Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

[POLITIQUE] [D'AILLEURS] Le Corps européen de solidarité

[POLITIQUE] [D'AILLEURS] Le Corps européen de solidarité
Nouvelle initiative de l'Union européenne, le Corps européen de solidarité donne aux jeunes Européens de 18 à 30 ans la possibilité de prendre part à une mission destinée à aider les personnes en difficulté, de façon bénévole ou rémunérée, dans leur pays d'origine ou à l'étranger.


Rassembler les jeunes Européens désireux de s'engager

 

Dévoilé le 14 septembre dernier par Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, le Corps européen de solidarité vise à rassembler des jeunes venus de toute l'UE au sein de missions volontaires ou salariées, menées par les autorités locales, des entreprises privées ou des ONG, en se reposant sur les programmes professionnels et de bénévolat pour la jeunesse existants. Notamment axée sur l'aide à la reconstruction après un séisme, la prise en charge des migrants et l'assistance aux personnes âgées ou démunies, cette initiative s'adresse à tous les jeunes Européens soucieux de bâtir une société plus solidaire et désireux de s'engager.

 

Des bénéfices à la fois humains, professionnels et linguistiques

 

Si certains acteurs expriment des craintes quant au financement du Corps européen de solidarité par l'UE, les eurodéputés sont dans l'ensemble très positifs à propos de cette initiative. Elle se présente en effet comme une opportunité unique pour les jeunes d'acquérir une expérience professionnelle et de pratiquer une langue étrangère, s'ils choisissent de rejoindre une mission hors de leurs frontières : des atouts indéniables sur un CV. Le Corps européen de solidarité n'en est pour l'instant qu'au stade des inscriptions, qui sont ouvertes aux jeunes à partir de 17 ans. Les premières missions devraient être lancées avant cet été et s'étaleront sur 2 à 12 mois.

, ,