Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

La Fondation du Groupe ADP fixe ses objectifs pour 2018

Trois ans après sa création, la Fondation du Groupe ADP apparaît comme un acteur incontournable du mécénat en Île-de-France. Très présente sur les territoires entourant les plateformes aéroportuaires de la capitale, elle a démontré sa légitimité sur son champ d'intervention - l'éducation - en se concentrant prioritairement sur la prévention du décrochage scolaire et la lutte contre l'illettrisme. L'enjeu est à présent de consolider cet engagement territorial.


À l’occasion de la soirée annuelle de la fondation en décembre, la feuille de route a ainsi clairement été fixée par Augustin de Romanet, Président-directeur général du Groupe ADP et Président de la Fondation du Groupe ADP. Elle entend recentrer les actions de ses équipes autour d'un seul objectif : "favoriser l'acquisition et la maîtrise des compétences de base nécessaires à la réussite de chacun, pour prévenir et lutter contre l'illettrisme sur nos territoires, que ce soit de la petite enfance à l'âge adulte". Car le constat est sans appel. La dernière enquête du Programme international de recherche en lecture scolaire (Pirls), publiée en décembre dernier et menée dans 50 pays sur des enfants âgés de 9 à 10 ans, place la France en 34e position. "Nos élèves de CM1 ont du mal à comprendre ce qu'ils lisent. Il est donc important d'agir dès le plus jeune âge", insiste Laure Kermen-Lecuir, Déléguée générale de la Fondation.

Pour concrétiser ses engagements, la Fondation du Groupe ADP s'appuie sur un réseau associatif solide, implanté au plus près des aéroports, à la fois en France mais aussi à l'étranger. Partout où le Groupe ADP opère dans le monde, la Fondation étend ses actions. Au Chili, à Madagascar, sur l'île Maurice, en Guinée… "Dès que le Groupe ADP répondra à un marché, nous y inclurons une dimension sociétale et nous étudierons, en lien avec les Alliances françaises et les ambassades, de quelle manière nous pourrons apporter au mieux notre contribution en y impliquant toujours plus les salariés du Groupe", explique Augustin de Romanet.

L'implication des collaborateurs est d'ailleurs au cœur du plan d'action de la Fondation. Depuis sa création en 2015, 178 salariés se sont d'ores et déjà impliqués dans les différents programmes mis en place. "Que ce soient des missions de tutorat auprès de jeunes collégiens en risque de décrochage scolaire à travers le dispositif de l'Alliance pour l'éducation, auprès de jeunes méritants via l'Institut télémaque, qu'il s'agisse de missions de parrainage et de mécénat d'expertises auprès des associations soutenues, ou enfin via le congé solidaire, nous allons continuer à encourager l'engagement des salariés", souligne Laure Kermen-Lecuir.

 

, , , ,