Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Merci, Madame Simone Veil

Merci, Madame Simone Veil
L'association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir est terriblement triste et peinée à l'annonce de la mort de Simone Veil. Nous perdons une amie, une grande dame dynamique, exigeante et pleine de tendresse pour les personnes handicapées. Femme citoyenne, engagée, elle a toujours défendu la liberté des femmes.


En 2005, Simone Veil était la marraine de notre forum « Femmes Handicapées : la vie devant elles » à la Mairie du 13ème arrondissement. Toujours présente pour défendre  la citoyenneté, les droits des personnes singulières, elle prononce ce discours qui reste marqué au feu de ses convictions, de nos convictions :

 

« Vous avez évoqué les propos de Lucie Aubrac, lors de votre précédent Forum en 2003 qu’elle parrainait. Elle y  a parlé de la faim, du froid, des difficultés de survivre dans de telles conditions conçues pour humilier les déportés. Pour ma part, quand je pense à mon passé de déportée, j’ai oublié les souffrances physiques, car une fois passées, il est difficile de les imaginer. En revanche, ce que l’on retient toujours aussi vivace, c’est le sentiment d’humiliation, de la perte de dignité. Pour vous, il n’y a pas de possibilité d’oubli des difficultés et souffrances liées à votre handicap, elles sont le plus souvent sans guérison possible. Mais parce que vous vous soutenez les unes les autres, quel que soit votre handicap, vous avez toutes la volonté de maîtriser pleinement les conséquences de votre handicap.

La volonté d’agir et de réagir vous conduit dans des voies qui ne sont pas celles des plaintes et des revendications, mais de l’action citoyenne, responsable pour trouver toute votre place dans la société.

Cette démarche volontariste n’induit pas seulement un certain type de comportement, mais il traduit une véritable philosophie, une volonté de rester maître de votre propre destin, dans les limites du possible. Bref, il me semble que ce que vous revendiquez avant tout, c’est la reconnaissance de votre personnalité, de vos capacités et de votre sensibilité. »

 

Merci Madame Simone Veil de nous avoir transmis votre force de combat  et de conviction. Soyez sûre que nous poursuivrons ce combat pour la liberté des Femmes, des Femmes handicapées, sans faillir.