Aller au contenu principal
Par Le Comptoir des Solutions - Publié le 17 février 2020 - 12:06 - Mise à jour le 26 février 2020 - 16:39
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Dotwatch : rencontre avec l'entreprise créatrice de la montre connectée en braille

Ah-rum Choi était de passage à Paris pour le "ChangeNow Summit". Elle a pris le temps de nous rencontrer et d'échanger sur la Dotwatch, l'innovation et le handicap.

Ah-Rum Choi de l'entreprise Dot et Samy de l'association le Comptoir des Solutions

1 – Pouvez-vous vous présenter ?

 

Bonjour, je m’appelle Ah-rum Choi, je suis directrice de l’impact social à l’entreprise Dot. Je m’occupe principalement de comment nous nous agissons, avec la technologie développée par Dot et ses applications, pour favoriser l’inclusion.

Cela fait maintenant 5 ans que j’ai rejoint la startup (2015). Dot cherche à devenir un acteur incontournable de l’innovation pour l’accessibilité, à un prix abordable, pour améliorer l’autonomie.

En 2018 a été lancé la Dot Watch, la première montre connectée pour les personnes malvoyantes.

La Dotmini, un appareil pour retranscrire des documents en braille instantanément

Cette année, nous nous préparons doucement à lancer la Dot Mini, un Kindle (Petite tablette pour lire des livres ou documents) aussi pour les personnes malvoyantes.

Autre que ces innovations, nous développons un écran tactile pour les personnes atteintes d’un handicap visuel (une sorte d’iPad).

Idéalement, nous aimerions rendre les infrastructures publiques plus accessibles – avoir de l’information accessible aux arrêts de bus et autres types de transports, les bâtiments publics et plus encore.

2 – Quel est l’histoire de la Dotwatch, comment l’idée a-t-elle émergée ?

Le PDG, Eric, a rencontré une personne aveugle dans sa classe à l’université de Washington. Alors que tout le monde utilisait les dernières tablettes, son ami malvoyant traînait son large appareil lui permettant d’écrire (un objet très encombrant). Même si des dispositifs accessibles pour personnes déficientes visuelles existaient, le manque était évident. Les technologies existantes restaient à un prix très élevé et l’innovation a stagné sur les vingt dernières années, en particulier autour du braille. C’est ce qui a inspiré Eric pour développer la montre connectée en braille.

La vision de notre entreprise est de créer de nouvelles perspectives pour les personnes atteintes d’un handicap visuel. Pour notre premier projet, nous avons lancé la première montre connectée en braille : la Dot Watch. C’est un objet élégant et facile à porter qui traduit en braille, grâce à quatre cellules « Dot »  les notifications du smartphone. C’est un objet de technologie de pointe

La DotWatch sur le bras d'une personne, les 4 cellules de braille en couleur orange

Les deux touches tactiles en dessous de la deuxième et troisième cellule donnent les informations en continu. Whatsapp, Facebook, appels entrants et autres notifications push sont transmises par le smartphone via Bluetooth. La montre supporte jusqu’à 9 langues dont le français.La DotWatch sur le bras d'une personne, les deux cellules pour faire défiler en couleur orange

Cette année, nous allons lancer la Dot mini, un lecteur type Kindle pour les personnes aveugles. Cet outil a vocation à être utilisé dans le secteur de l’éducation, avec ses 16 cellules braille et une vocale. Par carte SD ou clé USB, les étudiants pourront télécharger leurs cours et autres textes.

3 – Avez-vous eu des retours d’utilisatrices ou utilisateurs ?

Oui, je vous partage quelques témoignages :

« Bonjour à vous, ma fille a reçu sa Dot watch hier !!! Elle est hyper heureuse. Elle a déjà compris comment utiliser l’application et a configuré son téléphone pour recevoir ses messages. Merci beaucoup pour l’envoi rapide, elle est arrivée à temps pour son anniversaire. » Donavin d’Irlande.

« Hier, Alexa a pris sa Dot Watch avec elle à l’école. Vous auriez dû voir la tête des autres enfants lorsqu’elle a montré le mode « secondes ». Jusque-là, ils n’avaient qu’une vague idée de ce qu’une minute représente. Mais pour la première fois de leur vie, ils ont pu avoir une illustration et comprendre comment une seconde passe vite. A la récré, c’était le sujet numéro 1 ! Du coup, les élèves d’autres classes sont venus pour pouvoir toucher la Dot Watch. La belle surprise est venue d’un autre jeune élève. Il avait des difficultés en mathématiques et notamment à compter jusqu’à 20. Avec la Dot Watch il a pu apprendre à compter jusqu’à 60 rapidement ! » Colja en Allemagne

« Pouvoir choisir entre le défilement manuel ou automatique est une formidable option ! Cela permet aux utilisateurs déficients visuels de la Dot Watch d’être aidés et ce dans beaucoup de situations. Pour une personne parfaitement à l’aise en braille, la version automatique lui permet de lire un message ou une notification très rapidement sans avoir à presser le bouton pour changer de page. Dans l’autre sens, pour les personnes apprenant le braille, ils peuvent lire et comprendre à leur propre rythme, sans se sentir pressés ou frustrés par la montre. » Luke aux Etats-Unis

4 – Quel est le futur pour Dotincorp ?

Nous avons créé un « micro-actuateur » électromagnétique différent des solutions existantes sur les autres objets connectés en braille. La différence est qu’ils sont 20 fois plus petits et 10 fois plus légers ce qui nous a permis de disposer d’une technologie 10 fois moins chère que l’existant. Cela nous a pris 4 ans pour finaliser notre propre technologie disposant de 90 brevets.

La mission que s’est donnée Dot Incorp est de réduire l’inégalité d’informations entre personnes atteintes d’un handicap visuel et la communauté des « voyants ». Le but ultime est de créer une ville sans barrière. En utilisant nos innovations, cela semble être tout à fait possible.

Neuf personnes en situation de handicap sur dix le sont des suites d’un accident soudain ou d’une maladie grave. Considérant que cela peut tous nous toucher, la « ville intelligente » doit prendre en compte toutes les difficultés des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, surtout celles avec un retard technologique.

Je suis allée à Paris pour participer au « ChangeNow Summit ». Nous pensons que c’est une grande opportunité d’être présents aux côtés des sociétés européennes autour du thème de la ville intelligente. Aussi, nous souhaiterions travailler avec l’organisation des Jeux Olympiques 2024, pour aider en matière d’accessibilité.

5 – Un dernier mot pour la communauté du Comptoir des Solutions ?

La technologie inclusive de Dot n’est pas encore parfaite. Nous devons encore la faire connaitre pour devenir un acteur important. Notre équipe apprend et grandit pour atteindre l’excellence. Notre but est de voir Dot être un acteur de l’accessibilité pour les personnes déficientes visuelles. Restez connectés pour suivre nos annonces !

 

À bientôt pour un nouvel article !

Le site de la Dotwatch : https://www.dotincorp.com/fr/

Le site du Comptoir des Solutions : https://www.comptoirdessolutions.org/ 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer