Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 24 avril 2019 - 06:16 - Mise à jour le 24 avril 2019 - 07:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Découvrez les dix projets numériques soutenus par la Fondation en 2019

Comme chaque année, la Fondation Bouygues Telecom a lancé un appel à projets à l’attention des clients souhaitant parrainer le projet d’une association dans laquelle ils s’impliquent. Cette année, l’appel à projets portait exclusivement sur un des axes d’intervention de la Fondation Bouygues Telecom, la solidarité, avec pour thématique « Le numérique au service des plus fragiles ». L’occasion d’illustrer comment, sous ses différents aspects, le digital aide les personnes en difficulté et permet aux associations de mieux les accompagner. Après 150 demandes préremplies et 84 dossiers complétés et déposés, voici les 10 projets lauréats sélectionnés par le jury.

Découvrez les dix projets numériques soutenus par la Fondation en 2019

Le numérique au service de la santé

L’Association Recherche sur la sclérose latérale amyotrophique (ARSLA) veut créer une application mobile pour améliorer l’accompagnement des porteurs de la maladie de Charcot. Face à la complexité de la pathologie, ils sont souvent confrontés à un refus de soin de la part des professionnels de santé. L’application géolocalisera les établissements capables de les accueillir.   

Enfance adolescence et diabète développe une application pour aider les enfants et les adolescents diabétiques. En y retranscrivant l’éducation thérapeutique (injections, comportements à suivre en cas de crise…) dans un format plus ludique et mieux adapté, les jeunes patients sont plus indépendants et peuvent mieux vivre leur maladie.

 

Faciliter le quotidien des personnes en situation de handicap

« Ben le koala » est le nom d’une animation numérique élaborée par l’association Signes de sens. Ce personnage permet aux enfants avec handicap, notamment autistes, d’apprendre par mimétisme à réaliser des activités du quotidien (habillage, hygiène, etc.). Avec la dotation, une dizaine de vidéos seront réalisées.

Le projet « SoliShop », de l’association Handicap travail solidarité, est un site d’e-shopping commercialisant des produits fabriqués dans des établissements adaptés. Avec le don de la Fondation, les fonctionnalités du site seront améliorées. Objectif : développer l’attractivité du site pour favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap.

L’Adapei de Loire-Atlantique avec son projet « Mon ESAT numérique » souhaite mettre à la disposition des personnes handicapées travaillant dans ces établissements des tablettes afin de les aider dans leurs tâches. Atteints de déficiences intellectuelles ou de troubles de l’autisme, ils peuvent grâce ces outils équipés de logiciels adaptés gagner en autonomie et limiter leur recours à un encadrant.

 

Un levier d’insertion professionnelle

L’association Rénovation souhaite mettre en place des ateliers informatiques pour des jeunes de 14 à 18 ans, en souffrance psychique. Une manière de les sensibiliser aux technologies de l’information et de la communication, de leur faire découvrir l’informatique et la création numérique tout en développant leurs compétences préprofessionnelles.

L’association Konexio accompagne les personnes défavorisées (réfugiés, jeunes décrocheurs…) motivées à s’insérer professionnellement sur le marché́ du travail, grâce à un apprentissage numérique. La dotation va participer à la formation en présentiel et e-learning d’une quarantaine d’étudiants qui apprendront le métier de développeur informatique.

Avec le projet « Inspire », l’association Article 1 a créé une plateforme en ligne pour les lycéens afin de faciliter leur orientation post-bac. En proposant un test d’orientation et la mise en contact d’étudiants partageant leurs expériences, via un algorithme, l’association réduit l’auto-censure et les biais sociaux et territoriaux, notamment pour les jeunes issus des zones prioritaires.

 

Le numérique au service des publics en urgence sociale

Droits d’urgence souhaite lancer « DroitDirect.fr », une plateforme numérique facilitant l’accès à la justice pour les femmes victimes de violences conjugales. Grâce au don de la Fondation, l’association va pouvoir lancer une première expérimentation du site dans les Hauts-de-France et évaluer son impact.

Enfin, Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires (SOLAAL) va pouvoir financer la deuxième version de sa WebApp, facilitant et optimisant la gestion des dons de produits frais par des agriculteurs à des associations. Pour les publics les plus démunis, c’est un accès à des produits frais et à une meilleure alimentation.  

 

Un jury impliqué pour faire grandir les projets

Les lauréats de l’appel à projets ont été choisis par un jury composé de cinq collaborateurs Bouygues Telecom et de deux experts de la société civile, spécialisés dans le médical et l’insertion sociale : - Christophe Glorion, chirurgien, chef du service orthopédie et traumatologie pédiatrique à l’hôpital Necker-Enfants Malades - Estelle Barthelemy, porte-parole cofondatrice de Mozaïk RH, fondatrice d’Oya Agency

Les collaborateurs Bouygues Telecom, sélectionnés pour participer au jury des appels à projets de la Fondation pour un mandat d’un an, reviennent sur leur expérience : « C’est une grande responsabilité qui nous a été donnée car derrière les dossiers ce sont des centaines de personnes qui en bénéficient. Cela m’a donné envie de m’impliquer encore davantage dans le milieu associatif ! » – Maïa Courjaret, Responsable commercial et marketing Big Data « Grâce à cette expérience, j'ai pu observer sous un angle nouveau la relation entre une entreprise et ses clients. » – Guillaume Peignon, Responsable de Point de Vente

Chaque association va recevoir une dotation de 10 000 €, ainsi qu’un soutien de la part de la Fondation Bouygues Telecom pour faire grandir et connaître son projet.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer