Aller au contenu principal
Par Le RAMEAU - Publié le 7 mai 2020 - 19:00 - Mise à jour le 7 mai 2020 - 19:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

21 mesures pour réussir l’ODD 17… et la sortie de crise !

Le Secrétaire d’Etat Gabriel ATTAL a reçu ce soir la députée Cathy RACON-BOUZON et Charles-Benoît HEIDSIECK, président-fondateur du RAMEAU, pour écouter les fruits de la mission ministérielle qu’il leur a confiée en octobre dernier. Comment concrètement accélérer les alliances stratégiques entre associations, entreprises et collectivités ? 21 mesures permettront de répondre aux attentes de 81% des Français.

C’est dans la plus stricte intimité, en raison des circonstances, que les échanges ont pu avoir lieu. Avant tout, fort d’un sondage réalisé aujourd’hui même pour l’Observatoire des partenariats par Comisis & OpinionWay, il était nécessaire de situer les enjeux : 81% des Français pensent que pour sortir de la crise du Covid-19, il est utile (dont 29% incontournable) de « jouer collectif » entre associations, collectivités, entreprises et initiatives citoyennes. Seuls 9% considèrent que c’est secondaire, 4% inutile et 3% contre-productif, et 3% ne se prononcent pas. Il s’agit donc là d’un enjeu stratégique.

C’est la conviction de la centaine d’organisations issues des différents « mondes » qui a été mobilisée pour la mission. La démarche de co-construction a permis de faire émerger un programme d’action autour de 21 mesures complémentaires. La démarche proposée est un tout, aucune mesure seule ne peut faire bouger les lignes, mais c’est l’ensemble du programme qui le permettra. Ces 21 mesures valorisent et répondent aux besoins tout à la fois des acteurs de terrain, de l’ingénierie nationale et territoriale, des « pionniers » qui défrichent le chemin pour nous éclairer, et des institutions qui ont la charge de conduire la transformation nécessaire.

Un programme d’actions systémique

C’est dans le contexte d’un « Collective Impact » à la Française déjà beaucoup plus incarné territorialement que nous le conscientisons collectivement qu’il convient d’inscrire un programme d’actions à la hauteur des enjeux et du potentiel d’accélération des alliances innovantes entre « mondes ».

Le cheminement collectif a inspiré 21 mesures (décrites en annexe de cette note de synthèse), autour de 3 dimensions et 3 temporalités :

 

  • 7 mesures opérationnelles, aux premiers effets à 3/9 mois, qui permettent de valoriser l’existant et d’inciter à « passer à l’action » pour accélérer les alliances stratégiques,

               La crise va être un accélérateur naturel, mais pour agir avec pertinence, il ne faudrait pas réinventer la                   « roue ». Il est urgent de s’appuyer sur ce qui a déjà fait ses preuves.

1.       Rendre immédiatement accessible l’existant pour agir dès à présent 

2.      Favoriser la convergence entre la diversité des outils pour les organisations et les territoires 

3.      Faciliter l’usage des données pour mieux cibler les priorités stratégiques 

4.      Valoriser les alliances stratégiques au travers des événements de référence 

5.      Organiser une démarche de dialogue actif entre les dynamiques du « jouer collectif »

6.      Articuler les complémentarités entre les acteurs de l’ingénierie nationale & territoriale, en croisant les connaissances sectorielles et territoriales

7.       Faire des ODD l’occasion d’expérimentations d’alliance en territoire pour agir concrètement là où aucun acteur ne peut répondre seul 

 

  • 7 mesures stratégiques, aux effets à 6/12 mois, permettant de co-construire avec les « pionniers » des solutions à plus grande échelle, et d’être en mesure d’en évaluer les impacts avant de les déployer,

               La maturité des coalitions déjà existantes, publiques et privées, permet d’envisager des premiers effets                 rapides ; même si le cœur des résultats est à attendre dans les 18 à 36 mois comme pour toute                               démarche stratégique agile et efficace. Une évaluation en 2022 permettra de mesurer le cheminement                 collectivement parcouru en 3 ans.

8.      Promouvoir et valoriser l’investissement dans l’innovation sociétale partenariale 

9.       Accompagner les alliances stratégiques 

10.   Structurer une réflexion partagée sur l’évaluation partenariale 

11.     Inciter à un Etat exemplaire en matière d’alliances innovantes 

12.    Positionner les services de l’Etat comme « médiateurs » des dynamiques d’alliances stratégiques 

13.   Structurer une capacité collective de R&D partenariale pour anticiper les besoins et suivre les expérimentations innovantes 

14.   Piloter une recherche-action collective sur l’hybridation des modèles socio-économiques 

 

  • 7 mesures politiques, aux effets mesurables à 12/18 mois, permettant de (dé)montrer l’engagement des institutions à promouvoir une nouvelle méthode : l’ODD 17 à la Française ; autrement dit la co-construction entre acteurs riches de leurs différences.

               Les annonces devront être suivies d’effet, pilotées et mesurées.

15.   Inscrire les « alliances stratégiques » aux agendas des instances des différents « mondes » 

16.    Créer une Conférence des alliances stratégiques au service des défis communs, déclinée localement 

17.   Inciter à croiser « espaces de dialogue », « compétences de catalyseurs » et « pédagogie des alliances »

18.   Expérimenter un « droit de l’alliance »

19.   Instruire l’opportunité d’un nouveau statut de « société de bien commun » 

20.  Développer notre capacité collective à « apprendre à faire alliance » 

21.   Inscrire les nouvelles formes d’alliance et de partenariats aux programmes de formation, de l’éducation des plus jeunes à la formation continue 

 

La mise en partage des résultats et les instances de suivi du programme

La remise du rapport et de ses outils au Secrétaire d’Etat Gabriel ATTAL est la première étape d’une démarche de mise en débat des résultats afin que les acteurs et les territoires s’en saisissent, et s’en fassent progressivement les ambassadeurs. 7 étapes ont d’ores et déjà été envisagées :

  • 7/05 : Remise du rapport lors d’un événement numérique dédié
  • Début juin (date à définir) : Mobilisation des 50 contributeurs, autour du « qui fait quoi » pour contribuer à mettre en œuvre le programme d’action, lors d’un événement numérique dédié,
  • 8/07 : 6ème Rencontre des pionniers des alliances en territoire,
  • Fin août (date à définir) : Visite inspirante à Marseille,
  • 3-4/09 : Conférence lors du Forum Mondial Convergences,
  • 14/10 : Conférence lors du World Forum de Lille sur l’Economie Responsable,
  • 15/10 : Conférence lors du Forum National des Associations & des Fondations

Ce « socle de base » de 7 événements sera complété en fonction des demandes et des propositions, notamment en provenance des territoires.

Afin de suivre les avancées de la mise en place du programme d’actions, un Comité de suivi sera institué autour de 2 instances : un Conseil d’orientation et un Comité opérationnel. 

Pour aller plus loin :

-          Téléchargez la note de synthèse du rapport ministériel présentant les enseignements et le détail des 21 mesures,

-          Consultez la rubrique Alliances stratégiques du site de la DJEPVA,

-          Prenez connaissance du discours de Charles-Benoît HEIDSIECK, co-pilote de la mission

-          Consultez l’état des lieux des partenariats en France,

-          … et surtout, découvrez tous les outils pour pouvoir agir dès aujourd’hui !

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer