[SOCIAL TECH]  L’application Papa met en relation des aînés avec des étudiants

[SOCIAL TECH]  L’application Papa met en relation des aînés avec des étudiants
La vieillesse s’accompagne bien souvent d’une perte d'autonomie et nécessite une aide de la part de l’entourage. Cette dernière est difficilement conciliable avec une activité professionnelle. Confronté à ce problème, Andrew Parker a imaginé l’application mobile « Papa » en 2016 à Miami. Elle met en relation des personnes âgées isolées avec des étudiants qui peuvent leur venir en aide dans leur vie quotidienne.


 

 

La naissance de « Papa » est étroitement liée l’histoire de son fondateur. Andrew Parker habitait non loin de son grand-père, atteint d’une démence précoce et lui rendait souvent service. Un jour, débordé par son travail, Andrew se retrouve en incapacité de se rendre à l’épicerie. Il poste alors un message sur le réseau social Facebook pour demander de l’aide. Andréa répond à l’appel et commence à aider le grand-père d’Andrew après des échanges approfondis avec la famille, expliquait en 2018 TechCrunch.

 

Offrir des services et surtout de la compagnie

 

Mettre en relation des personnes âgées avec des étudiants dont la majorité étudie les sciences, le travail social ou l’hôtellerie est le concept de « Papa ». Appelés Papa Pals, ces jeunes ont pour mission de rendre service aux aînés dans leur vie quotidienne : les accompagner à l’épicerie ou chez le médecin, les aider à effectuer les tâches ménagères ou leur apprendre à configurer un nouveau smartphone ou une nouvelle tablette. Pour les solliciter, les personnes âgées peuvent utiliser l’application ou une ligne de service clientèle pour ceux qui ne possèdent pas d’appareil mobile. La sélection pour devenir Papa Pals comporte un test de personnalité, une vérification d’antécédents ainsi qu'un contrôle et une inspection de l'enregistrement des véhicules automobiles. En effet, le transport est l’un des services les plus demandés par les aînés. 

 

À ce jour, l’application n’existe qu’aux États-Unis. En France, les personnes âgées dépendantes représentent 1,3 million de personnes selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES). Selon le Baromètre 2017 de la Fondation April et BVA, 11 millions d’aidants familiaux accompagnent au quotidien un proche en situation de dépendance, en raison de son âge, d’une maladie ou d’un handicap. Plus de 2 millions d’entre eux accompagnent un proche en perte d’autonomie pendant plus de 20 heures par semaine. Des applications similaires ont déjà vu le jour dans l’Hexagone, Ernesti par exemple.



 

, , , , ,