Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

L’association GFAOP obtient le Label IDEAS

L’association GFAOP obtient le Label IDEAS
L’association GPAOP (Groupe franco-africain d’oncologie pédiatrique) a obtenu le Label IDEAS qui atteste de la qualité de la gouvernance, de la gestion financière et du suivi de l’efficacité de l’action de cette association. Le GPAOP est une association médicale fondée en 2000 par le Pr Jean Lemerle , de Gustave Roussy, et des collègues africains avec une vision: « les enfants atteints de cancer en Afrique peuvent et doivent être traités localement » et une mission : aider les équipes africaines à traiter efficacement les enfants atteints de cancer.


L’obtention de ce Label est un vecteur de confiance pour les partenaires et les financeurs de l’organisme (philanthropes, mécènes, acteurs institutionnels).

Le Label IDEAS : l’aboutissement d’une démarche structurante et exigeante

Le Label IDEAS est décerné aux associations et fondations qui répondent aux exigences du Guide IDEAS des bonnes pratiques. Ce référentiel, construit par les parties prenantes du secteur associatif et de la philanthropie, couvre les champs clés du fonctionnement d’une organisation à but non lucratif : gouvernance, gestion financière et suivi de l’efficacité de l’action. Les organismes peuvent présenter leur candidature au terme de l’accompagnement mené par IDEAS qui a pour objectif d’optimiser leur fonctionnement et de renforcer leurs capacités de développement et d’action.

Indépendance et expertise de la labellisation

Les candidats au Label IDEAS se présentent devant un Comité Label autonome, composé de personnalités de premier plan du secteur associatif, de la philanthropie et des métiers du contrôle et de l’audit. 

Ce comité décide de l’attribution du Label IDEAS après avoir entendu les dirigeants de l'organisme et au vu du rapport des Conseillers bénévoles IDEAS. Il prend également en compte les conclusions des contrôles externes réalisés par des professionnels indépendants qui portent sur les 120 indicateurs du Guide IDEAS des bonnes pratiques.

Le mot du Professeur Mhamed Harif, Président du GFAOP

« A sa création, le GFAOP regroupait 5 unités dans 5 pays. Fin 2015, année où le GFAOP a élaboré son nouveau plan de développement à 5 et 10 ans, et entrepris les premières démarches pour une labellisation, 16 pays étaient membres du GFAOP !   Aujourd’hui, 22 unités dans 18 pays sont regroupées sein du GFAOP avec l’objectif principal de multiplier par 2 le nombre d’enfants cancéreux soignés dans les hôpitaux africains d’ici 2020. 

Mener à bien cet projet ambitieux nécessitait une réflexion sur l’organisation et les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ce but.

L’accompagnement vers la labellisation a permis de réévaluer en interne nos pratiques et d’améliorer notre gouvernance afin d’être prêts à relever ce nouveau défi. »

, , ,