Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Evaluation externe finale du projet prisons au Niger

Description

Solthis est une ONG de solidarité internationale dont l'objectif est d'améliorer la prévention et l'accès à des soins de qualité en renforçant les systèmes et services de santé des pays où elle intervient. Créée en 2003 par des médecins-chercheurs de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, Solthis inscrit son action dans une démarche de développement pérenne afin de faire face sur le long terme aux enjeux de santé publique dans les pays à ressources limitées. La fragilité des systèmes de santé dans ces pays, les épidémies, le manque de ressources humaines et financières nécessitent d'apporter une réponse construite sur le long terme. C'est pourquoi nous avons développé une stratégie d'intervention basée sur une approche globale des enjeux  sanitaires et du renforcement de toutes les composantes de systèmes de santé : les hommes et les femmes, les institutions, les circuits, les technologies.

Solthis est actuellement présente dans 6 pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Sierra Leone, Mali, Niger, Côte d'Ivoire et Sénégal), où nos équipes et partenaires mettent en œuvre des projets de renforcement des capacités, de prévention ou encore de mobilisation communautaire dans le domaine de la santé.

Présentation du projet

Contexte du projet

Solthis, en partenariat avec l'Association Nigérienne pour la Défense des Droits de l'Homme (ANDDH), pilote depuis janvier 2016 un projet visant à la promotion des droits de l'Homme au Niger, en améliorant les conditions de vie dans les prisons via l'amélioration de l'accès des détenus à des services sanitaires,  juridiques et sociaux de qualité, et en renforçant la société civile nigérienne dans son rôle de défense et de promotion des droits humains.

D'une durée de 3 ans ce projet bénéficie du cofinancement de l'Union européenne en 2016 et 2017 et de l'Agence Française de Développement (AFD) sur toute la durée du projet. L'évaluation finale présentée porte sur les activités du projet de janvier 2016 à décembre 2018.

La situation du respect des droits fondamentaux des détenus au Niger est particulièrement préoccupante, avec des établissements vétustes et surpeuplés où les conditions minimales de salubrité, d'hygiène et d'alimentation ne sont pas garanties.

On note une mauvaise disponibilité des traitements, le manque de formation des personnels soignants, le manque de diversité alimentaire, ou encore le sous-diagnostic des pathologies psychiatriques. Par ailleurs, les droits des détenus en matière d'accompagnement social et juridique ne sont pas respectés.

Face à ces manquements, le projet vise à faire respecter les droits des détenus des prisons de Niamey et Say, tout en les renforçant au niveau national et à améliorer les conditions de vie dans les prisons via l'amélioration de l'accès des détenus à des services sanitaires, juridiques et sociaux de qualité. Le renforcement de la société civile nigérienne et en particulier de l'Association Nigérienne pour la Défense des Droits de l'Homme (ANDDH) dans son rôle de défense et de promotion des droits humains est également au cœur du projet.

Durée du projet : 3 ans (démarrage le 1er janvier 2016)

Lieux d'intervention : Niger (Niamey et Say)

Objectif général : Contribuer au renforcement et à la promotion des droits humains au Niger

Objectif spécifique : Améliorer les conditions de vie des détenus

Télécharger les TDRs

Les propositions devront être envoyées avant le 03 septembre 2018 à :

Bertrand Vagnon, Coordinateur Pays siège Solthis, bertrand.vagnon@solthis.org

Informations supplémentaires