[LU] Le mécénat d’entreprise, de plus en plus collaboratif

[LU] Le mécénat d’entreprise, de plus en plus collaboratif
Pour des raisons éthiques, stratégiques et fiscales, le nombre d’entreprises mécènes augmente chaque année. Une nouvelle tendance est en train de voir le jour au sein des sociétés : l’organisation collective de la solidarité. C'est ce qu'explique Pierre-Emmanuel Grange, co-fondateur de microDon dans une tribune parue dans Les Echos.fr.


Un modèle devenu horizontal

Depuis plus de 10 ans, le mécénat d’entreprise a le vent en poupe. Selon le  baromètre Admical-CSA 2016, plus d’une entreprise de plus de 250 salariés sur deux réalise des dons. En 2015, le montant total des dons provenant des entreprises a atteint 3,5 milliards d’euros, soit 25 % de plus qu’il y a dix ans. Aujourd’hui, l’engagement solidaire est devenu courant dans les entreprises. Ce qui étonne, c’est le changement de modèle observé au sein des sociétés. Désormais, la philanthropie n’est plus exclusivement réservée aux dirigeants. Tous les salariés et collaborateurs ont la possibilité de s’engager dans des projets solidaires en apportant une partie de leur salaire, de leurs temps ou leurs compétences.

Un cercle vertueux bénéfique pour l’entreprise

Cette forme émergente de mécénat, appelée mécénat participatif, constitue un nouveau moteur pour les entreprises. Elle permet d’obtenir les mêmes résultats qu’un séminaire, un dîner entre collaborateurs ou une session de brainstorming : le renforcement de la cohésion, de l’esprit et du travail d’équipe. Les chiffres confirment le désir des salariés de se mobiliser pour la solidarité. Selon une étude Viavoice datant de 2015, 85% d’entre eux affirment vouloir s’engager davantage dans des démarches RSE. Arrondi sur salaire, bénévolat, chantiers solidaires, évènements sportifs, accueil d’associations… Les formes de mécénat d’entreprise sont nombreuses et chacun y trouve son compte. Tant mieux !

 

Source

, , , ,