Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 15 mars 2017 - 11:28 - Mise à jour le 23 mars 2017 - 13:02
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[ÉCLAIRAGE] Zoom sur l’évolution des fondations en France entre 2011 et 2016

Le cabinet d’avocats FIDAL a analysé les chiffres du Centre Français des Fonds et Fondations et de l’Observatoire de la Fondation de France, afin d’établir un bilan sur l’évolution des fondations dans l’Hexagone entre 2011 et 2016. Détails.

[ÉCLAIRAGE] Zoom sur l’évolution des fondations en France entre 2011 et 2016

Le succès incontestable des fonds de dotation

 

Selon les chiffres analysés par le cabinet FIDAL, on comptait 4 546 fondations en France fin 2016, contre 2 733 en 2011, soit une hausse de près de 66 %. Sous le terme « fondation » sont regroupés les fondations reconnues d’utilité publique, d’entreprise, abritées et spécialisées, mais également les fonds de dotation. C’est principalement à la suite du boom de ces derniers que le nombre global de fondations a augmenté : les fonds de dotation en France sont passés de 852 en 2011 à 2 226 en 2016. Ils représentaient 49 % des fondations en 2016, contre 31 % en 2011. La facilité de création et de gestion de ce type de structure explique en grande partie son succès.

 

Le bilan mitigé des fondations généralistes et spécialisées

 

Entre 2011 et 2016, les autres types de fondations généralistes n’ont guère progressé. Sur cette période, les fondations reconnues d’utilité publique n’ont évolué que de 2 % (617 en 2011, 630 en 2016), et seulement 81 fondations d’entreprises ont été créées (293 en 2011, 374 en 2016). Les fondations abritées ont maintenu une croissance un peu plus soutenue, passant de 901 en 2011 à 1 229 en 2016. Concernant les fondations spécialisées, elles ont connu un très maigre succès : en cinq ans, on note +7 fondations de coopération scientifique, +8 fondations partenariales et +2 fondations universitaires uniquement. Destinés aux établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche, ces dispositifs ne semblent pas avoir séduit.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer