Aller au contenu principal
Par Fondation Nexity - Publié le 28 janvier 2020 - 10:10 - Mise à jour le 28 janvier 2020 - 10:18
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

« Imaginer la ville du futur » quand on est lycéen

Du 27 au 31 janvier 2020, les élèves de Seconde du lycée Georges Braque à Argenteuil vont vivre une expérience inédite. Cinquante d’entre eux vont imaginer et modéliser, en une semaine, leur « Ville du futur ». Un projet initié et co-construit par la Fondation Nexity, l’association Enactus et la direction du lycée.

« Imaginer la ville du futur » quand on est lycéen : projet co-construit par la Fondation Nexity, l'association Enactus et le lycée Georges Braque d'Argenteuil

Cinq jours pour ouvrir les perspectives de lycéens en filière professionnelle

Les « bacs pros » sont encore peu valorisés en France, alors qu’ils représentent 28 % des bacheliers en juin 2019.

La Fondation Nexity inaugure l’année 2020 avec une opération innovante, dédiée aux lycéens. Le concept : faire travailler en groupes des élèves de Seconde pendant une semaine, pour qu’ils proposent leur vision de « la Ville de demain ».

L’initiative sera mise en œuvre au sein du lycée Georges Braque à Argenteuil, qui a accepté d’ouvrir ses portes à la fondation et au projet. Du 27 au 31 janvier, une cinquantaine d’élèves de la filière « Gestion, administration, Transport, Logistique » s’aventureront à créer – sur papier – leur futur environnement urbain.

La fondation a pleinement associé la direction de l’établissement ainsi que l’équipe enseignante à la conception du programme. Elle a également fait appel à l’association Enactus ; une évidence pour Julie Montfraix, déléguée générale de la Fondation Nexity :

« C’était très important d’avoir un partenaire extrêmement professionnel et bienveillant. Ils ont une vraie expertise auprès des jeunes, et particulièrement sur les jeunes en filière professionnelle. Ils ont aussi une capacité à s’adapter à leur public, en intégrant au fur et à mesure les compétences des uns et des autres au programme. »

« Leur faire prendre conscience qu’ils ont des compétences, du talent et de l’envie »

Difficile de se projeter dans un avenir professionnel quand on entame sa première année de lycée. Grâce au projet « Imagine la ville du futur», les élèves de Seconde reprennent d’une certaine manière la main sur leur futur et sur le milieu urbain qui les entoure.

Pendant cinq jours consécutifs – un format innovant calé sur l’une des « semaines blanches » du lycée – ils créent en équipe un vrai projet de A à Z. « C’est eux qui vont construire la ville de demain et en être les usagers, détaille Julie Montfraix. L’idée est de leur redonner le pouvoir sur l’avenir. En leur laissant le temps de travailler et de faire émerger les idées, on leur fait prendre conscience qu’ils ont des compétences, du talent et de l’envie. »

Car ce temps intense de travail agit comme un révélateur de potentiel. Pour la première fois, ces jeunes lycéens vont s’atteler à s’impliquer dans un projet d’ampleur, créé librement en dehors du cadre scolaire, et le présenter in fine devant un jury. Chacun va laisser s’exprimer ses idées puis apprendre à les structurer dans un projet commun. Pour une majorité d’entre eux, ce travail de groupe sera d’ailleurs une grande première.

Les temps forts de la semaine

Du lundi au jeudi, différentes sessions seront proposées aux lycéens pour les accompagner dans la création de leur projet. La Fondation Nexity intègre dans le programme deux opérations permettant d’appréhender l’urbanisme. La première : une visite à 360 degrés de Paris. Placé en hauteur sur l’un des points de vue de la capitale, les élèves découvriront l’histoire de la construction de Paris à travers quinze monuments parisiens. La seconde est une session plus ludique, puisqu’il s’agit d’un jeu de piste dans le quartier des Docks de Saint-Ouen.

Les élèves auront aussi des temps de travail importants autour de leur projet de ville. Ils seront pour cela guidés tout au long de la semaine par Enactus ainsi que par les collaborateurs Nexity. Une demi-journée est également consacrée à la rhétorique et à l’art de pitcher son projet. Cet entraînement au jour J sera mené en partenariat avec l’association Graines d’orateur.

Point d’orgue de la semaine : le jury du vendredi 31 janvier, réuni dans l’Auditorium Nexity à Paris. Chaque groupe présentera alors sa « ville de demain ». Un exercice de haut vol, récompensé par l’attribution de deux Prix, déterminés en fonction du projet lui-même, mais aussi de la qualité du travail accompli pendant la semaine. L’équipe recevant le Premier Prix aura l’opportunité de passer une journée à Bruxelles pour découvrir les institutions européennes. Le Second Prix prévoit un escape game culturel au sein d’un grand musée.

À l’issue de la cérémonie, des collaborateurs Nexity viendront présenter aux lycéens les métiers de l’immobilier en lien direct avec leur filière.

Julie Montfraix espère que cette première mise en œuvre du programme sera une expérience positive pour tous. Et le point de départ d’un programme à dupliquer.

« Ce format n’existait pas encore chez Enactus. On souhaite qu’ils puissent se l’approprier et l’essaimer en dehors de nous. C’est vraiment l’objectif ! »

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer