Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Colloque Sanofi Espoir  : des perspectives d’avenir

Colloque Sanofi Espoir : des perspectives d’avenir

ESS et Entrepreneuriat social : quels podcasts écouter cet été ?

ESS et Entrepreneuriat social : quels podcasts écouter cet été ?

Changeons les regards portés sur le monde de la rue avec La Cloche

Changeons les regards portés sur le monde de la rue avec La Cloche

Carenews, l'actualité des associations, du mécénat et de la philanthropie

[EN IMAGE] Campagne choc contre les violences conjugales pendant les matchs

[EN IMAGE] Campagne choc contre les violences conjugales pendant les matchs

Aux grands maux les grands remèdes. Les soirs de matchs en Angleterre, les violences conjugales augmentent de 38 % en cas de défaite de l’équipe nationale. Le National Centre for Domestic Violence (NCDV) est donc monté au créneau avec une campagne de sensibilisation multi-canaux destinée à sensibiliser le grand public durant la Coupe du monde de football.  

Augmentation des violences conjugales durant les matchs de football

 

“Femme battue rime avec Coupe du Monde”, chantait Doc Gynéco sur son premier album en 1996. Plus de vingt ans plus tard, force est de constater que la situation est toujours aussi alarmante, puisque selon une étude publiée en 2013 dans le Journal of Research in Crime and Delinquency et reposant sur trois récentes Coupes du monde, le risque de violences augmente de 26 % en cas de match nul ou de victoire, et grimpe jusqu’à 38 % en cas de défaite chez nos voisins anglais.

 

Une campagne de sensibilisation choc et multi-canaux

 

Le NCVD a ainsi lancé durant la compétition internationale qui s’est achevée dimanche dernier sa campagne de sensibilisation à destination du grand public. Baptisée “The Not-So-Beautiful-Game” (Le match pas si beau) et réalisée par l’agence J.W Thompson London, elle détourne sur plusieurs clichés les drapeaux de différentes nations en gros plans de femmes ensanglantées. “Si l’Angleterre est battue, tu le seras aussi”, peut-on par exemple lire en légende. Les visuels ont été diffusés sur les réseaux sociaux durant les matchs et déclinés sur des panneaux publicitaires ainsi que dans la presse papier.

Le "délit de solidarité" censuré par le Conseil constitutionnel

Le "délit de solidarité" censuré par le Conseil constitutionnel

Alors que la France vibre toujours à l’unisson pour ses Bleus, les associations de défense de droits de l’homme ont savouré une victoire d’un autre ordre le 6 juillet dernier : les Sages du Conseil constitutionnel ont finalement plié face à l’un de leurs combats majeurs. Le “délit de solidarité”, au cœur des débats depuis plusieurs années, a finalement été abrogé au nom de la fraternité, reconnu comme principe constitutionnel. Un véritable espoir pour les ONG et les militants qui dénonçaient l’opacité du texte de l’article L. 622-4 du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Cesada), permettant de sanctionner les citoyens solidaires au même titre que les passeurs. Des exemptions pénales élargies viendront simplifier l’aide au séjour et à la circulation des étrangers dans la mesure où elle reste offerte “dans un but humanitaire” et “sans contrepartie directe ou indirecte”.

 

Une notion floue décriée par les associations et les militants

 

Martine Landry, militante au sein d’Amnesty International, peut souffler : jugée pour des faits remontant au 28 juillet 2017, elle vient d’être relaxée par le tribunal correctionnel de Nice par défaut de “preuve de la matérialité du franchissement de la frontière”. Comme elle, ils sont plusieurs en France ces derniers mois à avoir été poursuivis pour “délit de solidarité” après avoir aidé des migrants aux abords de la frontière franco-italienne. En revanche, l’agriculteur Cédric Herrou, devenu figure de proue de l’aide aux migrants, et l’universitaire Pierre-Alain Mannoni n’ont pas eu sa chance : en aidant des migrants à traverser par la vallée de la Roya, ils ont écopé respectivement de quatre et deux mois de prison avec sursis… En cause, les textes des articles L622-1 et L622-4 du Cesada, qui prévoient des peines de cinq ans d’emprisonnement et une amende de 30 000 euros en cas d’aide “à l'entrée, à la circulation et [au] séjour irrégulier d’un étranger en France”. Ce que leur reprochent les militants ? Les exemptions – n’avoir reçu aucune contrepartie directe ou indirecte de la part de l’aidé et avoir uniquement fourni “des conseils juridiques, des prestations de restauration, d’hébergement ou des soins médicaux dans le but d’assurer des conditions de vie dignes et décentes à l’étranger” – ne concernent que l'aide au séjour, et non l’entrée et la circulation. Second problème, le flou sémantique autour des notions de dignité et de contreparties, devenues la bête noire des associations de défense des réfugiés. L’an dernier, les juges ont ainsi estimé que la contrepartie de l’action de Cédric Herrou résidait dans… son militantisme.

 

Fin du délit de solidarité, quid des prochains mois

 

La décision du Conseil constitutionnel devrait donc enfin apaiser les tensions entre le gouvernement et les citoyens engagés près des frontières, dont l'action militante ne faiblit pas malgré les condamnations. “Il découle [de ce] principe la liberté d'aider autrui, dans un but humanitaire, sans considération de la régularité de son séjour sur le territoire national”, ont statué les Sages, rappelant que “l’aide apportée à l’étranger pour sa circulation n’a pas nécessairement pour conséquence, à la différence de celle apportée à son entrée, de faire naître une situation illicite”. Le “délit de solidarité” a donc été aboli, au nom du “principe de fraternité” de l’article 2 de la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen. Pour faire simple, l’entrée illégale reste un délit, mais l’immunité concerne désormais tous les actes d’aide “purement humanitaire”. L’abrogation des dispositions contestées a été reportée au 1er décembre 2018. D’ici là, la frontière franco-italienne devrait toujours être le théâtre des oppositions autour de la politique migratoire. Quatre militants associatifs ont été mis hier en garde à vue pour “aide à l’entrée d’étrangers” à Briançon, donnant lieu à un rassemblement spontanée des associations. Ces dernières ont dénoncé “le maintien d’un délit de solidarité”, ainsi que le rapporte Le Monde.

Solidarité internationale et témoignages : quelles émissions suivre cet été ?

Solidarité internationale et témoignages : quelles émissions suivre cet été ?

L'été s'annonce et chacun revêt son bermuda et ses lunettes de soleil. L'occasion est plus que jamais au voyage et au partage, et Carenews a sélectionné pour vous trois programmes documentaires responsables. Nous vous proposons d'embarquer avec nous en Grèce, au Liban, en Iran et en France pour faire la connaissance d'hommes et de femmes engagés ou en exil.


 

Les Ondes de l'exil : la série de l'été RFI qui donne la parole aux migrants


 

Si l'on entend souvent parler de "migrants" ou de "camps", les exilés n'ont généralement pas la parole à propos d'un sujet qui les concerne en premier lieu. Radio France Internationale a installé des studios radiophoniques dans les camps et centres d'accueil en France, en Grèce et au Liban pour donner la parole au migrants. Journalistes et témoins, ils ont créé leurs propres émissions avec les thématiques et les musiques de leur choix. Micro en main, ils témoignent de leurs expériences, de leurs passions et de leur avenir. L'émission sera diffusée tous les samedi, à 14h10, du 7 juillet au 1e septembre 2018.


 

Selfiraniennes : quand les jeunes iraniennes se racontent et se confient


 

La web-série documentaire, coproduite par FRTV Nouvelles écritures et InFocus, nous plonge dans l'intimité de jeunes iraniennes âgées de 20 à 30 ans. Smartphone collé sur le miroir de leur chambre, elles se confient en mode selfie pour raconter leur point de vue et leur vécu, échanger sur leurs histoires d'amour, leurs rêves et leur conception de la liberté. L'émission, diffusée en épisode de cinq à sept minutes, est déjà visible en ligne.


 

Humains comme nous : le nouveau film de l'UNICEF pour battre en brèche les discours qui déshumanisent les exilés



Depuis le 11 juillet 2018, l'UNICEF France diffuse un film qui met en lumière le témoignage d'Alexandra et de ses deux fils, qui racontent comment ils ont décidé d'héberger une famille afghane tout juste arrivée à Paris et à la rue. Une aventure au quotidien partagée par sept personnes durant six mois, tandis que l'hébergement d'urgence ne devait durer qu'une seule nuit. Ce film s'inscrit dans la campagne internationale de l'UNICEF "Children Uprooted", sur les enfants réfugiés et migrants. Il est visible en ligne, ici.

 

 

Changeons les regards portés sur le monde de la rue avec La Cloche

Changeons les regards portés sur le monde de la rue avec La Cloche

Créé il y a deux ans, le Carillon est un réseau de solidarité local entre les habitants et les personnes sans-abri. Le projet, qui affiche la vocation de lutter contre l’isolement et de rendre aux publics exclus la dignité offerte par le lien social, est porté par l’association la Cloche, fourmilière de projets solidaires contre l'isolement social et pour la réhabilitation des grands exclus. À l’heure estivale, Carenews dresse le portrait de l’association qui sera présente à Rock en Seine pour changer notre regard sur le monde de la rue.

 

Donner aux publics exclus l’opportunité d’être les nouveaux acteurs de la solidarité

 

 

L'association La Cloche a pour ambition de co-construire une société plus inclusive, en offrant aux “exclus” la juste place de partie prenante dans cette initiative. Elle lance en décembre 2015 le réseau solidaire le Carillon, présent aujourd'hui dans sept grandes villes françaises (Paris, Nantes, Lille, Lyon, Bordeaux, Marseille ou Strasbourg). L’initiative qui vise le faire ensemble au niveau local, entre voisins avec ou sans domicile, labellise également les commerçants offrant une série de services simples et utiles tel que recharger son téléphone portable, accéder aux toilettes ou faire réchauffer un repas. Ils mettent aussi à disposition des produits “en attente” que les riverains du quartier peuvent prépayer, sur le principe du café suspendu. Les personnes sans-domicile sont aussi acteurs de ce réseau, puisqu’ils ont la possibilité de devenir ambassadeurs bénévoles et d’animer des ateliers de sensibilisation auprès des écoles et des entreprises.

 

La Cloche compte aussi d’autres projets pour l’inclusion : Les Clochettes vise à inclure les personnes sans-abri dans les initiatives urbaines qui embellissent la ville, tandis que la Cloche à biscuits emploie des personnes sans domicile dans le cadre du dispositif Premières Heures. L’association compte également une chorale, une gazette, et anime des soupes impopulaires. Carenews a interrogé Laura Gruarin, responsable de sensibilisation, dans le cadre de son partenariat média avec Rock en Seine.


 

Quelles sont les dernières actualités de l'association La Cloche ?


 

Cet été, le Carillon élargit son réseau parisien, et nous inaugurons notre antenne dans le 15e arrondissement au travers d'une grande kermesse avec de nombreuses animations et un buffet partagé. Nous préparons aussi notre chaîne de radio : nous formons en ce moment les bénévoles qui animeront l'antenne au travers d'une radio-box mobile qui va se déplacer dans la rue et dans les centres d'hébergement pour donner la voix à tout le monde ! Une série de podcasts est à venir en partenariat avec le Ground Control.


 

Quels sont vos souhaits pour la rentrée 2018 ?

 

 

Nous espérons une mobilisation plus importante des personnes dans leur quotidien, et qu'on parle un petit peu plus des personnes sans domicile. On espère surtout qu'elles ne seront pas oubliées durant cet été. Il est important de savoir que le mois de juillet fait partie des mois les plus meurtriers de l'année. En période estivale, beaucoup de structures associatives ferment, les personnes sont moins généreuses et les bénévoles partent en vacances. Il y a plus de personnes à la rue qu'en hiver, car elles ne sont plus mises à l'abri par les dispositifs “Grand froid”.


 

La Cloche fait partie des partenaires associatifs choisis par Rock en Seine pour être mis en lumière au fil du festival. Quels sont vos projets d'animation pour cet événement ?


 

Durant les trois jours du festival, notre association animera un stand qui sera tenu par nos différents coordinateurs ainsi qu'une équipe de bénévoles avec et sans domicile. Nous proposerons des jeux comme “Chamboule tous les clichés” ou “JPP des clichés”, ainsi que plein d'autres surprises pour changer de regard et savoir comment agir. L'objectif de notre présence à Rock en Seine est de donner des pistes concrètes pour que chacun puisse s'engager localement et individuellement, notamment avec le Carillon ou l'un de nos autres projets.


 

Ecogine, le moteur de recherche associatif

Ecogine, le moteur de recherche associatif

Vous connaissez certainement Ecosia, voici Ecogine. Ce moteur de recherche, contraction de “Ecological search Engine”, vous permet en surfant sur le web de financer des projets d’associations environnementales choisies par les internautes. Éthique et écologique, Ecogine fonctionne pourtant comme un moteur de recherche classique, puisque les résultats sont fournis par Google. Il s’est également engagé à suivre une charte écologique et travaille avec une association périgourdine de sensibilisation à la protection de la planète.

 

Google soutient le projet

Pour les utilisateurs, le fonctionnement reste le même qu’avec un moteur de recherche classique. Les résultats sont fournis par Google France, qui s’est engagé à reverser de l’argent à Ecogine.org, fondée en 2008 par trois étudiants de Polytech Nantes. Les fonds collectés sont ensuite redistribués à des associations de protection de l’environnement élues par les internautes. En 2017, la structure a soutenu 11 associations, dont Asso Protection des Animaux Sauvages (1 200 euros), le Centre de soins pour les oiseaux sauvages du Tarn (1 000 euros), et Kokopelli (800 euros).

 

Un moteur de recherche écologique

Ecogine veille également à limiter son impact sur l’environnement, en compensant les gazs à effet de serre (GES) émis lors des recherches internet. Environ 10 % des recettes sont reversées au programme de compensation volontaire Pur Projet, qui permet de cofinancer des projets de développement durable en France ainsi que dans les pays du Sud. L’hébergeur d’Ecogine, Infomaniak, remplit par ailleurs une charte écologique de 17 engagements (compensation des émissions de CO2, recours à l’énergie électrique d’origine renouvelable…) consultable en ligne. Enfin, une partie de la gestion du site a été confiée à l’association d’éducation à l’environnement Pour les Enfants du Pays de Beleyme.

[AÀP] La Fondation L’OCCITANE veut former les entrepreneures en Afrique

[AÀP] La Fondation L’OCCITANE veut former les entrepreneures en Afrique

La promotion du leadership féminin au Burkina Faso est l’une des trois missions de la Fondation L’OCCITANE. L’entreprise de cosmétiques est proche du continent africain depuis de nombreuses années, cette dernière utilisant le beurre de karité fabriqué sur place pour ses produits. L’appel à projets financera une association européenne proposant un programme de formation au Burkina Faso, et est ouvert jusqu’au 3 septembre 2018.

 

Soutenir l’émancipation économique des femmes au Burkina Faso

 

L’OCCITANE soutient les productrices de beurre de karité au Burkina Faso depuis les années 80, grâce à un programme de commerce équitable leur assurant notamment de bonnes conditions de travail et un “développement socio-économique durable”. Cet engagement, renforcé en 2006 lors de la création de la Fondation L’OCCITANE par le soutien de plusieurs projets d’intérêt général autour du microcrédit social, de l’alphabétisation, de l’éducation et de l’entrepreneuriat. Ce dernier volet sera désormais soutenu par un prix, qui financera un programme de formation professionnelle destiné aux projets innovants menés par des femmes vivant en zone rurale.

 

Une formation professionnelle complète

 

La fondation financera des programmes de formation professionnelle mettant l’accent sur la pratique à des métiers répondant à un réel besoin de main d’œuvre, et adressé à un minimum de 40 jeunes femmes des villes de Comoé (Union des Groupements de Productrices des Produits du Karité de la Comoé), Houet (Union des Groupements de Productrices des Produits du Karité du Houet), Sanguié (UGF-CDN) et enfin Sissili (Fédération Nununa). La date limite des candidatures est fixée au 3 septembre 2018. Les résultats seront communiqués le 21 septembre.

 

Plus d’informations : ici

ESS et Entrepreneuriat social : quels podcasts écouter cet été ?

ESS et Entrepreneuriat social : quels podcasts écouter cet été ?

Voici donc une petite sélection sociale et solidaire de podcasts (#passionpodcast) à écouter pendant les vacances si vous n’avez pas de work-life balance, au bureau si vous êtes abandonnés ou à la rentrée pour les bonnes résolutions. Je vous détaille dans cet article surtout les “économie sociale et solidaire”, “mécénat” et “entrepreneuriat social” dénichés sur des supports non spécialisés. Et je vous liste les émissions du secteur, bien sûr. Pour être honnête, je ne les ai pas tous écoutés, mais un certain nombre, promis ! Et n’hésitez pas à m’écrire pour compléter la liste comme ça l’année prochaine elle sera complète !

Les épisodes consacrées à l’économie sociale et solidaire ou à ses acteurs dans des podcast ou médias généralistes

 

Chez Nouvelle École

 

Les féministes : 

 

Lauren Bastide (La Poudre ; elle-même a reçu des personnalités comme Daria Marx récemment, ou plus anciennement Alice Diop)

 

Jack Parker

 

Les entrepreneurs éducation et sociaux : 

 

Paul Duan, qui détaille son parcours et qui évangélise sur la TechForGood (Bayes Impact)

 

Alexandre Dana de LiveMentor

 

Jean-Daniel Guyot (Captain Train racheté par Trainline) y parle de son projet philanthropique

 

Chez génération xx

 

Francine Leca (Mécénat Chirurgie cardiaque), iconic :  

 

Judith Aquien (Thot) - même si elle est chez Action Emploi Réfugiés, l’écouter parler des débuts de Thot c’est canon :

 

Audrey Sovignet (I wheel share) - là encore, il y a eu beaucoup de changements, mais ça reste très intéressant

 

Joséphine Bouchez (Ticket for Change) 

 

Lucie Basch, notre ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation (Too Good To Go) :

 

France Culture

 

Les épisodes “l’économie autrement” de Entendez-vous l’Eco   

 

Ils datent de 2016, mais j’ai déniché les épisodes d’une révolution douce 

 

France Inter

 

Grand bien vous fasse : les bienfaits de l'ESS

 

Splash : l’émission économique traite parfois de sujets qui concernent le secteur : le handicap, l’immigration, le revenu universel, l’aide au développement

 

Les émissions radios et podcast spécialisés sur les sujets responsables, sociaux ou solidaires

 

Vécus by Ticket for Change (astuces et parcours d'entrepreneurs)

 

Impact Positif que vient de lancer Sylvia Amicone, il est dédié aux Change makers

 

Le Social Lab de Valère Corréard, coup de projecteur sur une initiative

 

Et même si ça s’arrête,  Circuits Courts

 

Ca commence par nous sur Raje

 

Instant promo

 

Aussi, nous ne l’avons jamais monté (work in progress), mon podcast sur Vivre FM avec Fred Bardeau, un peu baptême du feu, mais je suis fière qu’il m’y ait confié tant de choses sur son parcours.

 

Et of course tous les épisodes de l’Eco des Solutions de Patrick Lonchamp (émission dans laquelle je chronique l’actu au début).

 

Bonne écoute !

 

 

Flavie

Explore : l'incubateur des nouveaux explorateurs pour le monde de demain

Explore : l'incubateur des nouveaux explorateurs pour le monde de demain

Fondé il y a 5 ans par le skipper Roland Jourdain, le fonds de dotation Explore accompagne des nouveaux explorateurs engagés pour l'innovation écologique au fil de leur projet. C'est en Bretagne que s'est établi l'incubateur. Aujourd'hui, 8 projets sont abrités par Explore, qui a déjà accompagné 11 autres idées innovantes. Parmi elles, Plastic Odyssey : un catamaran de 25 mètres propulsé uniquement grâce au plastique parti pour une expédition de trois ans autour du monde !



 

Le fonds de dotation Explore, incubateur de startups pour l'intérêt général


 

Fondé en 2013 par Roland Jourdain, double vainqueur de la Route du Rhum, le fonds de dotation Explore a pour vocation de soutenir les nouveaux explorateurs dans leurs projets pour innover et sensibiliser le monde à une société plus en harmonie avec notre planète. Ancré dans son territoire, Explore s'est établi à Concarneau dans le Finistère, mettant à disposition des projets incubés des bureaux, des ateliers techniques ou encore des espaces pour animer des ateliers publics. Les activités du fonds de dotation sont réalisées en partenariat avec l'Académie de Rennes ainsi que l'Agence française pour la biodiversité.

 

Abritant aujourd'hui 8 projets d'exploration solidaires, Explore a déjà vu naître 11 projets ambitieux tels que le Low-Tech Lab, programme de recherche et de documentation collaborative visant à recenser et promouvoir les solutions locales pour le développement durable dans le respect et la valorisation des ressources propres à chaque territoire.

 

Financé exclusivement grâce au mécénat, le fonds de dotation comptait initialement Kaïros, entreprise créée par Roland Jourdain, rejointe très rapidement par d'autres mécènes fondateurs à l'instar du Groupe Clarins ou Zeppelin. Aujourd'hui, Explore compte également des mécènes stratégiques tels que Bureau Vallée ou plusieurs entités du groupe Crédit Agricole , sans compter un club des mécènes parmi lequel on retrouve la laiterie Vraie ou encore Hénaff.


 

Plastic Odyssey, le bateau qui sillonne le monde en transformant les déchets plastiques des océans en carburant pour bateau


 

Ulysse, le navire démonstrateur du projet Plastic Odyssey, a été inauguré le 15 juin 2018 à Concarneau. Premier navire au monde fonctionnant grâce au plastique non-recyclable, il est équipé d'une machine à pyrolyse permettant de transformer les déchets plastiques marins en biocarburant.

 

L'aventure initiée par Simon Bernard, ingénieur diplômé de l'école de la marine marchande, aboutira sur le départ d'une expédition à la fin de l'année 2019. Le navire Plastic Odyssey, catamaran de 25 mètres propulsé uniquement grâce au plastique, partira pour une expédition de trois ans autour du monde. Véritable atelier flottant du recyclage, la vocation de l'expédition Plastic Odyssey est de démontrer le potentiel des déchets plastiques à travers le monde pour développer l'économie autour du recyclage. L'ensemble des technologies initiées par le projet s'inscrivent dans l'esprit Low-Tech et seront disponibles en open-source.

 

 

[ÉCLAIRAGE] Top 10 des fondations d'entreprise sur Twitter

[ÉCLAIRAGE] Top 10 des fondations d'entreprise sur Twitter

Pour la deuxième année consécutive Carenews vous propose un classement des comptes Twitter liés à des fondations d’entreprise. Le critère retenu est à la fois simple et solide, il  s’agit du nombre de followers inscrits sur chaque compte. Les données ont été relevées courant mars 2018 sur 125 fondations répertoriées. Les comptes du TOP 10 progressent en moyenne de 30 %. Le classement 2018 est très largement similaire à celui de 2017 à l’exception de la percée du compte For Women in Science (by Fondation L’Oréal) qui gagne 7 places et prend largement la tête de ce classement.

32 % des fondations d’entreprise ont un compte Twitter

 

Malgré des ressources limitées en termes de communication (voir étude de l’agence Limite parue en février 2018) les fondations d’entreprise continuent de se positionner sur Twitter. Si 26 % des fondations répertoriées avaient un compte en 2017 elles sont désormais 32 % (plus 6 points) à communiquer sur le site de micro-blogging. Les nouveaux entrants sont :

Fondation Groupe Up @FondationUp

Fondation Somfy @FondationSomfy

Fondation RATP @fondationratp

Fondation Michelin @Fond_Michelin  

Fondation L’Occitane @Fdt_LOccitaneFR

Fondation Maisons du Monde @Fondation_MDM

 

À l’inverse, la Fondation FDJ qui fêtait ses 25 ans en 2018 et qui était à la 4e place du classement 2017 a décidé de fermer son compte twitter pour le fusionner avec le compte du Groupe.

 

« Tout en gardant une charte graphique spécifique à la Fondation FDJ, nous avons décidé de migrer les comptes Twitter et Facebook de la Fondation sur celui du groupe. La Fondation bénéficie ainsi de toute la visibilité de FDJ sur les réseaux sociaux ; de son côté, le public a une vision consolidée des activités commerciale et philanthropique de FDJ. » Alexandra Perrier, Responsable Nouveau Programme Fondation

 

Women in Science by L’Oréal-UNESCO premier du TOP 10 Twitter

 

Deux entrées remarquées dans ce classement L'Oréal-UNESCO For Women in Science (1) qui prend la tête avec un bon de plus de 1 200 % entre mars 2017 et mars 2018 et la fondation Groupe Up (7) nouvellement créée.

 

Nous avons demandé à Adélaïde Colin, directrice de la communication au sein du Département Responsabilité sociale et environnementale de L’Oréal et de la Fondation L’Oréal, les raisons de cette progression. Adélaïde Colin nous dit :

 

« Le succès de ce compte Twitter est lié à trois facteurs : @4WomenInScience n’a pas vocation à faire la promotion de la Fondation L’Oréal mais il est positionné sur la cause que nous défendons – la promotion des femmes dans les carrières scientifiques. Cette cause a trouvé depuis quelques mois un écho tout particulier compte tenu de l’actualité. Et nous avons engagé un travail structuré de production de contenus natifs qui correspond apparemment bien aux attentes des communautés sur Twitter. »


1. For Women in Science (Fondation L'Oréal)

Followers : 49,600

Progression : 1231.2 %

Position : + 7

 

2. Fondation d'entreprise Ricard

Followers : 38,756

Progression : 0.1 %

Position : - 1

 

3. Fondation LV (Louis Vuitton)

Followers : 28,700

Progression : 19.1 %

Position : - 1

 

4. Fondation Paris Saint-Germain

Followers : 21,017

Progression : 27.4 %

Position : - 1

 

5. Fondation Orange

Followers : 9,371

Progression : 28.5 %

-

 

6. Fondation EDF

Followers : 8,970

Progression : 23.6 %

-

 

7. Fondation BNP Paribas

Followers : 6,907

Progression : 25.2 %

-

 

8. Fondation Groupe Up

Followers : 6,349

-

 

9. Fondation Gan Cinéma

Followers : 3,853

Progression : 14.9 %

-

 

10. Fondation Engie

Followers : 3,200

Progression : 6.1 %

-
 

Moyenne (10)

Followers : 17,672

Progression : 30.31 %




 

Fondation Société Générale et Fondation SNCF grignotent des places


 

Sous les 10 premières places, le classement ne change pas beaucoup non plus. À noter : la Fondation Société Générale gagne deux places (15e) avec une progression de +116 % et la Fondation SNCF (12e) gagne une place avec une progression de +93 %.
 

11. Fondation Deloitte

Followers : 2885

Progression : 30.2 %

-

 

12. Fondation SNCF

Followers : 2830

Progression : 93.6 %

Position : + 1

 

13. FondationCD - Culture et Diversité

Followers : 2702

Progression : 22.4 %

Position : - 1

 

14. Fondation Groupama

Followers : 2255

 

15. Fondation Société Générale

Followers : 2197

Progression : 116.2 %

Position : + 2

 

16. Fondation Entreprendre

Followers : 1739

Progression : 67.7 %

-

 

17. Fondation KPMG

Followers : 1700

Progression : 36.3 %

Position : - 3

 

18. Fondation Manpower

Followers : 1333

Progression : 34.9 %

-

 

19. Fondation EY pour les métiers manuels

Followers : 1307

Progression : 48.4 %

Position : + 1

 

20. Fondation Air France

Followers : 1258

Progression : 26.31 %

Position : - 1

[DERNIÈRE MINUTE 28] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

[DERNIÈRE MINUTE 28] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

Toutes les infos en bref qui font rayonner l'intérêt général ! Cette semaine, réservez pour le concert engagé de Louane contre le cancer, suivez la Tweet Story de l'été de la Fondation Transdev et partagez vos photos de vacances avec Carmila pour soutenir le Secours populaire français !

 


People


 

La chanteuse Louane s'engage contre le cancer. En pleine tournée, elle programme une date de concert supplémentaire dont tous les bénéfices seront reversés à l'association Ensemble contre le mélanome ainsi qu'à l'Institut Gustave Roussy.


 

Initiatives


 

Le Secours populaire français lance un appel aux dons après la vague d'inondations meurtrières qui a frappé l'ouest du Japon. L'association veut intensifier l'aide déjà apportée, avec son partenaire local Liens populaires, pour venir en aides aux familles victimes de la catastrophe climatique.


 

Actu des associations/Fondations


 

La Fondation Transdev crée sa Tweet Story de l’été : du 9 juillet au 31 août, #LesCarnetsdeJulien raconteront l'histoire d'un jeune ingénieur en immersion au coeur de la France associative.

 

La Fondation ORAPI Hygiène s'engage aux côtés de l'ONG Enfants du Mékong pour la protection de l'enfance par l'éducation à l'hygiène en Asie du Sud-Est : après une première campagne menée avec succès au Cambodge, d'autres opérations seront menée prochainement dans 7 autres pays.


 

Mécénat/Entreprises
 

 

Citadines Apart’Hotel soutient le Secours populaire français pour offrir des vacances à des familles francilienne en difficulté. L'entreprise hôtelière propose, pendant les grandes vacances, une offre de séjour à l'attention de familles privées de vacances en raison de leur précarité : 50 familles partiront cet été dans différentes grandes villes françaises.
 

Pour permettre aux plus jeunes de s’évader quelques jours, 80 centres commerciaux Carmila, lancent une opération nationale de concours photos solidaire. Chaque photo de vacance partagée par les clients de l'enseigne sur une plateforme dédiée permet de reverser un euro au Secours populaire français.


 

L'information en direct des associations et des mécènes