Aller au contenu principal
Par Le RAMEAU - Publié le 23 novembre 2020 - 11:38 - Mise à jour le 23 novembre 2020 - 11:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Un nouveau cap pour les catalyseurs territoriaux

Lors de son Comité stratégique du 12 novembre dernier, le Réseau des pionniers des alliances en Territoire a fixé un nouveau CAP. Les orientations se traduisent aujourd’hui par un premier résultat concret : un site internet qui rend lisible et visible l’action quotidienne des « catalyseurs territoriaux » pour favoriser le « jouer collectif » en proximité.

Créé de manière informelle en 2014, le Réseau des pionniers des alliances en Territoire regroupe 350 « catalyseurs territoriaux ». Fort des attentes pour renforcer les liens entre ces « créateurs de liens locaux », le Réseau s’est constitué en association d’intérêt général loi 1901 en 2019. Lors du Comité stratégique de mi-novembre, le bilan de l’année écoulée et la projection en 2021 ont permis de fixer un nouveau Cap au Réseau (cf. support du Comité Stratégique). Deux axes principaux se dégagent des priorités : s’organiser et s’allier.

S’organiser pour renforcer les liens entre les « Catalyseurs territoriaux »

Du côté de l’organisation, les priorités traduisent le besoin de « jouer collectif » entre « catalyseurs territoriaux » :

  • Un site internet - Afin de rendre plus lisible et visible les actions des « catalyseurs », le Réseau met en ligne aujourd’hui même son site internet. Il permet à la fois de comprendre les missions des catalyseurs, de partager les outils disponibles, mais aussi de cartographier les 350 acteurs locaux à travers toute la France métropolitaine.
  • Une valorisation de la 3éme ingénierie territoriale - « Apprendre à faire alliance » n’est pas une évidence, et le rôle de tiers de confiance en territoire est une condition du déploiement du « jouer collectif ». Pour aider le Réseau à faire reconnaître la valeur de cette mission, il pourra s’appuyer sur la Fondation des Territoires qui, en préfiguration depuis juillet 2018, va passer en phase opérationnelle dès la fin de l’année 2020.
  • Une gouvernance renforcée : après un an de fonctionnement autour de la Secrétaire générale Elodie JULLIEN, il est temps de désigner la présidence du Réseau. Bicéphale, elle incarnera la diversité des profils des catalyseurs. Le processus a été lancé pour choisir le binôme qui représentera le Réseau en juillet prochain, lors de la 7éme Rencontre des pionniers des alliances en Territoire.

S’allier pour démultiplier les impacts de la co-construction territoriale

Du côté des alliances, le Réseau a pu développer 3 partenariats stratégiques, depuis la 6éme Rencontre de juillet dernier (à voir en replay) :

  • Partenariat avec Map in Action - Il s’agit non seulement de pouvoir situer les 350 catalyseurs sur toute la France, mais aussi d’outiller ceux qui le souhaitent pour cartographier leur propre écosystème local. Une première expérimentation va être lancée avec le Territoire Paris Est Marne & Bois avec lequel Le RAMEAU expérimente de nouveaux modèles de coopération locale depuis 2010 au travers de la démarche « Agir ensemble en Territoire ».
  • Partenariat avec IdealCo - Depuis 35 ans, IdealCo anime les échanges de bonnes pratiques entre agents et élus des Collectivités locales. Fort d’une communauté de 180 000 membres, il était intéressant de se rapprocher d’IdealCo, afin qu’il aide le Réseau à animer les relations entre les 350 « catalyseurs territoriaux ». Une expérimentation sur l’animation numérique de la communauté va être lancée dans les prochaines semaines.
  • Partenariat avec le Fonds ODD 17 - Afin de pouvoir investir dans la valorisation de la 3éme ingénierie locale, il était nécessaire d’avoir un « investisseur sociétal » comme partenaire (voir guide « l’investissement sociétal en actions ! »). Ce sera le tout nouveau Fonds ODD 17, pour soutenir les alliances d’intérêt général, lancé ce 23 novembre lors du 3éme dîner « Elus & Entreprises ». Il va venir compléter les investissements de la FNCE, de la Fondation RTE et de la Fondation GRDF, déjà partenaires du Réseau, aux côtés de l’ANCT et de la Banque des Territoires.

Ce n’est pas un hasard si le site internet du Réseau est mis en ligne le jour du 3éme dîner « Elus & Entreprises » (voir programme). C’est pour souligner que les catalyseurs territoriaux souhaitent se mettre en cohérence avec les élans et les besoins des Collectivités territoriales, dont l’étude IMPACT-Elus locaux de l’Observatoire des partenariats en donnera ce soir une description précise.

Fort du « devoir d’alliance » réclamé par 81% des Français, de « l’envie d’alliance » déclarée par 84% des entreprises, et de la (Re)Connaissance affirmé du « jouer collectif » affirmé par 92% des maires (… Scoop avant ce soir !), les 350 « catalyseurs territoriaux » rappellent que c’est par l’action concrète de proximité que la co-construction permet à la fois de réduire les fragilités et de faire émerger de nouveaux moteurs de développement économique durable.

En cette période difficile pour tous, les bonnes nouvelles sont importantes à partager. Après une décennie de travail, la catalyse territoriale est enfin (re)connue. Réjouissons-nous et participons ce soir au 3éme dîner « Elus & Entreprises » pour en comprendre les motivations !

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer