Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Ordre de Malte France : la lutte contre la solitude des personnes sans abri

Ordre de Malte France : la lutte contre la solitude des personnes sans abri
En 10 ans, en France, le nombre de personnes sans domicile a augmenté de 50% (entre 2001 et 2011 – source INSEE 2013) et 9 millions de personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté. Pour contribuer à répondre à cette situation, l’Ordre de Malte France a ouvert en 1999 un Centre d’Hébergement d’Urgence, le Fleuron Saint Jean à Paris. Cette péniche, intégrée au dispositif de veille sociale, accueille des personnes en grande précarité. Pour améliorer les conditions de vie des personnes accueillies sur la péniche, l’Ordre de Malte France lance cette semaine une campagne de crowdfunding.


 

Sortir des personnes de la rue

Pour pallier le manque de structures accueillant des hommes à la rue avec leur chien, l’Ordre de Malte France et la Fondation 30 Millions d’Amis se sont mobilisés afin de réhabiliter une péniche amarrée sur les bords de la Seine dans le 15ème arrondissement de Paris.

Répondant à une mission de service public, le Fleuron Saint Jean était à l’origine destiné à accueillir quelques jours ou semaines des hommes sans abri, seuls ou accompagnés de leur chien. Ces dernières années, afin d’éviter les remises à la rue et pour évoluer vers une logique d’accompagnement, les passagers, adressés par le Service Intégré d'Accueil et d'Orientation (SIAO), bénéficient d’un séjour de trois à six mois.

 

Poser les premiers jalons d’une intégration sociale

Au-delà de l’hébergement d’urgence, l’enjeu est de recréer du lien social, d’apporter réconfort et écoute, afin de rompre l’isolement et la solitude des personnes en grande exclusion.

Les passagers sont accompagnés vers l’accès aux droits, à la santé, à l‘emploi et à des solutions d’hébergement plus pérennes. Des activités socio-culturelles, essentielles à leur reconstruction, leur sont également proposées. Au-delà d’un suivi social et médical organisé sur place, les équipes du Fleuron Saint Jean valorisent les démarches des personnes accueillies en dehors de la péniche, notamment celles de recherche d’emploi. Ainsi, plusieurs partenariats sont mis en place pour permettre, par exemple, la concrétisation de contrats d’insertion ou de missions de travail temporaire. En un an, plus de 500 personnes en grande précarité sont accueillies et accompagnées. Depuis 2014, le public concerné est de plus en plus jeune, avec, en 2016, une moyenne d’âge des passagers d’environ 40 ans.

 

Tous sur le pont ! Le projet de financement participatif

Aujourd’hui, ce lieu d’accueil, datant d’il y a presque 20 ans, est vétuste et a besoin d’être rénové. Des travaux doivent être menés pour rénover les revêtements des sols. L’Ordre de Malte France en appelle ainsi à votre générosité afin d’améliorer les conditions de vie des passagers de la péniche. La campagne de financement participatif, lancée actuellement sur la plateforme Les Petites Pierres, est soutenue par le Fonds de dotation Qualitel qui double chaque don : pour un don de 10€, 20€ sont reversés au projet du Fleuron Saint Jean.

 

Ensemble, participons et partageons la campagne "Tous sur le pont pour mieux accueillir les personnes sans abri" sur le Fleuron Saint Jean !

https://www.lespetitespierres.org/tous-sur-le-pont-pour-mieux-accueillir-les-sans-abri

 

 

Crédit photo : Diego Ravier

, , , , , , , ,