[DIS FLAVIE] C'est quoi le fundraising [collecte de fonds]?

[DIS FLAVIE] C'est quoi le fundraising [collecte de fonds]?
Le fundraising, ou en français, la collecte de fonds, est un secteur d'activité qui s'est développé depuis quelques années dans le secteur non lucratif. Il s'agit, pour les structures caritatives ou "non profit", du département en charge de lever des fonds auprès des entreprises, des particuliers voire d'autres structures comme les fondations.


C'est une profession qui a toujours existé, les bonnes œuvres et leurs quêtes sous diverses formes sont légion depuis longtemps.

Depuis les années 70, avec la prise d'importance des ONG et les besoins croissants des associations et structures non-lucratives, le métier de collecteur de fonds s'e'st développé. Le fait que les subventions et financements publics diminuent a joué sur l'expansion de cette profession et de ses missions.

Le collecteur de fonds, ou fundraiser, est littéralement chargé de lever des fonds pour une association ou une institution. Cette récolte de fonds peut se faire à plusieurs échelles et auprès de publics différents : les entreprises ou les donateurs particuliers , voire les fondations et fonds de dotations.  

Cen métier en est devenu un à part entière avec l'application des techniques du marketing à la collecte de fonds à grande échelle (techniques de phoning, de mailing ou de courriers).

Désormais, de nombreuses formations existent, qu'elles soient destinées aux étudiants ou à la formation continue des professionnels en reconversion ou en spécialisation. Les profils sont souvent commerciaux, parfois ils sont proches de celui des communicants.

Il existe deux portes d'entrée par le fundraising : la première, moins commune désormais, qui est celle du secteur d'intervention de la structure (à l'exception de l'humanitaire et du culturel qui ont une identité de collecte très marquée) ou celle du commercial et du marketing.

Le fundraising est un sujet d'études, de discussions et d'innovations. Qu'il s'agisse de l'évolution des relations publiques ou commerciales, ou bien des nouvelles formes de collecte de fonds, notamment via internet ou par des biais novateurs (comme l'arrondi, les clics, l'abondement comme sur Carenews, les produits-partage...). 

Nous l'avons déjà vu en évoquant les catégories de mécènes, la richesse du fundraising est sa diversité, collecter des fonds auprès de donateurs particuliers (qui eux même sont répartis selon des catégories de dons, d'âge etc) ou d'entreprises ne nécessitent pas les mêmes compténces et les mêmes techniques.

Le mécénat évoluant, de plus en plus d'histoires se créent derrière ces dons, donnant une véritable dimension humaine à ce métier à la base commercial. C'est un métier qui cherche encore sa reconnaissance, et les associations de professionnels comme l'AFF contribuent à sa légitimisation, avec la campagne des superfundraisers par exemple. 

Avec le développement du mécénat de compétences et du mécénat en nature, le métier change aussi, les ressources financières étant très éloignées des ressources nouvelles et cruciales comme les produits ou le temps des salariés d'une entreprise. 

Il ne s'agit plus de faire la quête ou de simplement séduire les potentiels mécènes, il s'agit de construire des partenariats et d'explorer des pistes d'innovations pour rendre la philanthropie enrichissante, au sens propre comme au sens figuré. 

 

, , , , ,