Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 5 mars 2021 - 11:34 - Mise à jour le 5 mars 2021 - 11:37
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Sport adapté : partager les émotions du football

Les vertus du sport auprès des jeunes en situation de handicap mental sont de plus en plus démontrées. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’un sport collectif. C’est pourquoi le Football Club de Fontaine Le Comte, dans la Vienne, veut ouvrir une section dédiée aux moins de 18 ans afin qu’ils puissent, comme tout le monde, découvrir les joies de la pratique d’un sport d’équipe en club. L’initiative a reçu le soutien de la Fondation Bouygues Telecom grâce au parrainage d’une collaboratrice, également vice-présidente de la section féminine du club, Sarah Lavallette.

Crédits: photo by Connor Coyne on Unsplash
Crédits: photo by Connor Coyne on Unsplash

Tous égaux sur le terrain

En Nouvelle-Aquitaine, près de Poitiers, la ville de Fontaine Le Comte peut compter sur le dynamisme de son club de football. Proche des 270 licenciés – une première depuis sa création en 1966 –, le club cultive au quotidien l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, le respect des autres et la solidarité envers les plus fragiles.

Dans la lignée des valeurs qui l’animent, le Football Club de Fontaine Le Comte a fait un pas de plus vers la solidarité. À l’initiative des deux encadrantes de l’équipe féminine, Sarah Lavallette et Marine Gazeau, la structure a décidé de créer une section de sport adapté mixte pour les 6-17 ans porteurs d’un handicap psychique et mental.

Vice-présidente du club et capitaine de l’équipe sénior féminine, Sarah Lavallette est salariée au sein de Bouygues Telecom. Elle a répondu à l’appel à projets organisé chaque année par la Fondation auprès des collaborateurs engagés dans un projet associatif.

« Le club est en pleine expansion. C'est dans cette dynamique que nous souhaitons permettre à tous et à toutes de pratiquer le football. Aujourd'hui nous souhaitons créer une section de sport adapté car il n’en existe aucune pour les jeunes dans notre région. Notre objectif est de proposer une pratique dans d’excellentes conditions, avec un encadrement qualifié et expérimenté. Nous voulons que ces jeunes aient la chance de s'intégrer pleinement dans la vie associative du club. » - Sarah Lavallette

Un projet prévu pour l’été 2021

Comme tant d’autres structures sportives, la crise sanitaire a bouleversé l’organisation du club. Mais l’équipe n’a pas attendu pour démarcher le Comité du Sport adapté de la Vienne. Objectif : entrer en contact avec les Instituts Médico-Educatifs du département et leur proposer, dans un premier temps, des après-midis découverte.

En janvier, toujours sous l’impulsion de la section féminine et de sa coach Marine Gazeau, l’équipe a fixé un calendrier pour l’année 2021. Un stage de deux jours sera proposé mi-juin ou début juillet 2021 aux jeunes des IME situés à Poitiers et aux alentours. Au programme, du football mais aussi des temps multisports, afin de rythmer les activités et ne pas perdre la concentration des participants.

Une chose est certaine, les contretemps de l’année 2020 n’ont en rien entamé l’enthousiasme de l’équipe autour du projet, comme le raconte Marine Gazeau.

« Cela fait des années que j’ai cette idée en tête et j’ai toujours eu un grand soutien, que ce soit du président du club, de Sarah, des joueuses ou des éducateurs. Ils sont tous très concernés. Cela donne envie de continuer et de donner cette chance à un maximum de jeunes d’intégrer le sport dans leur projet de vie. »

Le club souhaite multiplier ces sessions « découverte » afin de préparer la création en bonne et due forme de la section de sport adapté, en septembre 2021.

Fermer
Fermer