Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[CHIFFRES] Baromètre du Samu social : l’enfance en alerte rouge

[CHIFFRES] Baromètre du Samu social : l’enfance en alerte rouge
Deux enfants sur trois concernés par une demande de logement d’urgence réalisée en composant le 115 le soir du premier jour d’école n’ont pas été hébergés. Ce constat alarmant est l’une des conclusions du nouveau baromètre du Samu social.


 

 

Plus de 4 300 demandes d’hébergement la nuit du 4 septembre

La nuit du 4 septembre 2017, premier jour d’école, le 115 a été pris d’assaut. Le numéro de téléphone du Samu social a enregistré 4 360 demandes d’hébergement dans 40 départements. La moitié d’entre elles provenaient de familles et 29 % d’entre elles concernaient des enfants. Sur les 363 enfants de moins de 3 ans ayant sollicité un abri, la moitié a été délaissée. Ces chiffres issus du baromètre du 115 illustrent le fait que le mal logement et la précarité sont des problèmes de société qui, au XXIe siècle, sont encore loin d’être résolus. Sur les 4 007 personnes ayant sollicité un logement le 4 septembre dernier, seulement 36 % ont été prises en charge.

Seulement 13 % des familles logées à Paris

La situation est particulièrement préoccupante en Île-de-France, où le taux d’hébergement des familles le soir du 4 septembre n’a atteint que 13 % (33 familles sur 247 demandes). Le motif ? Un manque de place qui a laissé 214 familles et 678 personnes dont 342 mineurs sans solution d’hébergement. En Seine-Saint-Denis, 125 mineurs sur 147 n’ont pas pu être placés à l’abri, soit 83 % d’entre eux.

, , , , , , ,