Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[BEST OF] Les meilleures opérations solidaires pour la fête des Mères

[BEST OF] Les meilleures opérations solidaires pour la fête des Mères

La Fondation Maisons du Monde lance "Aux Arbres!" les 8 et 9 juin 2018 à Nantes

La Fondation Maisons du Monde lance "Aux Arbres!" les 8 et 9 juin 2018 à Nantes

[ENTRETIEN] Charlotte Debray, déléguée générale de La Fonda

[ENTRETIEN] Charlotte Debray, déléguée générale de La Fonda

Le Bon Hibou collecte vos pièces pour les personnes en situation de précarité

Le Bon Hibou collecte vos pièces pour les personnes en situation de précarité

Carenews, l'actualité des associations, du mécénat et de la philanthropie

[RADIO] L'éco des solutions sur le Centre des Jeunes Dirigeants

[RADIO] L'éco des solutions sur le Centre des Jeunes Dirigeants

Comme chaque semaine, Patrick Lonchampt anime l'émission L’Éco des solutions sur RCF. Cette semaine, l’émission a mis en lumière le CJD (Centre des Jeunes Dirigeants d'Entreprise) issu de la pensée sociale et chrétienne d'Emmanuel Mounier, " pour remettre l'Homme au service de l'économie et non l'Homme asservi à l'économie ". Carenews, partenaire média pour la rubrique " actualités du mécénat, de l'ESS et de l'intérêt général ", a évoqué le partenariat de Truffaut et de Nutrivia pour l'association Chiens Guides Paris, la 4e édition de la No impact Week ainsi que la collecte pour sans-abri organisée par Le Bon Hibou.

 

Dans L'Éco des Solutions, Patrick Lonchampt s'intéresse à une problématique économique et à ses solutions. Le thème de L'Éco des solutions (#EcoSolu) de ce lundi 21 mai 2018 était : le Centre des Jeunes Dirigeants à l'occasion de leur 80 ans : " source intarissable d’intelligence collective, depuis 80 ans, le CJD apporte des réponses de terrain aux enjeux sociétaux, et propose à ses membres de se former et d' expérimenter. "


Les questions foisonnent auprès des invités : Olivier de Pembroke, président du CJD, Olivier Michel, du CJD France, Catherine Vampouille, du CJD France, Pape Landing Mané, président du CJD International, Emmanuel Amon, délégué national aux relations extérieures, Benoît Coquille, délégué Général du CJD France et Frère Marie-Benoît Bastier, de
l'Académie pour une écologie internationale.
 


L'actualité de l'économie sociale et solidaire, du mécénat et de l'intérêt général par Carenews



L'association Chiens Guides Paris s'associe à Truffaut et Nutrivia pour un shopping solidaire de croquettes


Le saviez-vous ? Seulement 1 % des personnes déficientes visuelles ont un chien guide pour les aider dans leurs déplacements quotidiens.
Pour y remédier, Truffaut et Animalis organisent une opération de produits-partage afin de financer la formation des chiens guides et aider l'association des chiens guides de Paris.

Pour tout achat d'un paquet de croquettes, un euro est reversé à l'association.


 

En route pour la 4e édition de la No impact Week !

 

Du 28 mai au 2 juin 2018 se tiendra la No Impact Week, une semaine d'action et de sensibilisation autour des enjeux du développement durable. Parmi les actions proposées, des MOOC (cours en ligne) de 10 à 15 minutes seront proposés aux collaborateurs des entreprises participantes sur des thématiques phares de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) : énergie, technologie au service de l'environnement, finance responsable, etc.
 

 

Le Bon Hibou : une collecte de pièces de monnaie pour soutenir trois associations parisiennes d'aide aux personnes sans-abri
 

Sur le même principe que les Pièces jaunes, l'association Le Bon Hibou propose des tirelires pour soutenir des associations locales qui viennent en aide aux personnes en situation de précarité.
 

Les trois associations concernées sont :
 

- Mobil douche, un service d'hygiène mobile pour les SDF

- Action Froid Paris, une aide matérielle et alimentaire aux SDF de Paris

- Atouts cours, qui offre des formations linguistiques pour une insertion professionnelle et sociale.
 

Écoutez en podcast l'émission l'Éco des solutions sur RCF du lundi 21 mai 2018.

[DERNIÈRE MINUTE 21] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

[DERNIÈRE MINUTE 21] Les brèves mécénat, associations et intérêt général

Toutes les infos en bref qui font rayonner l'intérêt général ! Cette semaine, visionnez la nouvelle série de Ryan Murphy, Pose ; écoutez la reprise du tube de Johnny Hallyday, Je te promets ; découvrez la nouvelle campagne de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles et participez aux balades solidaires de la Fondation Groupama !

 

 

People
 

Le gala de charité organisé par Naomi Campbell a eu lieu le 13 mai 2018 à Cannes. L’évènement a soutenu le droit à l’éducation, la santé et la culture à travers l’association " Save the Children ", ainsi que la lutte contre le harcèlement à l'égard des femmes, via la Fondation " Time's up ". Au programme, dîner, concert, défilé et vente aux enchères.
 

Les Youtubeurs Swann Périssé, HugoDécrypte et Léa Camilleri feront partie de la promotion 2018 du programme “ Creators for Change ” lancé par Youtube. Ils devront réfléchir à des projets de lutte contre l'incitation à la haine, la xénophobie ou l'extrémisme aux côtés de 47 autres Youtubeurs sélectionnés, venus de 16 pays différents.


Mercredi 16 mai 2018, de nombreuses personnalités étaient réunies au Stade de France pour une journée " Tous en bleu " au profit de l'association Premiers de cordée qui aide les enfants malades. Parmi les personnalités invitées : le footballeur Kylian Mbappé, Michel Cymes, Adriana Karembeu, Camille Lacourt, Arsène Wenger, Nathalie Péchalat, ou encore Paul-Henri Mathieu.

Le créateur américain Ryan Murphy (American Horror Story, Glee, American Crime Story) dévoile sa nouvelle série, Pose, avec pour toile de fond la communauté noire LGBTQ à New York dans les années 1980. Généreux, il a décidé de reverser tous les bénéfices de la série à la communauté LGBTQ.


Les Anges de la Téléréalité se sont réunis en studio pour enregistrer le tube Je te promets en hommage à Johnny Hallyday, en compagnie d'Amy Keys, une ancienne choriste du chanteur récemment disparu. Les bénéfices de la chanson seront reversés à l'association  Un cadeau pour la vie.


Novak Djokovic a lancé sur Facebook une collecte de fonds pour son association de charité Novak Djokovic Foundation. L'association aide les enfants de Serbie à être scolarisés. L'objectif est de récolter 31 000 dollars.


 

Initiative

 

L'épicerie Agoraé (Saint-Etienne) aura à la rentrée prochaine sa propre application pour permettre à des étudiants aux faibles ressources de faire leurs courses 80 % moins cher qu’en magasin. L'étudiant utilisant l'appli solidaire pourra ainsi suivre en ligne son budget de courses et être informé des évènements à venir.


Un premier frigo solidaire a été installé près de la gare de Strasbourg par l’hôtel-restaurant Graffalgar, pour " permettre à ceux qui ont trop de nourriture de la laisser à destination de ceux qui n’en ont pas assez, et ainsi d’éviter le gaspillage ". C'est le premier de ce type installé dans la ville alsacienne.


 

Société

 

La région Île-de-France a signé une charte " Relations fournisseurs et achats responsables " le 17 mai 2018. Le texte prévoit aussi la promotion de l'économie sociale et solidaire (ESS). Stéphane Salini, vice-président de la région en charge des finances, reconnaît que : " notre soutien à l'économie sociale et solidaire doit être plus important. En 2015, nous avions effectué 120 000 heures d'insertion dans nos chantiers, en 2017 160 000 et nous nous fixons comme objectif 200 000 en 2018 ".


 

Récompense

 

La fondatrice de l’association Bloom, Claire Nouvian reçu, à San Francisco, le prix Goldman, qui est une haute distinction internationale dans le domaine de l’environnement dotée de 164 000 euros.


 

Actu des associations/fondations



La Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles (FFAC) lance sa nouvelle campagne de sensibilisation : " Les chiens guides c’est Wouf ! ". Avec un ton volontairement décalé et humoristique, la FFAC souhaite interpeller le grand public sur " les obstacles franchis au quotidien par les 200 000 personnes aveugles ou en situation de déficience profonde ".


Avec le soutien du Secrétariat d'État au Numérique, Jobinlive, CGI, BPI France et APF France Handicap ont annoncé le lancement officiel de l'association de la Handitech. Celle-ci réunit l'écosystème de startup, entreprises, écoles, institutions, associations, investisseurs qui développent des projets au profit des personnes handicapées (ou perte d'autonomie) et définit un modèle éthique de l’innovation.


 

Entreprises/Mécénat

 

L'enseigne Casino s'engage à offrir 2 ans de courses aux Restos du coeur après le défi Twitter d'un internaute, Damien Mescudi.

 

La Fondation Groupama organise ses balades solidaires le premier week-end de juin, afin de sensibiliser le public aux maladies rares qui touchent 3 millions de personnes en
France. Tous les fonds récoltés seront reversés aux associations soutenues.


Eiffage Construction a réalisé les travaux d'agrandissement et de rénovation de la Pension de famille Paul Laizé en Mayenne. Ce qui a été rendu possible grâce au mécénat de compétences d'Eiffage Construction, ainsi qu'à la collecte de fonds de la Fondation Les Petites Pierres.
 

 


 

[QUOI DE NEUF ?] Actualités & évènements du mécénat et des assos (25 mai-3 juin)

[QUOI DE NEUF ?] Actualités & évènements du mécénat et des assos (25 mai-3 juin)

L'actualité solidaire de Carenews et les évènements, conférences, remises des prix ou encore appels à projets qui vont rythmer le monde du non-profit, des associations, du mécénat, de la RSE et de l'intérêt général. 

 

 

 

 

Vendredi 25 mai 2018

 

Début des Musicales de Bagatelle, organisées par la Fondation Banque Populaire. Elles ont lieu jusqu’au 27 mai 2018 dans le Parc de Bagatelle et réunissent les musiciens soutenus par la fondation.

 

Freehand’ise Trophy, raid sportif et solidaire jusqu’au 2 juin réunissant personnes valides et en situation de handicap.

 

Samedi 26 mai 2018

 

Salon VivaTech ouvert au grand public, porte de Versailles à Paris. Rencontrez-y les acteurs de la Tech for Good.

 

Initiative océane organisée par la Surfrider Foundation Europe en partenariat avec le chef triplement étoilé Christian Le Squer à Paris. Rendez-vous sur les bords de Seine avec les équipes du Cinq et du Four Seasons Hotel George V pour ramasser les déchets qui polluent les bords du fleuve. Le nombre de places étant limité, l’inscription est fortement recommandée.

 

Collecte #RèglesdeSurvie organisée partout en France par la Fondation des Femmes au profit des femmes sans-abri dans les magasins Monoprix partenaires.

 

Première levée de fonds grand public et entreprises menée par le Fonds de dotation Kerpape. Des animations seront organisées toute la journée dans le cadre de la Fête de la Bretagne.

 

Dimanche 27 mai 2018

 

Fin de l’appel à projets de la Fondation Free pour le numérique en faveur du développement des territoires.

 

Fête des Mères (pensez à un cadeau solidaire !)

 

Lundi 28 mai 2018

 

Journée internationale pour la santé des femmes.

 

Début de la No Impact Week, une semaine d’action et de sensibilisation autour des enjeux du développement durable en entreprise.

 

Salon du handicap en entreprise au Palais des Congrès de Paris.

 

Mardi 29 et mercredi 30 mai 2018

 

Festival Déclic à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris : le festival des 12-25 ans, des enseignants et des entrepreneurs pour construire demain.

 

Mercredi 30 mai 2018

 

Journée mondiale de la sclérose en plaque.

 

Journée sans tabac.

 

23e course solidaire interentreprises à La Défense pour l’association Special Olympics France.

 

Table ronde LeadHER organisée par le MOUVES pour les femmes entrepreneures sur le thème : «  Articuler vie pro / vie privée, c’est possible ? ». Evénement gratuit et ouvert à toutes.

 

Début de la semaine européenne du développement durable. Jusqu’au 5 juin, de nombreux évènements sont proposés au public pour faire connaître les initiatives tournées vers la transition écologique et le développement durable.

 

Jeudi 31 mai 2018

 

Clôture des votes pour les lauriers du public de la Fondation de France.

 

Fin de l’appel à projets de la Fondation pour la Vocation.

 

Fin de l’appel à projets du Fonds de dotation Qualitel pour l’autonomie des séniors.

 

Fin de l’appel à projets La France des Solutions organisée par Reporters d’espoirs.

 

Fin de l’appel à projets de la Fondation Caisse d’Épargne Rhône-Alpes pour la préservation de l’eau.

 

Fin de l’opération Un gâteau pour la recherche 2018 organisée par l’association L’Étoile de Martin, au profit de la recherche sur les cancers pédiatriques.

 

Jeudi 31 mai et vendredi 1er juin 2018

 

Premier forum international de la Fondation de l’Académie de médecine à l’UNESCO sur l’accès au meilleur de la santé au plus grand nombre. Evénement gratuit et ouvert à tous.

 

Vendredi 1er juin 2018

 

Fin de l’appel à candidatures pour les Trophées défis RSE 2018.

 

Samedi 2 juin 2018

 

Journée mondiale pour un tourisme responsable et respectueux.

 

Journée d’information et d’échanges sur les anomalies chromosomiques rares organisée par l’association Valentin APAC à Eragny-sur-Oise.

 

Festival We love green à Paris mêlant musique et développement durable.

[CHIFFRE] 38% des Français pourraient être candidats au bénévolat

[CHIFFRE] 38% des Français pourraient être candidats au bénévolat

Recherches & Solidarités a publié sa nouvelle édition de La France bénévole, qui mesure les désirs d’implication des Français dans les causes bénévoles et vise à accompagner les associations dans leurs pistes de réflexions pour encourager les participations citoyennes. Si, en 2016, 25 % des Français donnaient du temps à une association, le potentiel théorique de candidats au bénévolat s’élève quant à lui à 38 %. Une proportion non négligeable, qui conduit aujourd’hui les associations à observer plus attentivement les comportements de ces candidats potentiels, et à affiner leurs méthodes pour les séduire.

 

Les Français de plus en plus nombreux à s’engager

 

Si un quart des Français donnait “son temps gratuitement” en 2016, le potentiel d’engagement de ceux qui ne le font pas (ou plus) s’élève quant à lui à 38 %. Parmi eux, on compte des anciens bénévoles, des personnes engagées hors associations, et d’autres n’ayant jamais donné de leur temps à une association. Quoiqu’il en soit, Recherches & Solidarités note que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir s’engager, notamment grâce à l’assouplissement des méthodes des associations, mais aussi à la multiplication des initiatives encourageant l’engagement sur le sol français, et ce tout au long de leur parcours : dans les collèges et lycées où le bénévolat est de plus en plus valorisé dans le parcours éducatif, au travail avec l’essor de la RSE, ainsi qu’en fin de carrière, où de nombreuses caisses de retraites accompagnent les retraités dans leur reconversion dans le bénévolat.

 

Internet, un vecteur d’engagement considérable

 

Mais le vecteur d’engagement phare de l’étude, c’est bel et bien le numérique. Recherches & Solidarités s’est appuyé sur les travaux de deux structures, Tous Bénévoles et Tous Unis Tous Solidaires, pour analyser les comportements des Français candidats au bénévolat dans l’Hexagone à l’échelle nationale et locale. Aujourd’hui, 73 % des associations ont un site Internet, une vitrine de choix pour renforcer leur notoriété et se faire connaître. De l’autre côté de la barrière, l’intérêt de l’outil numérique est bien réel pour l’ensemble des générations : 14 % des moins de 35 ans se sont engagés dans le bénévolat par internet, et les sites de mise en relation entre les associations et les bénévoles de Tous Bénévoles enregistrent plus de 750 000 visiteurs par an.

 

 

Le Bon Hibou collecte vos pièces pour les personnes en situation de précarité

Le Bon Hibou collecte vos pièces pour les personnes en situation de précarité

L’association Le Bon Hibou organise pour une deuxième édition une collecte de monnaie pour les sans-abri de Paris, jusqu'au 30 juin 2018. Les fonds récoltés seront reversés à trois associations venant en aide aux personnes en situation de précarité, Mobil'douche, ActionFroid Paris et Atouts Cours. Les tirelires sont disponibles sur demande via le site internet, et à redistribuer dans l’un des quatres points de collecte de la capitale.

 

Le Bon Hibou renouvelle son soutien à trois associations

 

L’opération avait permis de récolter plus de 2 500 euros en 2016, et Le Bon Hibou espère faire encore mieux cette année. Comme pour sa première édition, l’association reversera les fonds récoltés dans les tirelires à Mobil’Douche, ActionFroid Paris et Atouts Cours. Les deux premières associations proposent respectivement un service d'hygiène mobile à destination des SDF et des mal-logés, et une aide globale (matérielle, alimentaire et sanitaire). Atouts Cours offre quant à elle des formations linguistiques.

 

Une relation de confiance avec ses donateurs

 

Créée pour servir de levier de financement aux petites associations locales, Le Bon Hibou a été fondée en 2015 et son action est concentrée dans sa collecte annuelle de pièces de monnaie. Financée pour ses frais de fonctionnement par le crowdfunding sur HelloAsso, l’association a également reçu le soutien du Crédit Mutuel, et désormais du comité d’entreprise du Bon Marché. “Le crowdfunding nous a permis de sensibiliser les donateurs, et d’établir un lien de fidélité”, explique Sonia Podin, du pôle communication. En plus de ses trois partenaires liés à la collecte, Le Bon Hibou peut ainsi compter sur la solidarité de ses donateurs tout au long de l’année, puisqu’elle réalise également des collectes de dons en nature de vêtements ou produits d’hygiène, qu’elle redistribue “à une dizaine d’associations”.



 

La Fondation Maisons du Monde lance "Aux Arbres!" les 8 et 9 juin 2018 à Nantes

La Fondation Maisons du Monde lance "Aux Arbres!" les 8 et 9 juin 2018 à Nantes

" Aux Arbres! " est le premier mouvement d’ampleur lancé par la Fondation Maisons du Monde, sous égide de la Fondation pour la Nature et l'Homme, pour célébrer les forêts, la biodiversité et le climat. Il se déroulera à Nantes les 8 et 9 juin 2018 aux Machines de l’île de Nantes. Au programme : conférences débats, expériences de réalité virtuelle, ateliers pour végétaliser les villes, présentation de projets de reforestation ou encore projections cinéma.

 

" Aux arbres! " : Célébrer la forêt, avec l’arbre comme emblème
 

Plusieurs invités prendront la parole lors des débats : Francis Hallé, botaniste, Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, Tristan Lecomte fondateur d’Alter-Eco et de Pur Projet ou encore Sarah Toumi, entrepreneuse et fondatrice de Acacias for All, un programme tunisien contre le changement climatique.
 


" Changer les regards sur la forêt en adoptant celui de ceux qui sont directement impactés par la déforestation et le changement climatique "


Le public aura ainsi l'occasion de :

- découvrir la forêt à travers les yeux d’un animal

- se familiariser avec l’upcycling de mobilier en bois

- apprendre à faire son compost

- fabriquer des nichoirs pour oiseaux ou des bombes de graines

- voyager au cœur de la forêt tropicale, penser les forêts urbaines et végétaliser les villes.

 

L'entrée à l'évènement est gratuite. Un arbre sera planté par visiteur, grâce au moteur de recherche Ecosia, partenaire d'Aux Arbres!.

 

 

[ENTRETIEN] Charlotte Debray, déléguée générale de La Fonda

[ENTRETIEN] Charlotte Debray, déléguée générale de La Fonda

Fraîchement élue ministre de la vie associative du gouvernement virtuel de l'ESS, Charlotte Debray est depuis 2010 déléguée générale de La Fonda. Laboratoire d'idées consacré au monde associatif, La Fonda, reconnue d'utilité publique, représente les associations et éclaire les dirigeants associatifs sur les évolutions du secteur. Elle cherche à inspirer et à mutualiser ses forces vives. La Fonda vient d'ailleurs de lancer la plateforme web du Carrefour des innovations sociales, pour recenser les innovations sociales en France. Charlotte Debray porte pour Carenews son regard sur son parcours et sur un secteur associatif en perpétuelle mutation.

 

Pouvez-vous nous décrire votre parcours  ?

 

J'ai toujours été très attachée à l'intérêt général, qui est le fil conducteur de mon parcours. Mes rares expériences dans le «  monde lucratif pur  » n'ont pas été très heureuses... J'ai été investie à différents titre à avec Unis-Cité pendant 12 ans ; j'étais volontaire dans la deuxième promo, nous n'étions que 24 jeunes, des pionniers [6 105 jeunes inscrits en service civique en 2016]. Je voulais faire une pause dans mes études d'urbanisme et je cherchais à faire du bénévolat ; je n'ai finalement jamais repris mes études. La force d'Unis-Cité c'est de provoquer les rencontres improbables et édifiantes ! J'y ai ensuite été salariée puis j'ai travaillé pour des grands groupes sur leur politique de RSE ou mécénat. Par exemple avec l'IMS- Entreprendre pour la cité [actuellement Les entreprises pour la Cité]. Très concrètement, on a par exemple lancé «  Entreprise et quartiers  »  : on a inventé et testé le CV anonyme, le speed jobing, la formation par des DRH... J'ai fait un passage express chez Microsoft pour m'occuper du mécénat France et j'ai ensuite dirigé Unis-Cité Île-de-France. Avant de poursuivre par 4 ans en free-lance pour accompagner des projets artistiques et culturels. En 2010, je suis entrée à La Fonda et j'en suis devenue la déléguée générale. 

 

Quelles sont les missions de La Fonda et les vôtres  ? 

 

La Fonda est une association qui réunit 200 membres, personnes physiques et partenaires. Elle a deux missions. La première c'est la mission historique de construire une parole politique qui représente et défende le monde associatif et qui fasse reconnaître son apport essentiel ; c'est ainsi qu'a été créé Le mouvement associatif, qui assume aujourd’hui pleinement cette parole politique. Dans les années 2000, dans le contexte de la crise économique, La Fonda s'est donné une deuxième mission  : aider les responsables associatifs à se doter de visions stratégiques. En 2010, le programme Faire Ensemble 2020 a été lancé pour animer le débat et proposer des éclairages et des outils pour accompagner la réflexion des responsables associatifs sur nombre de sujets importants : modèle économique, problèmes de gouvernance, bénévolat, transition numérique, vieillissement démographique, alliances entre les associations et les pouvoirs publics ou les entreprises...

 

À La Fonda, j'anime le réseau, je copilote les dispositifs de travail, je suis en charge de la mobilisation de bénévoles (pour participer à nos travaux ou animer la gouvernance de l’association), mais 80 % de mon travail c'est de chercher des fonds  ! Nos mécènes principaux sont la Fondation SNCF, la Fondation du Crédit coopératif, Chorum, la Macif, et la Caisse des dépôts. Nous avons également des subventions de l’État et de la Mairie de Paris, ainsi que des mécènes qui souscrivent ponctuellement à nos études. 

 

Quel est votre regard sur le secteur  ? 

 

J'ai un poste d’observation privilégié. Si à La Fonda on a une attitude de réflexion, on ne veut pas pour autant rester dans une tour d'ivoire  ! J'observe un monde associatif en transition, qui est constitutif de la société et qui en est le reflet  ; il bat en brèche l'idée que la société est individualiste  ! 43 % des Français sont engagés dans une association, parfois même sans le savoir. Le modèle associatif a un bel avenir devant lui, car les «  réflexes  » associatifs sont partout, notamment la mise en commun et la puissance démultipliée du faire ensemble. Le format association «  loi 1901  » est  souple et intelligent, mais il n'a pas été pensé faire du "commerce". Pour certaines associations, devenir employeur et développer des activités génératrices de recettes est une transition qui doit être accompagnée. Avec le numérique, la tendance est plus dans des modèles d’action éphémères et locaux, ce dans un contexte de porosité croissante entre le privé lucratif, le non lucratif, le public, la recherche... Ma conviction, c'est que les communautés d'action sont l’avenir et le salut des associations de demain, elles sont très puissantes, car elles décloisonnent et réunissent des acteurs indépendants, mais qui décident de travailler ensemble  ! Mais si le modèle fédéral ne se réinvente pas rapidement, les communautés d’actions risquent de court-circuiter le monde associatif pyramidal et descendant. Pour finir, je soulignerais que le monde associatif a gagné en reconnaissance par les pouvoirs publics, mais il faut rester vigilants et sans cesse argumenter pour que la contribution du monde associatif soir reconnue et encouragée. C’est le sens du programme Faire ensemble 2030 que nous inaugurons : valoriser et amplifier l’action des associations et de leur partenaires en faveur des Objectifs de développement durable.

[AÀP] Appel à projets : Malakoff Médéric Handicap

[AÀP] Appel à projets : Malakoff Médéric Handicap

Vous êtes un organisme privé de type association, entreprise, start-up, coopérative ou un organisme public, groupement de coopération sanitaire... situé en France ? Vous souhaitez développer les initiatives en faveur d’une amélioration de l'accès aux soins et à la santé des personnes handicapées ? Alors venez postuler à l'appel à projets de Malakoff Médéric Handicap jusqu'au 15 juillet 2018 !

 

L'appel à projets Malakoff Médéric a comme partenaire le Comité national Coordination Action Handicap


Selon le rapport de Pascal Jacob,
Un droit citoyen pour la personne handicapée, un parcours de soins et de santé sans rupture d’accompagnement, le secteur de la santé peine encore à répondre aux besoins des personnes en situation de handicap.

C'est pourquoi la Fondation Malakoff Médéric Handicap lance un appel à projets afin de soutenir des initiatives innovantes qui contribuent à l’amélioration des parcours de soins et à l’accès à la santé des personnes en situation de handicap.

 

Les types de projets retenus doivent être :


- des outils et aides techniques, numériques ou pédagogiques (hors recherche et développement et recherche appliquée)
 

- des services, plateformes ou dispositifs de prévention et d’accès aux soins


- des services, plateformes ou dispositifs de coordination et de continuité des soins


- une coordination, mise en réseau et formation.

 

La dotation globale de l’appel à projets est de 300 000 euros, répartie entre les lauréats en fonctions des besoins financiers, de la qualité et de l’ampleur des projets.

Le dossier de candidature est à télécharger sur les sites de la Fondation Malakoff Médéric Handicap et du CCAH, et à renvoyer complété avant le 15 juillet 2018, par mail à l'adresse : fondationMMhandicap@ccah.fr.

[BEST OF] Les meilleures opérations solidaires pour la fête des Mères

[BEST OF] Les meilleures opérations solidaires pour la fête des Mères

La rédaction de Carenews a sélectionné huit opérations solidaires déployées à l’occasion de la fête des Mères ce dimanche 27 mai. Au programme : initiatives solidaires, hommages à toutes les mamans ou bénéfices de produits-partages reversés pour la bonne cause !

 

 

L'association SOS Villages d'Enfants rend hommage aux mamans

L'association SOSVE a décidé de rendre hommage à toute les mères à travers sa vidéo, avant d'inviter les internautes à poster des photos de leur mère sous le hashtag #collierdenouilles et #SOSvillagesdenfants. Pour chaque post publié, un euro sera reversé par Procter & Gamble France à SOS Villages d’Enfants, dans le but d’aider les actions des mères SOS en villages d’enfants SOS.
 


Des produits solidaires chez Planète Enfants & Développement

Si vous achetez un produit dans la boutique Solidaire de Planète Enfants & Développement, 100 % des bénéfices de ces ventes seront versés directement aux programmes menés sur le terrain, pour la protection et l’épanouissement des enfants. À disposition, bijoux, chèches, aliments… un choix varié pour une fête des Mères réussie !
 

 

Une fête des Mères solidaire à Bordeaux

Les 25 et 26 mai 2018, de 10h à 19h, une boutique éphémère ouvrira place Saint-Projet à Bordeaux. Lancée par les étudiants de l’ICFA Tertiaire, la boutique vendra des vêtements et accessoires féminins d’occasion à prix réduits. Les bénéfices des ventes seront reversés à l'association AMOS, dont le but est de faciliter le retour à l’emploi de personnes en difficulté sociale et professionnelle.


 

Le joaillier Claverin soutient le rire médecin

Pour chaque bracelet " 6 little treasures " acheté, 10 euros seront reversés à l'association Le Rire Médecin. Les bracelets sont or blanc 18 carats, accessibles pour la somme de 80 euros.
 

 

Une campagne pour sensibiliser à la sclérose en plaques

Avec 100 000 personnes en France touchées par la maladie, dont 3/4 de femmes, la Fondation ARSEP lance une campagne de sensibilisation et de collecte de fonds pour la recherche. Vous êtes invité·e à contacter la fondation pour obtenir un kit, comprenant tirelire, affiches et flyers, afin de démarcher les commerces près de chez vous et leur demander de participer à la campagne annuelle et nationale.
17 200 euros ont pu être collectés l'année dernière pour financer le projet de recherche de Aurélie Ruet sur les anomalies cérébrales en lien avec les fonctions cognitives.

 


Des cadeaux originaux et solidaires pour Handicap International

Partenaire de Handicap International, le site Cadeaux.com met à la vente un mug et/ou un miroir de poche personnalisable à l'occasion de la Fête des mères, du 9 au 28 mai. Pour chaque produit vendu, 1 euro est reversé à l’association au profit des personnes handicapées.


 

Des bagues personnalisables pour aider les animaux de la Réunion


Pascale Monvoisin, créatrice de bijoux décide de soutenir Sauvade, l’association qui sauve les animaux à La Réunion. Pour ce faire, elle a créé des bagues en or personnalisables pour y graver un prénom. Ainsi, pour chaque achat de bague, 50 euros sont redistribués à Sauvade. Les bagues sont accessibles pour la somme de 290 euros.

 

Dons solidaire renouvelle chaque année l'opération Femmes en fête

Depuis 6 ans, l’association Dons Solidaires, pionnière du mécénat de produits non-alimentaires en France, organise à l’occasion de la fête des Mères une action nommée « Femmes en fête » permettant à cette période de l’année de redonner un peu confiance et apporter une bulle de bien-être à un grand nombre de femmes dans le besoin. En 2017, l’opération « Femmes en Fête » a permis de distribuer 374 000 produits de beauté et d’hygiène à plus de 30 000 femmes bénéficiaires sur l’ensemble du territoire français par le biais de 128 associations caritatives partenaires et grâce à 13 entreprises donatrices !

 

[AÀP] KLESIA présente la nouvelle formule du Prix Accompagnement Handicap

[AÀP] KLESIA présente la nouvelle formule du Prix Accompagnement Handicap

Pour sa 11e année d’existence, le Prix Accompagnement Handicap du groupe de protection sociale KLESIA fait peau neuve. Il s’ouvre désormais, en plus des associations, aux fondations, fonds de dotation, groupements de coopérations sociales et médico-sociales et structures de l'ESS avec agrément ESUS (hors mutuelles et coopératives). Le jury récompensera les initiatives développant des programmes innovants en matière de soutien aux personnes handicapées. 85 000 euros seront partagés entre les quatre lauréats à l’issue de la remise des prix en décembre 2018, qui pourront également bénéficier d’un accompagnement par Passerelles et Compétences.

 

Soutenir les programmes sur mesure et innovants à destination des personnes handicapées

 

Cet appel à projets vise à soutenir les structures œuvrant aux côtés des personnes handicapées et de leur famille, en apportant des réponses adaptées à leurs besoins et en favorisant leur mieux-être. Plusieurs critères seront valorisés, tels que l’impact sur la qualité de vie, le caractère innovant ou encore l’exemplarité des projets. Différents domaines peuvent être abordés, de l’hébergement à l’accompagnement à domicile en passant par l’aide à la vie quotidienne ou encore la scolarité et l’information.

 

Les porteurs de projets ont jusqu’au 12 juin 2018 pour déposer leur candidature

 

Le jury composé d’administrateurs de KLESIA et d’experts délibérera ensuite jusqu’au 9 octobre. KLESIA deviendra à l’issue de la remise des prix au mois de décembre 2018 partenaire des quatre lauréats, qui se verront décerner chacun 20 000 euros, ainsi que 5 000 supplémentaires pour le prix “coup de coeur”. Une mission d’accompagnement sera également proposée par Passerelles et Compétences.

 

Consulter l'appel à projets KLESIA pour le Prix Accompagnement Handicap 2018.

 

 

L'information en direct des associations et des mécènes