Une conférence sur la remédiation cognitive réunit 100 professionnels au siège d

Une conférence sur la remédiation cognitive réunit 100 professionnels au siège d
Mercredi 6 mai, l’ESAT Jules et Marcelle Levy de l’OSE (Oeuvre de Secours aux Enfants) a organisé une conférence du Docteur Isabelle Amado sur le thème: « Les thérapies psychosociales et la remédiation cognitive, un nouvel enjeu pour le lien entre soin et médico-social ». Près de 100 professionnels médico-sociaux et de santé étaient réunis au siège de l’OSE pour échanger avec Isabelle Amado et Guy Ghozlan, éminents spécialistes internationaux de la remédiation cognitive. Tous ont été accueillis par Patricia Sitruk, Directrice générale de l’OSE, qui a mis cette manifestation en perspective avec les grands chantiers nationaux -mission d’information parlementaire sur les ESAT-, régionaux -Programme stratégique de santé et schéma régional médico social de l’ARS- et locaux -orientations thérapeutiques de l’OSE et projet d’établissement de l’ESAT. Muriel Tolédano, psychologue, Nadine Levy, chef de service et l’ensemble de l’équipe de l’ESAT ont porté avec brio cette rencontre.


Muriel Toledano, psychologue de l’ESAT Jules et Marcelle Lévy de l'OSE (Oeuvre de Secours aux Enfants), a rappelé les circonstances ayant conduit à la collaboration entre l’ESAT et le C3RP du Centre hospitalier de Saint-Anne, insistant sur l’attention toute particulière de l’équipe de l’ESAT pour répondre aux besoins et souhaits des travailleurs et les faire évoluer.

Le Dr Isabelle Amado, médecin responsable du Centre d'évaluation des troubles cognitifs & C3RP, a ensuite présenté les principes de la remédiation cognitive, les différents programmes disponibles en français, les principaux résultats apportés par cette nouvelle discipline, son intérêt pour l’insertion professionnelle des usagers et pour leur gain d’autonomie.

Enfin, le Dr Guy Gozlan, psychiatre à l'hôpital Sainte-Anne et responsable du réseau Prépsy, a conclu sur l’effort à accomplir pour la prévention du handicap psychique et pour mieux accompagner les usagers des structures médicosociales.

La conférence a permis d’évoquer également des pistes pour la création d’un réseau entre acteurs du soin et acteurs issus de l’ensemble des structures médico-sociales de la région parisienne, ceci pour créer des outils et des grilles d’évaluation communes et surtout pour une meilleure lisibilité des parcours de soin-parcours de vie.

 

, , , , ,