Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Veni Verdi : des potagers dans la cité

Veni Verdi : des potagers dans la cité
Les Fondations d’Auchan Retail France font cause commune pour promouvoir la bonne alimentation auprès des enfants et des adolescents. Tous les 15 jours, elles vous présentent une initiative étonnante, gourmande ou innovante. Aujourd'hui, rendez-vous avec Veni Verdi, une association qui essaime une nouvelle culture potagère dans Paris.


Cela fait sept ans que les premières graines du projet ont été plantées et depuis, c'est l'explosion. Jardins partagés, potagers scolaires, ateliers boutures, montage de serre... Veni Verdi sème dans toutes les directions pour développer l'agriculture urbaine. Un peu partout, à Paris, des espaces de culture voient le jour : les radis sortent de terre, les tomates s'épanouissent et des Parisiens de tous âges découvrent le plaisir du jardinage et la vraie nature des produits.

 

Transition écologique en milieu urbain

 

Nadine Lahoud a créé cette association "afin d'œuvrer, à (son) échelle, à la transition écologique du territoire urbain" : en améliorant l'environnement en ville et préservant la biodiversité, en favorisant la création d'emplois verts et l'instauration de circuits courts de distribution alimentaire. Mais aussi, bien sûr, en développant l’apprentissage du jardinage biologique, en particulier à l'égard des plus jeunes.

 

Ainsi, au sein de leur établissement scolaire (voir encadré), des Parisiens de 6 à 18 ans disposent d'un jardin dédié. Ils y apprennent à semer, planter, rempoter, composter, construire un poulailler ou creuser une mare... Chaque potager est le fruit d'un patient travail collectif.

 

Découvrir les produits de la terre

 

C'est aussi, pour les petits comme les adolescents, un espace de vraies découvertes. Sur eux-mêmes, leurs capacités à créer et coopérer, mais aussi sur les produits : "Au départ, la plupart ignorent totalement d'où viennent les fruits et légumes et n'osent pas les manger parce qu'ils ne viennent pas du magasin, souligne Nadine Lahoud. Un jour, un garçon m'a dit qu'il pensait que les haricots beurre étaient faits comme des frites !"

 

Mais au fil des saisons, et après avoir goûté les premières productions, les points de vue évoluent : "Ramener sa première courgette à la famille pour le dîner, quelle fierté !" Et cela va plus loin, explique la fondatrice : "Les petits jardiniers ont une image nouvelle du paysan : celui qui travaille la terre, qui les nourrit, fait pour eux le métier le plus prestigieux qui soit..." Des futures vocations de paysans urbains ?

 

------------------------

Dans le 20e arrondissement parisien, quatre établissements scolaires ont déjà leur jardin grâce à Veni Verdi : deux écoles et deux collèges, dont Pierre-Mendès-France qui accueille un agriculteur au sein d'une ferme de 4 000 m2. Depuis cette année, le toit d'une école du 19e arrondissement est également planté, et vient de connaître ses premières récoltes de salades et cresson. Ceci grâce au soutien financier de la Fondation « Le goût du partage » et la participation des équipes du supermarché Canal de l’Ourcq : quatre collaborateurs ont participé à la préparation du potager et une action de sensibilisation auprès des clients est en préparation pour cet été. Ces derniers pourront faire des mini-dons pour contribuer à l'achat de matériel et, s'ils le souhaitent, participer aux travaux du jardin.

 

Pour en savoir plus : www.veniverdi.fr

, , , , , , , ,
L'Auteur vous propose aussi