Noé soutient la scolarisation d'enfants au Niger

Noé soutient la scolarisation d'enfants au Niger
Le désert du Niger abrite des communautés nomades isolées qui n’ont que peu d’accès aux services de santé et d’éducation. Dans le cadre de son intervention au Niger, Noé améliore l’accès de ces populations isolées à ces services de base, et notamment à l’éducation.


La Réserve Naturelle Nationale de Termit et Tin-Toumma (RNNTT) au Niger, plus grande aire protégée terrestre d’Afrique, abrite des communautés nomades isolées, et distantes des premières écoles et établissements scolaires de la République du Niger.

Afin de favoriser la scolarisation des enfants de la RNNTT, Noé soutient le fonctionnement des écoles nomades installées au sein des campements.

Noé participe à la mise en place d’un concours d’admission (développé par la fondation Yara Les Nouveaux Constructeurs) au sein d’un internat pour les enfants issus de la réserve.

L'internat qui est situé à Zinder, grande ville du Niger, se trouve à plus d’une journée de route des communautés nomades de la RNNTT. Les enfants, une fois sélectionnés, intègrent l’internat afin d’y suivre un enseignement de qualité reconnu nationalement, allant de l’école primaire jusqu’à l’enseignement supérieur. Noé soutient cette scolarisation à travers la prise en charge financière des 39 élèves provenant de la RNNTT.

Cette scolarisation a valeur d’exemple dans une zone où les enfants quittent rapidement le circuit scolaire. En effet, une fois diplômés, les élèves peuvent travailler au sein de la RNNTT, comme le prouvent deux aides-soignantes maintenant en poste auprès des communautés nomades, toutes deux passées par l’internat de Zinder.

, , , , ,