Aller au contenu principal
Par La Fondation la France s'engage - Publié le 7 novembre 2019 - 10:12 - Mise à jour le 26 novembre 2019 - 15:18
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Les candidatures sont ouvertes pour le Concours 2020 de la Fondation la France s’engage

Les candidatures sont ouvertes pour le Concours 2020 de la Fondation la France s’engage. Jusqu’au 4 décembre 2019, les structures de l’économie sociale et solidaire basées en France, qui portent un projet innovant et d’intérêt général, peuvent postuler pour espérer faire partie des 14 prochains lauréats de l’édition 2020. Jean Saslawsky, Directeur général de la Fondation, revient sur le fonctionnement du concours et les nouveautés de cette année.

Quelles sont vos attentes au niveau des projets pour cette édition 2020 du concours ?

 

Avec ce concours, nous recherchons les meilleurs projets d’innovation sociale en France. Pour l’édition 2020, nous souhaitons poursuivre nos efforts vers les projets qui sont portés particulièrement en régions ou dans des territoires plus isolés, dans les zones rurales, mais également en outre-mer. Nous allons porter une attention soutenue à des axes qui nous tiennent à cœur : les questions d’égalité femme-homme, de transition écologique, de mobilité (sociale ou géographique) de culture et également de lien intergénérationnel. À l’issue des sélections, le jury choisira 12 dossiers en métropole et 2 en outre-mer.

Qui peut postuler à ce Concours ?

 

Le concours est ouvert aux associations, aux fondations, aux fonds de dotation et également aux entreprises sociales labellisées ESUS. Pour la première fois cette année, le concours est également ouvert aux consortiums d’associations – c’est-à-dire jusqu’à trois structures qui vont s’unir pour postuler ensemble –, afin de favoriser les coalitions d’initiatives d’innovation sociale.

 

Il faudra attendre le printemps prochain pour connaître les lauréats 2020 du concours. Comment vont se dérouler les sélections ?

 

Nous fonctionnons avec un système de jury collectif unique en France. Chaque année, 250 personnes sont mobilisées : des représentants de nos entreprises partenaires, des représentants du monde associatif, mais aussi des jeunes en service civique et d’anciens Lauréats. Ils sont mobilisés sur trois phases : une phase d’examen des dossiers avec 110 personnes qui vont se réunir le 23 janvier à Paris ; ensuite une phase de notation des dossiers en ligne avec 100 membres du jury ; enfin, une troisième phase à l’oral avec quarante jurés pour évaluer les « pitchs » répartis sur 2 journées. Le but est de mobiliser un maximum d’examinateurs dans la sélection des projets et d’assurer un renouvellement des candidatures chaque année. Nous souhaitons des projets qui parlent au plus grand nombre et pas seulement à des experts.

 

Concrètement, qu’est-ce que la Fondation La France s'engage apporte aux Lauréats du concours ?

 

Nous intervenons sur le changement d’échelle avec des financements importants – entre 50 000 et 300 000 euros au total, versés sur trois ans. Il y a également tout un accompagnement pour faire grandir le projet. Concrètement, si on donne 300 000 euros à un lauréat, il va bénéficier de 300 000 euros de prestations d’accompagnement, en plus de son financement. On apporte également un label, le Label La France s’engage. L’expérience montre que ce label déclenche ensuite d’autres financements. Les nouveaux lauréats rejoindront également une communauté de plus de 131 lauréats qui s’entraident dans le développement de leurs projets.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer