Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 21 février 2020 - 20:03 - Mise à jour le 21 février 2020 - 20:09
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le Chaudron : un supermarché coopératif dans les Yvelines

Au Chesnay, sur le territoire de Versailles Grand Parc, un magasin d’un nouveau genre vient d’ouvrir ses portes. « Le Chaudron » est un lieu d’achat participatif et collaboratif, où les clients sont tous adhérents d’une coopérative. Plus que l’achat de denrées alimentaires de qualité, c’est un engagement citoyen qui fédère ces consommateurs attentifs. L’initiative a reçu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom grâce au parrainage d’un collaborateur, Alain Martin-Prevel, via l’appel à projets mené auprès des salariés engagés dans une association.

Le Chaudron et ses Chaudronniers

Devenir consomm’acteurs

En matière de consommation, le modèle coopératif fait de plus en plus d’émules. L’idée que le consommateur doit reprendre la main sur sa manière de s’approvisionner devient un souhait largement partagé. Voire une conviction.

Après deux ans de distributions de commandes en ligne, l’association Les Amis du Chaudron franchit une étape importante dans son développement. Elle installe au Chesnay, dans le centre Martin Luther King, son tout nouveau supermarché coopératif. Inauguré en novembre, le local de 350 m2 accueille et sert tous ceux qui adhèrent à sa coopérative de consommateurs. Ici on ne vient pas seulement acheter des produits sains et locaux. On s’investit pleinement dans le financement et le fonctionnement du supermarché. Les consommateurs sont tous des coopérateurs : chaque « chaudronnier » souscrit un minimum de 10 parts et s’engage à venir travailler bénévolement trois heures par mois. Il dispose également d’une voix pour voter lors des Assemblées Générales.

Alain Martin-Prével, collaborateur au Technopôle Bouygues Telecom, est membre du Chaudron. Il a parrainé le projet auprès de la Fondation de son entreprise.

J'ai découvert l’association il y a quelques mois. J’ai tout de suite adhéré au projet de coopérative. C’est un formidable vecteur de mixité sociale dans le bassin Versailles Grand Parc, à travers plusieurs générations. C’est aussi un excellent moyen d'agir sur sa consommation en privilégiant les circuits courts et le bio.

La Fondation Bouygues Telecom a décidé de soutenir le projet, permettant ainsi au Chaudron d’acquérir du matériel indispensable tel que balances électroniques, matériel informatique et bureautique.

Des débuts très prometteurs

Le Chaudron propose déjà dans ses rayons et ses présentoirs de produits en vrac une variété de références. Epicerie sèche, fruits et légumes d’Ile-de-France, agrumes bios, produits d’entretien naturels, fromage du Jura, boissons, chocolats de Noël mis en ballotins par les Chaudronniers… le magasin peut compter sur le savoir-faire de son équipe d’approvisionnement.

Les jours et horaires d’ouverture sont restreints pour le moment, puisque chaque plage dépend de la disponibilité de la communauté. Depuis la mi-décembre, Le Chaudron ouvre systématiquement le vendredi de 14h à 19h30 et le samedi de 9h à 14h.

On est très heureux car on est en train d’habiter ce grand espace, de le restaurer, ce sera notre lieu de vie et de rassemblement », témoigne Sonia Durand, co-fondatrice du projet.

Afin de recruter de nouveaux Chaudronniers, des réunions d’information sont régulièrement proposées.

C’est important que les gens viennent aux réunions, pour bien comprendre le système et se rendre compte de ce que ça signifie d’être coopérateur.

Depuis l’ouverture, entre 20 et 30 personnes assistent à ces temps d’information. Et une dizaine d’entre eux souscrit immédiatement. Preuve que le modèle coopératif et participatif séduit de plus en plus.

Un ancrage local qui redynamise un quartier

Le Chaudron est implanté rue de Louveciennes, dans le centre Martin Luther King. Un lieu bien connu des habitants, qui avait été quelque peu délaissé des commerces et des services publics ces dernières années. Aussi c’est avec beaucoup d’enthousiasme que le nouveau supermarché est accueilli.

Ceux qui habitent dans les résidences voisines passent, voient de la lumière et sont heureux de la réorganisation de ce centre, explique Sonia Durand. Ça nous fait plaisir. »

Si la surface de vente occupe une partie des 350 m2 du local, le reste est en train d’être restauré pour accueillir des ateliers dès 2020. Animations, conférences, projections de films, l’idée est de faire vivre les valeurs qui animent la communauté des Chaudronniers. Ecologie, actions anti-gaspillage, santé, alimentation durable…

On est actif, on sait pourquoi on est là et je crois que ça change tout ! »

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer