Aller au contenu principal
Par (IM)PROVE - Publié le 23 mai 2016 - 10:32 - Mise à jour le 23 mai 2016 - 10:33
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Valoriser les dispositifs d'aide alimentaire grâce à la mesure d'impact

Suite au succès du guide sur la mesure d'impact réalisé en partenariat avec la fondation Rexel, (IM)PROVE met en ligne gratuitement sur une nouvelle publication sur son site intitulée: "La valorisation des dispositifs d'aide alimentaire innovants grâce à la mesure d'impact". Pour en savoir plus: http://bit.ly/1TRjJKY

Valoriser les dispositifs d'aide alimentaire grâce à la mesure d'impact

Ce travail se base d’une part sur plusieurs missions terrain réalisées par (IM)PROVE, notamment auprès de la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes), de l’association REVIVRE et de l’A.N.D.E.S. (Association Nationale des Epiceries Solidaires) par différents membres de l’association ainsi que par moi-même, et d’autre part sur des recherches bibliographiques.

Son objectif principal est de consolider les connaissances acquises sur le thème de l’aide alimentaire en France et de la mesure de son impact social, puis de dégager des axes de réflexion sur la performance sociale des initiatives mises en place, la pertinence des formats de l’aide alimentaire, …

A l’heure de la réduction et de la réorganisation des fonds européens d’aide alimentaire, alors que le nombre de personnes en situation de précarité alimentaire ne fait qu’augmenter et toucherait 6 millions de Français, quand le problème devient tel que certains revendiquent un droit à l’alimentation, il est naturel de se questionner sur l’avenir de cette filière. En effet, comme le dit très justement G. Lassale, « ne pouvoir accéder en quantité suffisante à une nourriture saine et équilibrée, c’est s’exclure, c’est rompre le lien social, c’est ouvrir la porte aux problèmes de santé et de bien-être. La peine est triple : à court terme, c’est d’abord le sentiment de faim et d’épuisement, conséquence des repas sautés ; à moyen terme, s’ajoutent les maladies physiques et psychologiques… Enfin, une alimentation insuffisante favorise l’isolement lié à la honte de ne pouvoir se nourrir seul et trace la voie de l’exclusion. »

Face à l’ampleur de ce problème social, n’est-il pas temps d’innover, de remettre en question les modèles historiques de l’aide alimentaire ? Ne faut-il pas voir ce secteur comme une source de développement économique plutôt que comme une activité consommatrice de subventions ? Comment soutenir le développement de modèles novateurs et vertueux ? Comment démontrer la preuve du concept ?

***

Pour télécharger ce document: http://bit.ly/1TRjJKY

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer