Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 5 septembre 2016 - 08:08 - Mise à jour le 9 septembre 2016 - 09:38
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[ÉDUCATION] Semaine à thème pour la rentrée des mécènes et des associations !

Cette année, 12,4 millions d’élèves français ont franchi les portes de l’école. C’est aussi la rentrée de carenews.com ! Toute la semaine, la careteam vous proposera des articles liés à l’école et à l’éducation. Les entreprises et les fondations d’entreprises, les associations et les ONG se mobilisent en effet régulièrement pour l’accès du plus grand monde à l’enseignement. Pour cette semaine de rentrée retrouvez les actions des mécènes (le Fonds Canson, Tanns et Monoprix, BIC, Carrefour, La Fondation Bruneau, Cultura), l’implication d’associations et d’ONG (UNICEF, Dons Solidaires, la Croix-Rouge, les Blouses roses) ainsi qu’un regard sur l’éducation à Haïti avec Solidarité Laïque, le programme 10 mois d’école et d’Opéra, les lycées de la deuxième chance et des articles de fonds (panorama des fondations de l’enseignement supérieur, un point sur les Alumni et le bilan de l’insertion de l’handicap à l’école.

[ÉDUCATION] Semaine à thème pour la rentrée des mécènes et des associations !

Quand les mécènes interviennent pour le futur

L’ubiquité des écrans et la mondialisation a profondément transformé notre société et précisément le marché de l’emploi. Aujourd’hui les mécènes soutiennent d’avantage les projets donnant un accès direct ou indirect aux emplois de demain, aux jeunes défavorisés. L’enjeu est d’imaginer les besoins futurs des entreprises pour que les jeunes en situation de décrochage ou difficulté scolaire puissent se former à des métiers d’avenir. L’éducation et l’emploi ne semble donc pas être le seul apanage de l’État mais bel et bien des entreprises françaises qui s’engagent.

 

Un investissement plus poussé

Avec 124 millions d’enfants et adolescents privés du droit à l’éducation selon l’UNESCO, en 2015, l’intervention des mécènes dans l’accès à l’éducation semble aujourd’hui essentielle. Les actions de l’intérêt général dans l’accès à l’éducation des enfants, l’insertion professionnelle des adultes, dans la lutte contre l’illettrisme ou pour la prévention au décrochage scolaire, représentent aujourd’hui seulement 11% des domaines d’intervention des mécènes français. Cependant le budget alloué à une éducation inclusive, équitable et de qualité a franchement augmenté. Il correspond désormais à 14% du budget du mécénat français, soit 490 millions d’euros en 2015 contre 5% en 2013, selon le baromètre de l’Admical. Comment expliquer l’implication de plus en plus poussé des mécènes dans le domaine de l’éducation ? Même si le mécénat reste majoritairement financier, la tendance est aujourd’hui au mécénat en nature et de compétences qui permettent aux entreprises d’impliquer les équipes en interne. L’éducation fait parti de ces domaines où les salariés de l’entreprise peuvent s’investir, ce qui influence certainement le choix des entreprises mécènes. Face aux mauvais chiffres de l’éducation française, l’éducation est en passe de devenir le nouveau champ de philanthropie.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer