cent cinquante-cinq travailleurs humanitaires ont été tués dans des attaques, selon Humanitarian outcomes.

D'après les chiffres de ce centre de recherches publiés mardi 19 août, et relayés par Le Monde, 171 humanitaires ont été gravement blessés et 134 ont été enlevés. Toujours d'après ce rapport, l'Afghanistan a été le pays le plus dangereux pour les humanitaires avec 81 morts. La Syrie, le Soudan du Sud, le Pakistan et le Soudan sont les quatre autres pays les plus touchés.

La majorité des victimes sont des salariés d'ONG nationales et de la Croix et du Croissant rouges

La plupart des incidents recensés ont été des embuscades ou des attaques au passage de convois. Le rapport montre que les organisations ont pris des mesures pour répondre aux risques d'enlèvement qui se sont multipliés ces dernières années, mais que ces réponses ne sont pas suffisantes. Le bureau de recherches conseille de prendre des décisions plus collectives pour tenter de diminuer ces risques.

Par rapport à 2012, le chiffre de tués est en hausse de 66 %. Les crise en Syrie et au Soudan du Sud seraient la principale cause de cette fulgurante augmentation.

Les chiffres de l'année 2014 ne sont pas davantage rassurants puisque 79 humanitaires ont déjà perdu la vie depuis janvier dernier.

Aujourd'hui, le Conseil de sécurité de l'ONU va débattre de la protection de ces personnes.

Crédit photo : Saïd Mbombo Penda

, , ,
L'Auteur vous propose aussi