Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 6 novembre 2019 - 16:09 - Mise à jour le 6 novembre 2019 - 16:27
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Près de 17 000 offres d’emploi cadre recensées dans l’ESS

À l’occasion du Mois de l’ESS, l’Apec publie une étude sur les besoins en compétences cadre dans l'ESS. Conclusion : ces offres d’emploi se distinguent par un fort maillage territorial mais aussi par des conditions d’emploi moins favorables.

Crédit photo : IGOR SVETLICHNYI.

Alors que l’ESS compte plus de 221 000 établissements employeurs et près de 2,4 millions de salarié·e·s (cadres et non-cadres), le secteur est à l’origine de 16 800 offres d’emploi cadre en 2018 en France métropolitaine. Essentiellement concentrées dans le secteur associatif, elles représentent 3,3 % des offres d’emploi cadre publiées par l’Apec, « soit quasiment autant que dans la distribution généraliste, le secteur des activités comptables et juridiques, ou encore celui de la mécanique-métallurgie ». C’est l’enseignement principal de l’étude « Les besoins en compétences cadres dans l'ESS » réalisée en partenariat avec le Conseil national des chambres régionales de l'économie sociale et solidaire (CNCRESS) et publiée en octobre, en amont du Mois de l’ESS.

Des salaires moins élevés dans l'Ess

L’analyse repose sur l’exploitation des offres d’emploi publiées sur apec.fr en 2018 par les entreprises relevant de l’ESS et clientes de l’Apec. Les associations concentrent 66 % des offres, suivies par les coopératives (14 %), les mutuelles (14 %) et les fondations (6 %). Les sociétés commerciales non-coopératives de l’ESS représentent moins de 1 % des offres. Les offres d’emploi cadre de l’ESS se distinguent des autres par un fort maillage territorial. « Les postes proposés couvrent relativement bien le territoire, notamment les zones rurales, en lien avec l’implication des structures dans des économies de proximité », précise l’étude. 

En revanche, les conditions d’emploi proposées sont souvent moins favorables qu’ailleurs : en 2018, les entreprises de l’ESS ont proposé un taux de CDD trois fois plus élevé que les entreprises de l’économie classique (19 % contre 6 %). Les salaires des cadres de l’ESS sont également moindres : la rémunération annuelle brute des cadres en poste est de 46 000 euros contre 50 000 pour l’ensemble des cadres.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer