Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Première édition du “Giving Tuesday” en France : on fait le bilan !

Première édition du “Giving Tuesday” en France : on fait le bilan !
La première édition du “Giving Tuesday” en France s’est tenue le 27 novembre. Porté par l’AFF (Association Française des Fundraisers) et l’agence Hopening, le mouvement a mobilisé près de 200 associations, fondations, entreprises, institutions ou encore citoyens. Un succès doublé d’une grande popularité sur les réseaux sociaux, où sept millions de personnes ont été atteintes par le “Giving Tuesday”.


 

 

Une première édition couronnée de succès

 

Apparu aux États-Unis en 2012 à l’initiative de l’équipe de Belfer Center for Innovation & Social Impact du 92Y, le “Giving Tuesday” a débarqué ce 27 novembre 2018 dans l’Hexagone. Destiné à encourager le don sous toutes ses formes, le mouvement a fédéré des centaines d’acteurs de l’intérêt général pour son arrivée en France. Au total, plus de 180 partenaires (médias, associations, entreprises, communautés locales…) se sont emparés de l’opération et plus de 300 projets ont été enregistrés sur le site internet dédié à l’évènement. La tribune officielle du “Giving Tuesday” intitulée Liberté, Égalité, Générosité, a quant à elle recueilli les signatures de près de 70 dirigeants de structures, parmi lesquels Catherine Barrié (Fondation Paris-Sud Université), Patrice Blanc (Restos du Cœur), Nicolas Bordas (TBWA\Worldwide), Philippe De Botton (Médecins du Monde), Jean-Marie Destrée, (Fondation Caritas) ou encore Pierre-Emmanuel Grange (microDON), Alexandre Mars (Epic), Jean-François Julliard (Greenpeace France) et Thérèse Lemarchand (Commeon). Le mouvement a par ailleurs été très bien relayé sur les réseaux sociaux, puisque selon les chiffres publiés par l’AFF, 7 millions de personnes ont été touchées sur Twitter durant la seule journée du 27 novembre, et 1 700 acteurs ont relayé l'opération. Dans le top 20 des contributeurs, on retrouve UNICEF France, microDON, l’AFF ou encore la Fondation Norauto.

 

Les acteurs de l’intérêt général mobilisés pendant le “Giving Tuesday”

 

Comment se sont concrètement impliqués les acteurs de l’évènement ? Schneider Electric a monté une opération conséquente sur le territoire et simultanément dans 39 autres pays où est implanté le groupe. L’entreprise s’est appuyée sur plusieurs modules d’engagement : des stands “Giving Tuesday” sur ses sites, une conférence, une campagne de crowdfunding (au profit du projet Low tech Lab), l’organisation de collectes (avec La Cravate Solidaire, les Restos du Cœur ou Emmaüs). La Fondation Ronald McDonald a de son côté organisé une une campagne dédiée en amont et durant la journée, ainsi que des opérations de dons en ligne, au comptoir ou sur les bornes de commande de ses restaurants. L’ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière) a soutenu son BRAIN BOOSTER CHALLENGE (BBC), qui réunit plusieurs chercheurs autour de projets transverses, par le biais d’une campagne digitale. Le réseau Columbus Café & Co a développé un projet de soutien au profit de l’association Laurette Fugain, tandis que la Fondation pour la recherche sur Alzheimer a fait un appel au don s’appuyant sur une courte vidéo dédiée. Quant au Fonds Adie, il a monté une collecte de dons en faveur du programme “Je Deviens Entrepreneur #Jeune” destinée à financer l’accompagnement de 5 jeunes porteurs de projet. La liste de toutes les actions et des participants est disponible sur le site du “Giving Tuesday”.




 

, , , , ,