Médias, la Venture Philanthropy peut-elle renforcer le droit à l’information ?

Médias, la Venture Philanthropy peut-elle renforcer le droit à l’information ?
Lors de la conférence annuelle de l’EVPA, les différents intervenants ont investigué les possibles utilisations du nouvel outil qu’est la venture philanthropy (VP). Parmi l’un des plus intéressants sujets : l’accès à une information de qualité et à des médias indépendants.


Nouvelles formes d’information, nouveaux acteurs médiatiques

Depuis plusieurs années, le paysage du journalisme est en profonde mutation: consolidation de groupes de presse, ouverture au mécénat pour certains journaux/médias, apparition et disparition de plusieurs acteurs, le secteur est en plein bouleversement. Ceux-ci ont trouvé des traductions d’importance avec les nombreuses questions liées au Brexit ou à l’élection de D.Trump à la présidence des USA. Dans ce cadre, on constate l’émergence de nouvelles formes et d’acteurs innovants. Journalisme “de solutions”, représenté en France par Reporters d’espoir ou Sparknews, tournés vers l’intérêt général (coucou Carenews) ou fact journalism font partie de cette tendance. Plus intéressant encore, les financeurs de ces nouveaux acteurs évoluent aussi qu’ils soient des fondations ou des fonds d’investissement à impact.

 

Fonds et fondations, pour l’information

Parmi les acteurs présents à la table ronde consacrée à ce sujet par l’EVPA lors de sa conférence annuelle, Peter Preston, Co-directeur de la fondation qui possède le Guardian et Patrice Schneider, Directeur de la stratégie à Media Development Investment Fund (MDIF). Entreprise sans but lucratif, MDIF finance des médias indépendants dans des “environnements difficiles”, en les aidant à devenir financièrement viables. Avec plus de 155 millions de dollars investis dans 100 médias (39 pays couverts), le fond participe activement au développement d’une information de qualité partout dans le monde.

 

Si les outils de la venture philanthropy n’apportent pas toutes les réponses, force est de constater que ceux-ci semblent redoutablement efficaces dans le renforcement d’organes de presse indépendants.

, , ,