Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 17 février 2020 - 14:34 - Mise à jour le 17 février 2020 - 18:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’informatique comme média thérapeutique

Si l’outil informatique est aujourd’hui indispensable et omniprésent, il peut aussi se révéler support de soins pour certaines maladies psychiques. C’est le constat fait à Bordeaux par l’association Rénovation et son hôpital de jour du Parc, spécialisé en pédopsychiatrie. En 2019, la structure a inauguré un atelier thérapeutique dédié, pour les adolescents qu’elle soigne. Tout en approfondissant leurs connaissances numériques, les patients s’emparent d’un moyen d’expression de soi et de leur monde intérieur complexe. Le projet a obtenu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom, via l’appel à projets annuel dédié aux clients de l’entreprise engagés dans une association.

Les ateliers informatiques de l'hôpital de jour du Parc. Crédit photo : association Rénovation

Enrichir l’accompagnement des patients par un atelier innovant

L’association Rénovation, créée en 1955 et reconnue d’utilité publique, prend en charge les personnes affectées par des troubles psychiques – enfants, adolescents, adultes. Son réseau de 15 établissements répartis sur le territoire de Nouvelle-Aquitaine accueille ces sujets fragilisés, ayant besoin de soins et d’accompagnement pour réussir à surmonter leurs difficultés.

À Bordeaux, l’hôpital de jour du Parc s’adresse spécifiquement aux adolescents déscolarisés en raison d’un trouble psychiatrique. L’équipe soignante leur propose un parcours soins-études, où la scolarité est intégrée à la prise en charge médicale. En plus de leurs cours, les jeunes patients bénéficient de consultations, d’un suivi psychologique individuel, mais aussi d’ateliers thérapeutiques. « Dans notre structure, le soin passe aussi par des ateliers à médiation », explique Jonathan Bouanani, éducateur au sein de l’hôpital.

L'année dernière, l’hôpital de jour du Parc a mis en place un tout nouvel atelier, dédié au média informatique. Insérer l’outil numérique dans un parcours de soins recèle de nombreux atouts. Il est un objet familier, attirant, rapide, ludique qui permet de créer en toute autonomie, sans porter de jugement. Il occupe également une place de choix dans la construction d’un projet, qu’il soit scolaire, professionnel ou personnel. Sa maîtrise est indispensable.

Afin d’aménager et d’équiper la salle, la Fondation Bouygues Telecom lui a accordé une subvention grâce au parrainage de Valérie Bernadet, secrétaire médicale et cliente Bouygues Telecom : « apporter plus d'autonomie dans l'utilisation de cet outil est incontournable pour évoluer dans l'environnement social moderne. Le projet crée un espace de soin innovant. Et permettre de développer l'offre de soin de l'établissement dans lequel j'évolue professionnellement me tient à cœur. ». L’hôpital du Parc a pu ainsi acquérir trois ordinateurs portables et deux PC fixes.

« Un espace d’expression »

Les ateliers informatiques ont débuté en novembre 2019. Deux groupes de cinq adolescents bénéficient d’une séance par semaine de 45 minutes. Au départ, on apprend à décortiquer les différents composants de l’ordinateur, puis on passe à l’utilisation de logiciels : dessin, retouche photo… autant de supports créatifs. « Il est important qu’ils aient la possibilité d’exprimer des choses qu’ils n’arrivent pas à mettre en mots, par leurs dessins, les musiques, les vidéos, les photos, détaille Jonathan Bouanani, en charge du cycle d’ateliers. C’est un espace d’expression dans lequel on va retrouver des éléments cliniques de leurs difficultés. »

En les réunissant par petits groupes au sein de ce module informatique, les soignants observent les interactions des jeunes patients. C’est aussi un moyen de les guider dans leur capacité de concentration, dans leur autonomie et dans leur confiance en eux. Certains éléments du programme scolaire sont également abordés de manière plus pragmatique.

Les résultats sont pour le moment très encourageants selon Jonathan Bouanani :

« ils sont intéressés, ils se présentent d’eux-mêmes à l’atelier. Et ils osent poser des questions. »

L’éducateur songe déjà aux ajustements qu’il pourrait apporter au programme thérapeutique. Il prévoit de suivre une formation supplémentaire sur le sujet cette année, afin de répondre toujours mieux aux besoins des adolescents et de continuer à leur ouvrir cet espace d’expression.

« On a autant à en apprendre d’eux qu’ils ont à apprendre de nous ! »

 

💿 En 2019, la @fondationbytel soutenait à l'Hôpital de jour du Parc des ateliers #informatiques pour des #jeunes de 14 à 18 ans, en souffrance #psychique ! https://t.co/PBMCtZw7Fo

— Association Rénovation (@AssoRenovation) October 21, 2019
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer