Est-ce risqué de diriger une association? Réponse de Cécile Chassefeire, avocate

Est-ce risqué de diriger une association? Réponse de Cécile Chassefeire, avocate
Le pilotage d’une association, comme pour toutes les activités humaines, nous fait prendre des risques. Impossible d’aboutir à un risque zéro. Mais agir en vaut la peine…dans la mesure où ces risques sont appréhendés et maîtrisés. Cécile Chassefeire est avocate, spécialiste en droit des associations et des fondations. Elle est également administratrice de l'Adéma où elle anime des formations pour les acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS) et pour ceux - de plus en plus nombreux - qui souhaitent passer du privé traditionnel au secteur de l'intérêt général.


Le pilotage d’une association, comme pour toutes les activités humaines, nous fait prendre des risques. Impossible d’aboutir à un risque zéro. Mais agir en vaut la peine…dans la mesure où ces risques sont appréhendés et maîtrisés.

Ainsi, tout dirigeant, bénévole ou salarié d’une association ou d’une fondation, sera avisé de connaître les règles juridiques, civiles, pénales ou sociales spécifiques à sa structure. 

Une gestion des risques contribue à sécuriser son projet, éviter ou limiter les dommages à autrui et donner confiance aux parties prenantes (adhérents, membres, bénévoles, financeurs par subventions, donateurs, mécènes, partenaires...).

Se professionnaliser sur les notions de responsabilité civile, responsabilité pénale ou sociale permet de déployer son projet associatif dans un contexte sécurisé, fluide et transparent.

La formation au BADGE Management associatif de l'Adéma comporte une unité à ce sujet (UMA DF3 Gestion du risque civil, pénal et social du dirigeant associatif). Animée par Me Cécile Chassefeire cette UMA a pour but d’aider au repérage de différentes sources de risques juridiques auxquels peut être exposée une association, ainsi que ses dirigeants, et à la mise en place de moyens de prévention.

Une compréhension de l’environnement fiscal applicable aux associations est aussi proposée dans la formation de l’Adema menée par Corinne Thouvenin (UMA DF2 Compréhension de l’environnement fiscal : étendues des exonérations des organismes sans but lucratif / OSBL).

Plus d'informations sur les formations à la gestion associative de l'Adéma

En savoir plus sur les intervenants de l'Adéma

 

Crédit photo : Mines ParisTech, partenaire du BADGE Adéma (brevet d'aptitude aux Grandes écoles)

, , , , , , , , ,