Aller au contenu principal
Par Société Saint Vincent de Paul - Publié le 29 octobre 2018 - 16:52 - Mise à jour le 31 octobre 2018 - 09:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[TRIBUNE] La Charité, ou l’exercice de la Fraternité

En marge du pèlerinage national de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, réseau de charité qui lutte contre la solitude depuis 1833, la notion de Fraternité a été longuement évoquée. D'ailleurs la charité n’a pas la cote auprès du Président de la République. Sur Twitter, celui-ci a en effet clos la présentation du plan de lutte contre la pauvreté, présentée septembre dernier, par les mots suivants : « Ce plan pauvreté n’est pas un plan de charité. Il est au cœur du projet éducatif, d’activité, humaniste que je forme pour notre nation. »

« Ce plan pauvreté n’est pas un plan de charité. » On s’interrogera sur le choix des mots d’un président à la « pensée complexe ». Pourquoi pas un plan de charité ? Certains y verront le désir de ne pas faire sien un terme plutôt connoté religieusement, théologiquement. De fait, la charité fait partie, avec la foi et l’espérance, des vertus dites « théologales ». Elles ont Dieu pour objet comme le souligne l’étymologie.

Mais ce n’est pas là que gît le problème. La charité telle qu’elle dérange – et c’est à ce titre qu’elle est, à bon droit, écartée ici – s’assimile plutôt à de la pitié. La pitié dit le peu, aussi bien chez celui qui l’exerce, qui se paie de mots ou se contente de demi-mesures, que chez celui qui en est le destinataire, qui va en rester sur sa faim. La charité-pitié ne sert en définitive que l’orgueil et la vanité de celui qui répand ses aumônes …

Qu’on croit au ciel ou qu’on n’y croit pas, personne ne veut de cette charité-là.

Car la vraie charité est à mille lieux de la charité-pitié. Le latin caritas était plus éloquent, et Littré s’en est souvenu : la charité, c’est avant tout l’amour du prochain. Le philosophe André Comte-Sponville va même plus loin en la définissant comme un amour désintéressé : « C’est aimer n’importe qui en tant qu’il est quelqu’un ; c’est se réjouir de l’existence de l’autre, quoi qu’il soit mais tel qu’il est. » 

Redécouvrir ce sens profond et combien plus juste de la charité jette une clarté nouvelle sur le dernier terme de notre devise républicaine, la fraternité. Que nous dit-elle ? Qu’à défaut d’être frères par le sang, nous le sommes de par notre consentement de tous les jours à être partie prenante d’un destin partagé, celui de notre communauté nationale. Et donc à être solidaires de tous ses membres, y compris les plus petits et les plus fragiles.   

Comme l’écrivait il y a peu un évêque, dialoguant avec un député : « La charité … c’est l’engagement déterminé de la liberté pour le bien de tous. »

Opposer la charité à la justice, à la solidarité républicaine, c’est dresser de fausses oppositions qui font oublier le réel : à l’heure où toutes les associations de lutte contre la précarité s’alarment de la hausse des inégalités, et du manque de moyens alloués à cette lutte, à l’heure où la solidarité est de plus en plus déléguée par l’Etat à ces associations, à leurs bénévoles et à leurs salariés, c’est avec justice, solidarité et charité, que nous continuons et devons continuer dans les maraudes, les visites en hôpital, les centres d’hébergement, notre engagement de chrétiens.

La charité ? « Nous n’avons même plus osé la prêcher. », se plaignait Saint-Exupéry au siècle dernier. Débarrassons une bonne fois pour toute la charité de ses vieux oripeaux ! La charité est une vertu épiphanique, qui se vérifie par des gestes et des actions dirigés vers le prochain. Un défaut de charité dit un défaut de fraternité. Cessons donc de la dénigrer, car nous nous accusons nous-mêmes, et engageons-nous à ce que les mesures qui viennent d’être annoncées soient au service de la justice sociale et de l’égalité républicaine : il en est grandement besoin.

Yoen Qian-Laurent   Bénévole et membre du Conseil d’administration de la Société Saint-Vincent-de-Paul

Paul Piron Président de l’équipe bénévole de la SSVP St Étienne du Mons à Paris   

https://www.ssvp.fr/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer