Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 6 septembre 2016 - 16:07 - Mise à jour le 9 septembre 2016 - 09:24
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCREDI EN IMAGE] « Pas d’éducation, pas d’avenir », le droit à l'éducation

Créée en 1946, avec pour but de développer des activités dans les écoles publiques françaises, la campagne annuelle « Pas d’éducation, pas d’avenir » veut aujourd’hui soutenir l’accès à l’éducation dans le monde. De février à juin 2016, La Ligue de l’enseignement et l’association Solidarité Laïque, ont soutenu, en partenariat avec Milan Presse, l’Agence française de développement et la Ligue Internationale de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Culture Populaire, 23 initiatives qui mettent en lumière les conditions de l’éducation à travers le monde.

[MERCREDI EN IMAGE] « Pas d’éducation, pas d’avenir », le droit à l'éducation

Cette année, la campagne « Pas d’éducation, pas d’avenir » met en avant les 61 millions d’enfants qui ne vont pas à l’école à travers le monde. Un chiffre alarmant qui met en lumière une situation inquiétante pour laquelle « Pas d’éducation, pas d’avenir » (PEPA) souhaite apporter des solutions.  Suite à un appel à projets, #PEPA2016 a soutenu 23 initiatives d’associations partenaires de Solidarité Laïque et de la Ligue de l’enseignement.

Une campagne positive, donc, qui veut prouver que la solution à ce fléau est une question d’engagement.

Focus sur 3 projets qui contribuent à l’éducation pour tous

- L’association Ma Basyriié propose aux mères de Ouagadougou qui travaillent ou étudient, d’assurer l’éveil et le suivi médical de leurs enfants de 0 à 5 ans. Ces mères pourront ainsi poursuivre leurs activités professionnelles ou scolaires. Afin de développer des activités en extérieur, les centres d’accueil doivent se munir d’espaces couverts pour protéger les touts petits du soleil et pluies violentes fréquentes qui frappent le territoire. L’association a lancé les travaux de ce nouvel espace avec des entrepreneurs de la région.

- Après les eaux pluviales, c’est au tour des insectes et moisissures d’envahir l’école Saint-Louis dans les Vosges. Ces conditions d’hygiène ont rendu l’école impraticable pour les élèves de cette école élémentaire. La Ligue de l’enseignement des Vosges , les autorités locales et l’équipe pédagogique lancent un chantier d’assainissement des lieux pour recréer un espace sécurisant aux enfants.

-Violences, manque d’hygiène et de mobilier, l’école communautaire de Madalaya au Mali lance un chantier grâce à l’association AASFM et aux habitants pour augmenter le taux de scolarisation. En améliorant ses conditions d’accueil, l’école souhaite notamment voir revenir les petites filles souvent victimes de violences. Des latrines séparées, un accès à l’eau potable et des chaises et tables favoriseront la réussite scolaire des 300 élèves de l’école.

Une mobilisation des élèves pour le droit à l’éducation

Initialement nommée « Quinzaine de l’École Publique », la campagne « Pas d’éducation, pas d’avenir » est une mobilisation des élèves et des enseignants pour le droit à l’éducation pour tous. « Comment bien travailler le ventre vide ? » ou « faire ses devoirs sans lumière » sont des questions  importantes à mettre en exergue pour rendre de compte des difficultés rencontrées pas les élèves dans les pays en développement. Cette campagne a pour objectif depuis 2002, de favoriser l’accès à une éducation de qualité et sensibiliser l’opinion publique à cette problématique.

 

Source

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer