Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 8 novembre 2016 - 09:34 - Mise à jour le 16 novembre 2016 - 13:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCATO] Sophie Barniaud nommée directrice de l'association Lire pour en Sortir

Créée en 2014 par l’avocat et écrivain Alexandre Duval-Stalla, l’association Lire pour en Sortir a pour vocation d’accompagner les personnes incarcérées dans leur réinsertion, d’éviter la récidive et de favoriser l'accès à la lecture. Autant d’enjeux que Sophie Barniaud, nouvelle directrice de l’association, devra développer.

[MERCATO] Sophie Barniaud nommée directrice de l'association Lire pour en Sortir

Sophie Barniaud, directrice générale de Lire pour en Sortir

Après des études à Sciences Po Bordeaux, Sophie Barniaud a dirigé l’association SOS Préma, qui oeuvre pour une meilleure prise en charge de la prématurité et des nouveau-nés hospitalisés.  Convaincue par la nécessité de renforcer les partenariats entre les entreprises et les associations, elle a ensuite créé un cabinet de conseil en stratégie de mécénat puis a co-fondé Carenews, premier portail d’information et de communication spécialisé dans l’intérêt général. Experte du conseil et de la formation en stratégie de mécénat, Sophie Barniaud est devenue la directrice de l’association Lire pour en Sortir, afin d’en assurer le développement.

La réinsertion par la lecture, au cœur des prisons

« La réinsertion par la lecture », tel est le mot d’ordre de cette association loi 1901 fondée en 2014 par Maître Duval-Stalla. Convaincue que les véritables causes du crime sont la misère et l’inculture, la peur de l’avenir ou encore la détestation de soi, cette association a pour objectif d’accompagner les personnes détenues dans leur réinsertion à travers la culture.

A cette fin, Lire pour en Sortir a d’abord lancé un programme de lecture favorisant les réductions de peine destiné à l’ensemble des détenus  quel que soit leur niveau d’éducation et de français. Les détenus volontaires ont un mois pour lire un livre et remplir une fiche de lecture. Ils sont accompagnés par un bénévole qui évalue leur niveau de lecture et d’écriture. Présente aujourd’hui dans 6 établissements (Châlons-en-Champagne, Fresnes, Nice, Mont-de-Marsan, Versailles, Bourg-en-Bresse), l’association a déjà touché 374 détenus et 236 fiches de lecture ont été rendues. Grâce à son action, l’association a été à l’origine de l’amendement qui a permis d’inscrire dans le code de procédure pénale  (article 721-1) des réductions de peine liées à des activités culturelles et notamment la lecture.

L’ensemble des actions de Lire Pour en Sortir a été récompensé par le label présidentiel La France S’engage, ce qui va permettre à l’association de se développer pour atteindre 50 établissements pénitentiaires et 10 000 personnes détenues touchées en 2020.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer