Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 2 avril 2019 - 09:56 - Mise à jour le 24 octobre 2019 - 07:54
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCATO] G. Dinkel, chargé mécénat et partenariats au ministère de la Culture

Guillaume Dinkel devient le nouveau responsable des partenariats et du mécénat auprès du ministère de la Culture. Il était auparavant responsable du mécénat à la Direction générale des patrimoines.

[MERCATO] G. Dinkel, chargé mécénat et partenariats au ministère de la Culture

 

 

Guillaume Dinkel voit ses fonctions élargies. Auparavant responsable du mécénat à la Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture, il exerce désormais les fonctions de responsable des partenariats et du mécénat du même ministère. Il a démarré le 1er mars dernier. Sa nomination fait suite au départ d’Olivier Ibanez. Ce dernier est aujourd’hui directeur de la communication, du mécénat et des relations institutionnelles au Mobilier National.

 

Au cours de ses études, Guillaume Dinkel multiplie les expériences dans le secteur culturel, tant auprès du secteur privé que public. Il devient chargé de promotion du mécénat en rejoignant la Mission du Mécénat en 2013, puis il intègre le service interministériel des Archives de France en tant que chargé de mécénat, en 2015. Début 2017, il intègre la Direction générale des patrimoines.

 

L’art et la littérature pour passion

 

Pour son nouveau poste, Guillaume Dinkel sera en charge à la fois des actions de mécénat et des partenariats institutionnels et médias pour les grands événements nationaux (Journées européennes du patrimoine, Nuit européenne des musées…), et des levées de fonds emblématiques pour les lieux culturels qui dépendent du ministère de la Culture. Parmi ses prochaines missions, une levée de fonds pour la restauration de plusieurs trésors nationaux : des plaques photographiques de l’écrivain Émile Zola et 8 millions de clichés du célèbre studio Harcourt.

 

Guillaume Dinkel s’investit parallèlement, depuis un an et demi, dans un doctorat en lettres modernes sur la poésie française de la Renaissance. Il y travaille sur son temps libre, “une heure tous les matins”, le week-end et pendant ses congés. “Par pure passion et par pur plaisir”, explique ce passionné d’art et de littérature.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer