Renforcement des droits des detenus des prisons du Niger

Dans le cadre du projet « Améliorer les conditions de vie des détenus au Niger » financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par Solthis et son partenaire l’Association nigérienne des Droits de l’Homme (ANDDH) au Niger, un atelier de diagnostic du projet s’est tenu le 11 mai, sous le haut patronage du Ministère de la Justice.


Le projet vise à la promotion des droits de l'homme, en améliorant les conditions de vie dans les prisons et en renforçant la société civile nigérienne dans son rôle de défense et de promotion des droits humains.

Cette journée du 11 mai qui a réuni les acteurs clefs du milieu carcéral au Niger, a été l’occasion d’échanger autour du rôle des acteurs publics et associatifs et de leur action, et a permis de faire un état des lieux participatif et commun des services sanitaires, sociaux et juridiques.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre des activités de concertation menées aux niveaux local et national pendant toute la durée du projet, de janvier 2016 à octobre 2017. Ce projet vise notamment à former et sensibiliser les acteurs locaux en milieu carcéral par un renforcement de l’offre de services sanitaires à travers le renforcement des capacités du personnel soignant et la sensibilisation du personnel cadre aux notions de droit à la santé. Le renforcement de l’offre de services juridiques et sociaux se tiendra parallèlement à des séances de sensibilisation pour les détenus.

, , , , ,