[LU] Boom des partenariats entreprises-associations et nécessité de formation

[LU] Boom des partenariats entreprises-associations et nécessité de formation
Les partenariats entre entreprises et associations sont de plus en plus fréquents. Afin que tout leur potentiel soit exploité, il est important que les institutions d’enseignement supérieur et de recherche en forment les futurs acteurs. Explications.


Le développement des partenariats entre entreprises et associations

 

Les partenariats entre entreprises et associations se multiplient, que ce soit sous la forme du mécénat (50 % des entreprises de plus de 250 salariés et un quart des PME sont mécènes, selon le Baromètre 2016 du mécénat d’entreprise de l’Admical), ou d’une collaboration mutuelle. Si les associations en tirent un avantage financier indéniable, les partenariats seraient également profitables aux entreprises : en les inscrivant dans leur démarche RSE, celles-ci en profitent pour impliquer et motiver leurs salariés, et les utilisent comme leviers de performance. En outre, les partenariats entre entreprises et associations favoriseraient l’innovation au service de l’intérêt général, et bénéficieraient donc également aux communautés locales.

 

La nécessité de former les futurs acteurs de ces partenariats

 

Face à la croissance des partenariats entre entreprises et associations, et l’importance qu’ils continueront de prendre dans le futur face aux défis économiques, sociaux et environnementaux du 21e siècle, il apparaît essentiel d’en former les futurs acteurs. Ces partenariats sont créateurs d’emplois : managers, chargé de mise en relation en entreprises et associations, médiateurs appelés à intervenir en cas de conflit... Il est donc important que les institutions d’enseignement supérieur et de recherche se mobilisent dès aujourd’hui, afin de déterminer les compétences nécessaires à la création de ces partenariats et d’y sensibiliser les étudiants, par l’organisation de conférences et de rencontres avec des dirigeants d’associations et d’entreprises, par exemple.

 

Source : Ouest France.

, , , , , ,