Aller au contenu principal
Par FONDATION SANOFI ESPOIR - Publié le 22 décembre 2020 - 10:54 - Mise à jour le 22 décembre 2020 - 10:56
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Fondation Sanofi Espoir lance un fonds solidaire de 500 000 euros pour soutenir les associations d’aide médicale et sociale affectées par la crise COVID

La crise COVID a fragilisé les petites structures alors même que les besoins de leurs bénéficiaires n’ont jamais été aussi élevés.

Petit garçon avec adultes en arrière-plan (crédit Olivier Pain/GSF)
Petit garçon avec adultes en arrière-plan (crédit Olivier Pain/GSF)

La Fondation Sanofi Espoir annonce qu’elle lance un fonds solidaire de 500 000 euros. Face aux conséquences économiques de la crise liée au COVID-19, la Fondation Sanofi Espoir, sous l’impulsion de son nouveau Président le Dr Jean-Christophe Rufin, se mobilise en créant un fonds exceptionnel afin d’aider huit de ses partenaires associatifs en France à traverser cette phase, et à poursuivre leur mission en faveur des plus défavorisés.

La crise COVID a fragilisé les petites structures alors même que les besoins de leurs bénéficiaires n’ont jamais été aussi élevés. En consacrant 500 000 euros à ses partenaires aidant les personnes en grande précarité, la Fondation Sanofi Espoir reste fidèle à sa mission.

Les entités bénéficiaires du fonds ont été retenues en fonction de différents critères comme leur taille, les surcoûts liés au COVID ou les difficultés anticipées. Elles sont basées en France et apportent une aide médicale et sociale à des populations spécifiques en situation de vulnérabilité comme les femmes (ADSF, GSF, Ikambere, Maison des Femmes), les enfants (!D Santé), ou les migrants et demandeurs d’asile (Arcat, Comede, InterMed).

Face à la pandémie, la Fondation s’était déjà mobilisée en avril en créant un fonds exceptionnel d’urgence d’un million d’euros pour des actions de santé en riposte au COVID-19. Elle avait notamment autorisé ses partenaires à réorienter des subventions initialement accordées, permettant la protection des personnes en situation de grande vulnérabilité. Les actions, menées tant en France qu’à l’international, ont profité à plus de 55 000 personnes, qu’il s’agisse de professionnels, de bénévoles ou de bénéficiaires. Elles ont également permis de sensibiliser près de 2,5 millions de personnes à la pandémie et aux mesures barrières.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer