Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

L'interview de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA

L'interview de Christiane Lambert, présidente de la FNSEA
« Les agriculteurs cultivent aussi la générosité, cela fait partie de leur ADN. Même en période de crise, ils ne perdent pas le sens de la solidarité. Il faut faire reconnaître que réduire le gaspillage, c’est aussi valoriser les produits et respecter le travail des agriculteurs. » selon Christiane Lambert, présidente de la FNSEA


Quel est l’engagement de la FNSEA en matière de lutte contre le gaspillage et de solidarité ? 

Cet engagement apparaît comme une évidence : les agriculteurs cultivent aussi la générosité, cela fait partie de leur ADN. Même en période de crise, ils ne perdent pas le sens de la solidarité. SOLAAL représente les valeurs intrinsèques du monde agricole. Il faut faire reconnaître que réduire le gaspillage, c’est aussi valoriser les produits et respecter le travail des agriculteurs.

Il s’est traduit par différentes actions. La FNSEA a conclu en 2012 un partenariat national avec les Banques Alimentaires, partenariat qui se décline au sein du réseau dans les départements qui le souhaitent, en lien avec les fédérations départementales des Banques Alimentaires. En 2013, la FNSEA a signé le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire, lancé par Guillaume Garot, aux côtés des autres acteurs de la chaîne alimentaire et s’est dès lors engagée à apporter sa contribution pour atteindre l’objectif ambitieux de diviser par deux le gaspillage en France d’ici à 2025. Enfin, en mai 2013, Jean-Michel Lemétayer a fédéré les initiatives prises par la profession agricole en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire en créant l’association SOLAAL qui fête ses quatre ans cette année. Il ne s’agit pas de parler mais d’agir car pour les plus démunis il y a urgence, alors agissons !

Quel bilan tirez-vous depuis la création de SOLAAL en tant que membre fondateur ?

Je dresse un bilan très positif de l’action de SOLAAL. En trois ans, l’association a réussi à collecter 10 660 tonnes de produits donnés par les agriculteurs, ce qui représente plus de 21 millions de repas confectionnés à partir de 99% de produits frais. Chaque année, de nouveaux donateurs font confiance à SOLAAL ce qui contribue à apporter de la diversité dans les dons, chère à Xavier Beulin. Aux fruits et légumes, se sont ajoutés des produits laitiers, des œufs et de la viande, offrant ainsi un équilibre nutritionnel aux 4 millions de bénéficiaires de l’aide alimentaire. L’utilité sociale de SOLAAL n’est plus à démontrer.  L’heure, aujourd’hui est à augmenter les dons et à favoriser la communication autour de ces actions afin d’augmenter le cercle vertueux.

Quels sont vos projets pour SOLAAL ?

La FNSEA continuera de soutenir SOLAAL dans son combat quotidien contre le gaspillage alimentaire, notamment à travers la facilitation du don par les agriculteurs. Il s’agit également de valoriser cette action auprès du prochain gouvernement et de l’opinion. Nous allons promouvoir la mise en place d’associations régionales SOLAAL pour inciter aux dons au plus près des territoires et des acteurs économiques de production et de transformation des produits. Nous serons attentifs à la pérennité de SOLAAL à travers le collectif et le rassemblement des bonnes volontés car malheureusement les besoins sont immenses mais la générosité des agriculteurs sera toujours au rendez-vous.

, , , , , , ,